Nov 28

Atelier Art Plastique : l’art sous toutes ses formes.

Nous avons interviewé madame Million-Bourg au sujet de l’atelier Art plastique. En effet elle est professeur d’art plastique au collège Saint Dominique depuis de nombreuses années et c’est elle qui s’occupe volontairement de cet atelier.

Maëlie – Pourquoi avez-vous décidé de faire un atelier en plus des cours d’arts plastiques ?

Mme Million -Parce qu’il y a une grosse demande de la part des élèves qui ont besoin d’avoir un lieu où ils peuvent  s’exprimer à travers l’art et du coup ça me semblait intéressant de leur proposer une heure entre midi et deux.

– A qui l’atelier est-il ouvert ?

– Normalement, il est ouvert à tous les élèves mais on se rend vite compte qu’il attire particulièrement les 6° et les 5°, mais il reste ouvert à tous.

– Que font les élèves lors de l’atelier ?

– Souvent ils travaillent une pratique qu’ils préfèrent donc en ce moment ils travaillent beaucoup l’argile mais ça dépend, il y a des élèves qui préfèrent peindre ou dessiner. C’est une pratique très libre pour que justement chacun puisse développer sa pratique préférée.

– Que leur apporte cet atelier ?

-Certainement un moment très différent des autres de l’école avec une liberté d’expression et un partage avec des enfants de leur âge très intéressés par l’art.

– Faites-vous des choses particulières lors des fêtes ?

-Pas nécessairement, c’est plutôt les élèves qui souhaitent  le faire !  Par contre, on prépare les décorations qui sont exposées à l’entrée.

 

Maëlie TRIPA

Nov 26

Crêpes à l’internat

Mercredi 16 novembre 2016 les internes se sont tous retrouvés au self de l’internat  pour faire des crêpes.

10 élèves étaient présents :

Du collège Saint-Dominique Noélia, Clara, Axel, Arsène, Swann et du collège Le Devoir Anthony, Emma, Sifedine, Emmanuel, Méline.

Les élèves ont fait deux groupes  un groupe garçons et un groupe filles.

Chaque groupe a fait sa préparation en suivant la recette suivante :

500 g de farine.

8 œufs.

2 cuillère a soupe de sucre.

1 litre de lait.

100 g de beurre fondu.

Une fois la pâte à crêpe terminée les élèves ont laissé la préparation 1h00 au réfrigérateur.

Ils sont remontés dans les chambres pour faire le ménage.

A 15h30 ils sont tous revenus au self pour faire cuire les crêpes.

Magali avait apporté 2 appareils à crêpes un pour faire des grandes crêpes et un autre pour faire plusieurs petites crêpes.

Par groupe et a tour de rôle ils ont fait cuire les crêpes puis à 17h00 ils se sont tous installés autour d’une table pour faire le goûter.

Merci à Magali pour avoir proposé cette activité et apporté le matériel nécessaire et merci à la société Elior pour avoir fourni les ingrédients.

Prochaines activités mercredi prochain sortie en ville  puis cuisine et deux sorties  à la patinoire.

A très bientôt.

Les crêpes à l’Internat par St_Dominique

Nov 25

マンガ部品 ! (mangas parties)

Tous les jeudis de 12h à 12h45, 15 élèves de sixièmes participent à l’atelier manga au C.D.I.

Depuis quatre ans, cet atelier est animé par Mme GUYON. Il a pour objectif de faire découvrir la culture japonaise (origami, cuisine, marque page, créer son avatar, découvrir le jeu de go…)

L’association Japon sur Saône va intervenir dans l’atelier, Mme PEIFFERT sa présidente  viendra approfondir et mettre en pratique tout ce que Mme GUYON leur aura appris en théorie. Le deuxième objectif est d’apprendre à dessiner un chibi, personnage type de manga avec Caro-lyn l’auteur de « pour quelques diamants de plus ! », « Master H »…

Un concours sera également mis en place avec une réalisation de « art-book », puis grâce à leurs chibis, ils vont réaliser chacun un « badge ».

Mme GUYON nous a affirmé qu’elle faisait cet atelier car elle aime les mangas, trouvant que c’est un support riche (illustration et histoire), surtout quand ils sont en noir et blanc, cela donne de la profondeur. C’est un support qui est prisé par les jeunes car on peut facilement apprendre les bases techniques du dessin de manga et cela est plus simple que de dessiner dans une B.D.

« J’aime participer à cet atelier car j’aime apprendre dans de nouveaux domaines, je ne dessinais pas avant, mais toutes les choses qui me sont proposées me conviennent. J’aime bien également apprendre de nouvelles cultures. » nous a confié Léonie CHASSIGNEUX en 6°5.

