Nov 30

Du calme à la tempête

Du calme à la tempête est le titre de la séquence 1 qui a été réalisé uniquement avec les élèves maîtrisiens de 5°2 . Cette séquence tournait autour de L’été, l’œuvre de Vivaldi. Nous avons donc essayé de reproduire les bruits du calme à l’orage avec les éléments de la classe. Nous avons réfléchi à chaque bruit que nous pouvions imiter et avec quels ustensiles. Voici la liste des hypothèses des bruits et différents éléments :

Le vent : les bruits de bouche ou le souffle.

La pluie : les doigts, les crayons, les  pieds.

Et la liste des bruitages à essayer d’imiter :

Le vent, les grillons, les criquets, le tonnerre, les feuilles, les gouttes d’eau, les oiseaux.

Nous avons divisé la classe en deux groupes qui ont chacun cherché à réaliser le calme à l’orage. Puis nous avons mis le travail en commun. Nous avons décidé ceci :

La pluie : les crayons frappés sur les chaises.

L’orage : les chaises raclées sur le sol.

Le vent : le souffle.

Les grillons : les bruits de bouches.

Les oiseaux : les sifflements.

Nous avons réparti les rôles puis nous nous sommes entraînés. Madame Colin a enregistré notre travail que nous avons mis sur le blog.

Nov 30

Virgule!

 

Venez voir le magazine VIRGULE, qui aide à s’ameliorer en grammaire tout en s’amusant. C’est  un magazine de Français et de littérature pour les collégiens de 10 à 15 ans.

Il y a plusieurs bandes-dessinées et beaucoup de jeux ! Exemples de jeux : tests, énigmes, mots croisés, qui est qui et des citations  à découvrir …

Ce magazine est très éducatif et facile à lire pour ceux qui ont du mal à lire !

Disponible au CDI, vous pouvez les emprunter sauf celui du mois.

( Ps : pour les jeux il y a les réponses à la fin )

Stevens et Charlotte

 

Nov 28

Un temps fort avec la Pastorale

Au collège Saint Dominique, des adultes bénévoles associés à certains professeurs invitent les jeunes à des réflexions sur la religion. Jacques Thénard, un parent d’élève répond à quelques unes de nos questions.

=> Les Journalistes  : Qu’est-ce que la Pastorale ?

Jacques Thénard : La Pastorale est à la fois :

–  une formation chrétienne pour les 6° qui vont préparer leur profession de foi et pour les autres, l’acquisition d’une culture religieuse.

–  Pour les 5°/ 4° / 3° il est possible de poursuivre cette réflexion en participant à «la vie est belle» et «les déjeuners de St Do».

=>  J. : A quoi sert cette activité ?

J.T : – La formation chrétienne consiste à se remémorer la vie du Christ pour conduire les      jeunes à la profession de foi.

– La connaissance des cultures religieuses permet d’ouvrir leur esprit sur les religions dans le monde.

– La vie est belle s’adresse à tous les niveaux et en particulier pour les 3e qui se préparent à la confirmation.

– Les déjeuners de St Do servent à discuter de divers sujets.

=> J. : A quel moment se déroule la Pastorale dans la semaine d’un élève ?

J.T : Chaque vendredi matin pour les 6° de 8 heures à 9 heures

Ensuite les animateurs se retrouvent pour préparer la semaine suivante  et pour prier          ensemble pour tous les enfants.

Il existe également d’autres temps forts :

–  Partages autour d’un déjeuner une fois par mois avec «les déjeuners de St Do» et «la Vie est belle».

=> J. : A qui s’adresse t-elle ?

J.T : A tous les enfants, tous les bénévoles

=> J. : Depuis combien de temps participez-vous à la pastorale ?

J.T : Je suis à la pastorale depuis 6 ans.

=> J. :  Pourquoi, en tant que parent, êtes-vous bénévole ?

J.T : Pour faire passer un message aux jeunes élèves de St Do.

Garance et Sandy.

Nov 28

Des agricultrices à la rencontre des sixièmes

Des agricultrices sont venues au collège Saint Dominique pour voir des élèves

Interview de Madame Perrault :

Des agricultrices sont intervenues auprès des classes de sixièmes le 19 octobre de 10h à 16h dans le cadre de la semaine du goût. Une agricultrice venait de Jugy et une autre de Blanzy. Elles étaient de l’association FDSEA. Les agricultrices ont parlé de leur métier, c’est-à-dire de la production laitière. Elles ont expliqué toutes les productions agricoles de Saône et Loire. Elles ont fait déguster du lait écrémé, demi-écrémé, entier et quatre sortes de pommes. Les sixièmes ont adoré la dégustation. En sixième, une partie du programme s’appelle « des pratiques au service de l’alimentation », au cours de laquelle, ils doivent étudier un élevage ou une culture. C’est donc dans ce but que les agricultrices sont venues.

LUCAS GUICHARD

HICHEM FERCHICHI

Nov 28

Délégué CDI

Au CDI du collège Saint Dominique, Mme Guyon, la documentaliste, a décidé de mettre en place un projet « délégués du CDI » afin de rendre les élèves plus responsables. Des volontaires ont décidé de rendre service en s’engageant à plusieurs travaux.Les délégués CDI ont différents rôles au sein du CDI du collège. Ils choisissent leur poste :

– le prêt,

– le classement,

– la réparation,

– l’organisation des promotions,

– l’accueil des élèves.

Ils ont aussi un atelier lecture le midi. Il y a environ une cinquantaine d’élèves volontaires sur les niveaux 5ème, 4ème et 3ème.

Ils interviennent pendant les récréations, après le déjeuner de midi et aux heures d’étude.

La responsable de ce projet, Mme Guyon la documentaliste, a décidé de le mettre en place pour que les élèves soient responsabilisés et pour qu’elle-même soit plus disponible auprès d’autres élèves.

Interview de deux délégués CDI de niveau 5ème :

Journalistes : Pourquoi avez-vous décidé de participer à ce projet ?

Camille : je venais souvent au CDI et je voulais essayer de mieux connaître ce projet.

Léa : moi aussi je suis une habituée du CDI et j’avais envie d’en découvrir le fonctionnement.

Journalistes : Etes-vous bien encadrés ?

Camille : oui, la documentaliste nous explique tout afin qu’on puisse être autonome ensuite.

Léa : dès que nous rencontrons une difficulté, Mme Guyon est là pour nous conseiller.

Journalistes : Voulez-vous participer à nouveau l’année prochaine ?

Camille : oui car ça me plaît de trier et de ranger les différents documents et je me sens autonome et responsable.

Léa : Oui, je suis prête à recommencer ; c’est un bon moyen de rencontrer des élèves qu’on ne connait pas.