Déc 07

Le tueur à la cravate


Grâce à quelques clics et une adresse mail bidon, Ruth Cassel a pu s’inscrire sur le site perdu-de-vue.com et y déposer une vieille photo de classe en noir et blanc trouvée dans les affaires de son père. La manip n’a qu’un seul but : l’aider à différencier les deux blondes aux yeux noisette sur la photo, Marie-Ève et Ève-Marie, respectivement la mère de Ruth et sa sœur jumelle, décédées à vingt ans d’intervalle.
Très vite, comme s’ils avaient attendu ce signal, des anciens de la terminale S3 se manifestent. L’ex-beau gosse de la classe, une prof de philo à la retraite, une copine des jumelles et, en prime, un grand-père dont Ruth ne soupçonnait pas l’existence, s’empressent de répondre. Tout pourrait s’arrêter là…
Mais la photo de classe a réveillé de terribles souvenirs. Les e-mails évoquent un meurtre commis l’année de la terminale…

A partir de la 4e
Thèmes : meurtre / enquête

Auteur : Marie-Aude MURAIL
Editeur : Ecole des Loisirs
Collection : Médium poche
Roman

Déc 07

Le temps de l’avent

L’avent est un temps de préparation à Noël, « adventus » la venue en latin, faisant référence à l’arrivée de Jésus.

Noël est un événement important pour les chrétiens. On se retrouve en famille, on partage de bons moments en se faisant plaisir les uns les autres. Le temps de l’avent est avant tout une période célébrée pour se rappeler l’origine de Noël : la naissance de Jésus.

Des temps de partages sont proposés aux élèves : vendredi 6 décembre, les élèves de 6ème ont célébré l’avent avec une messe réunissant tous les groupes de réflexion, dans laquelle Mme Bezin à raconté l’histoire de Noël. Les 3èmes ont aussi été impliqués avec des actions solidaires comme la vente de porte-clés ou de bracelets au profit de l’association Suurnugu. Une prière est mise en place chaque jeudi midi de 12h à 12h30. Pour clôturer l’avent, une messe organisée le mardi 10 décembre à 12h45 est accessible aux élèves, aux parents et aux professeurs. 


Gisonda Camilla et Guichard Eglantine

Déc 07

Prévenir du Harcèlement

Courant novembre, Madame Guyon organisait au CDI, une exposition sur le harcèlement au moyen de documents, livres, mis à disposition des élèves.

L’objectif de cette exposition était de prévenir les élèves pouvant être exposés à ce genre de situation et de sensibiliser les autres au phénomène du harcèlement. Ce dernier se manifeste chez les jeunes (collégiens et lycéens) avec des vols, des moqueries, des insultes, des agressions et une possible mise à l’écart du groupe. Le harcèlement a toujours existé mais il se manifeste de plus en plus à cause des réseaux sociaux (Instagram, Snapchat, …) où il sévit fortement. Il ne faut surtout pas prendre à la légère cette cause qu’est la lutte contre le harcèlement car celui-ci peut prendre des proportions inimaginables que tout le monde doit envisager pour éviter le pire. Quand on est une victime, il ne faut surtout pas garder le silence et s’isoler ! En revanche pour lutter contre le harceleur, il faut qu’il soit isolé. Pour régler le problème, il est bon d’en parler avec un adulte (de préférence de l’équipe pédagogique) auquel on a confiance de même que si on est témoin. En tant que témoin il faut d’ailleurs réagir mais pas seul afin d’éviter tout problème. Si on est parent (de victime ou de témoin) il est préférable de prendre un rendez-vous avec l’école et d’expliquer la situation en détail. Il est primordial de poser des questions comme « comment allons-nous pouvoir suivre le problème ? ». on peut aussi en parler aux parents délégués. Les peines pour avoir partagé des images à caractère sexuel d’une personne sans son consentement sont de 2 ans de prison et une amende de 60 000 euros. Mais elles peuvent varier selon le type de harcèlement. Pour les victimes, il existe un numéro spécial d’urgence pour parler du problème : 3020. Le 21 janvier l’auteure et philosophe Charlotte Bouquet, qui a écrit « Mots rumeurs, mot cutteur », viendra faire une conférence sur son ouvrage à certaines classes du collège et du lycée Saint Charles.                                                               

JAY Eliott, PICAUD-COULON Gabrielle   3e4                            

Déc 05

Les 4èmes au cinéma

Le jeudi 28 novembre, toutes les classes de 4èmes sont allées voir le film « J’accuse », retraçant l’histoire de l’affaire Dreyfus.

Ce film a beaucoup plu aux élèves de par son contexte historique – la période du 19ème siècle leur plaisant énormément – mais aussi grâce aux détails de l’affaire en question dans le film. Les élèves se sont rendus compte que les juifs n’étaient pas aimés de la société, et qu’ils étaient souvent accusés à tort. Certains ont remarqué que malgré les époques, l’antisémitisme était difficile à enlever. Le film de Roman Polanski ayant déjà fait plus de 500 000 entrées, a été un petit coup de cœur pour les 4èmes, qui sont dorénavant plus intéressés par l’affaire Dreyfus. Ce film, proposant une différente approche du cours d’histoire, met aussi en valeur l’auteur Emile Zola, qui a défendu le capitaine Dreyfus dans son célèbre article « J’accuse… », donnant son titre au film.

Avec la participation de Pauline Lecuelle, Eloïse Savoy et Aurélie Racineux, 4èmes

Gisonda Camilla, Paillard Fanny et  Guichard Eglantine, 3ème4


Déc 02

Rêves en noir


Jill est aveugle et en pleine crise d’adolescence. Un soir, elle s’aventure seule près d’un parc par plaisir du risque. L’escapade tourne mal et elle assiste, cachée, à un passage à tabac : deux voix d’hommes menacent un troisième avant de le rouer de coups. Sans traces du blessé ni même de l’agression, la police ne croit pas au témoignage de cette jeune fille fragile. Profondément bouleversée, Jill ne parvient pas à oublier cet événement et sombre dans une profonde torpeur. Elle commence à développer des visions nocturnes alors qu’elle ne rêvait plus en images depuis des années. Un jour de balade avec sa meilleure amie, Jill se retrouve en plein cœur de son rêve qui devient réalité. Jill croise le destin d’un des personnages de ses nuits, Louis, un mystérieux garçon mêlé à un trafic d’œuvres d’art. Qu’ont-ils en commun ? Pourquoi a t-elle rêvé de lui ? Sa bande d’amis de l’institut des jeunes aveugles va l’aider à suivre son instinct et la piste dangereuse de Louis. Malgré son handicap, Jill se met en tête de le sauver et de fuguer seule.

Auteur : Jo WITEK
Editeur : Actes Sud Junior
Collection : Thriller
Roman

Passerelle 3e / seconde
Thèmes : handicap / aveugle /

Nov 29

Les internes jouent !

Mercredi 27 novembre, 12 élèves de l’internat se sont rendus au laser game.

Une fois sur place deux équipes se sont constituées, une rouge et bleue soit 10 élèves. Les deux restant ont fait une partie de bowling avec Magali.

Dans l’équipe bleue Loic, Hugo, Romanée, Nathan, et Lee lou ont pris place à l’intérieur du labyrinthe tandis, que l’équipe rouge Agathe, Hugo Bouchot, Daïan-Ji , Théo et Nawal les ont rejoins quelques minutes après.

La partie a commencé, tandis qu’au bowling Maxence et Alexis avaient commencé déjà de jouer et Magali est venue les rejoindre pour jouer à son tour.

Au final au bowling Magali a terminé devant Maxence et Alexis et pour le laser game l’équipe rouge a terminé première avec Agathe qui a été la plus efficace suivi de de Hugo Bouchot puis Daïan-Ji. La semaine prochaine se sera sortie en ville et le mercredi après les élèves feront des gaufres.

Magali Fasulo

Nov 29

Superbe concert à Louhans

Samedi 23 Novembre les choristes se sont rendus à Louhans pour un concert organisé par le Lions Club.

L’après midi a débuté par la répétition à l’église entrecoupé d’un goûter à la salle paroissiale organisé par des bénévoles.

A 20h00 le concert a commencé, au programme des chants de Noëls comme Douce Nuit et d’autres chants en anglais comme The Lord, Can you hear me, This little babe, Praise his holy name ! et pour terminer le Message des anges, la pitié de Dieu, l’hymne à la nuit.

Le public était au rendez-vous et les enfants aussi en effectuant un très beau concert. Les enfants sont sortis sous les applaudissements en reprenant le chant Douce Nuit.

Prochaines dates : Samedi 30 novembre à l’église Saint Pierre de Chalon sur Saône et Vendredi 13 décembre à Saint Loup de Varennes.

Magali Fasulo

Nov 28

Objectif Lune !

Les élèves de la classe de 5°3 du Collège Saint Dominique encadrés par Monsieur Cottet, Mesdames Moissenet et Perraud, ont participé à la fête de la science courant octobre sur le thème  « raconter la science et imaginer l’avenir » et plus précisément sur «On a marché sur la Lune» .

Après l’étude des deux BD de Hergé : « Objectif Lune » et « On a marché sur la Lune » (Aventures de Tintin), les élèves ont réalisé des panneaux montrant et comparant les notions scientifiques de la BD avec la réalité.

Monsieur Vincent Boudon (Directeur de recherches au C.N.R.S laboratoire interdisciplinaire Carnot de Bourgogne) est venu leur donner des précisions sur l’histoire de la conquête spatiale vue en cours de mathématiques.

La classe a réalisé une page documentaire sur les grands scientifiques tels que Pierre et Marie Curie, Voltaire… sur une période allant du Siècle des Lumières jusqu’à aujourd’hui pour illustrer la frise chronologique.

Tout le collège a pu voir l’exposition préparée et animée par les élèves de 5°3 au C.D.I pendant deux semaines.

Aurélien Chamouton , Milo Cognolato, et l’atelier presse

Nov 26

Pascal Croci

Le 2 décembre toutes les classes de 4° et 3° seront conviées au CDI afin d’échanger avec Pascal CROCI, un sénariste dessinateur et coloriste, sur ses oeuvres qui sont DraculaCarmilla, et Auschwitz diponible au CDI; ainsi que sur la création artistique d’une manière générale sur la bande dessinée. Les 3°2 bénifieceront de l’oeil expert de M.CROCI pour les épauler dans la réalisation de leurs esquisses de deux planches de BD en rapport  avec le camps des milles pour le projet CHALON, un projet commun à tous les 3°.


FOURRIER Maylis & ROCHA E CONCEICAO Hina

Nov 24

L’énigme de la Vallée aux Loups


M de Chateaubriand a une femme qu’il respecte mais n’aime guère ; un jardinier qui partage sa passion des arbres ; un cuisinier aussi talentueux qu’alcoolique. Tout ce petit monde vit sans histoire à la Vallée-aux-Loups, retraite forcée du maître qui, dans un article retentissant, a accusé Napoléon de tyrannie. Mais lorsqu’arrive un mystérieux enfant aux yeux clairs, que des cadavres sont retrouvés dans le parc, et que l’Empereur lui-même vient pointer le bout de son bicorne, Chateaubriand est bien forcé de mener l’enquête : crimes sordides ou affaire d’Etat ?

A partir de la 4e
Thèmes : histoire / 19e siècle / R BRU

Auteur : Margot BRUYERE
Editeur : Oskar jeunesse
Roman