Nous souhaitons à tous d’excellentes réalisations !

LAMBERT Nathanaëlle et DUPE Axelle 3°4

Atelier Manga 2016-2017 par St_Dominique

 

Nov 25

Les Déléage : une famille à l’épreuve de la guerre 1914-1918 !

Le vendredi 18 novembre 2016, dans le cadre des cours de Français et d’histoire, tous les 3èmes ont assisté à une pièce de théâtre, intitulée « Les Déléage : une famille à l’épreuve de la guerre 1914-1918 ». Cette pièce, proposée gratuitement par les Archives départementales de Saône et Loire, a été mise en scène par Olivier Brun, interprétée par Céline Brosselin et Gilles Feuvrier, comédiens de la Compagnie Par Monts et Merveilles. 

Jean Déléage (fils d’André et petit fils de Jean Déléage) a conservé précieusement plus de 400 lettres de son grand-père écrites durant son séjour au front lors de la première guerre mondiale. Ces dernières constituant un exemple frappant des conditions de vie des poilus mais également de leur familles, il décide finalement de les céder au Archives départementale de Saône et Loire. Quinze lettres couvrant la période du 27 Novembre 1914 au 28 décembre 1917 ont été oralisées pour le plus grand bonheur des élèves.

En effet la scène, divisé en trois espaces représentait trois lieux : le foyer familial avec Louise restée à la maison qui doit apprendre à prendre en charge seule le quotidien et les tâches dont son époux s’occupait. Ainsi, la femme dans cette période troublée et tragique, découvre l’émancipation, l’autonomie. L’état major était symbolisé par le bureau de Jean, officier de l’armée qui écrit depuis le front. Enfin le champ de bataille, le front était évoqué en ombres chinoises.

Située à Jujurieux, dans le département de l’Ain, la « Compagnie Par Monts et Merveilles » s’inscrit dans un projet citoyen et artistique. Le but étant que le  théâtre soit accessible partout et par tous, avec une possibilité d’enseignement théâtral, dans une conduite de projets socio-culturels. Ils mettent en scène plusieurs pièces de théâtre telles que : « Le dernier jour d’un condamné », « Merlin », ou encore des créations « Rendez-vous avec Jean De La Fontaine ».

Nous vous reproduisons l’extrait d’une lettre datant du 19 août 1915 de Jean Déléage à sa femme (Louise Déléage) :

« Ma chère Louise

Je viens te souhaiter une bonne fête et pour que mes souhaits arrive à temps je te les envoie à l’avance. Ces souhaits les voici : d’abord conserver ta santé, malgré les causes de fatigues et de soucis que comporte ta vie actuelle ; c’est le point essentiel, car nous savons ce que l’existence commune pourrait devenir chez nous sans la santé qui assure l’équilibre nerveux ; donc soignes-toi bien, ne néglige aucun de tes repas sous prétexte de simplifier ; il me serais fort désagréable de te retrouver fondue. Mon deuxième souhait, c’est que tu gardes ta confiance intacte dans l’avenir ; il se peut que le semestre qui va commencer nous apporte épreuves, maladie, blessure ou accident, que certains soirs tu te sentes accablée par les soucis immédiats et les perspectives d’avenir ; réagis ; dis-toi que les heureux jours reviendront pour nous, et qu’on ne mérite le bonheur que lorsqu’on a su le conquérir par sa vigueur morale. […]

Je joins à cet envoi un porte-plume pour mon André ; ici encore, il s’agit d’un objet sans valeur et peut-être assez peu pratique ; mais il est fait avec deux cartouches boches, et papa a bien pensé à son grand garçon en fabriquant ce bibelot. Seule mon minet* n’aurait rien eu, et j’aurais été bien fâché de sa petite mine déçue ; aussi la « cuillère » en aluminium sera pour lui aussi un petit souvenir de la guerre. Je souhaite que mes petits chéris soient tous les deux aussi contents que leur papa l’est en ficelant son paquet. Et voila un bon moment passé avec ma petite famille. […]

Je ne vois plus grand-chose à dire. Aussi vais-je vous quitter après vous avoir tous bien embrassés et bien tendrement.

JDéléage  »

*Surnom donné à Maurice

Sources : Archives départementales de Saône-et-Loire

Pour plus d’information sur la compagnie rendez-vous sur : http://www.compagnieparmontsetmerveilles.fr/

Nathanaëlle Lambert et Axelle Dupé

Nov 24

L’atelier astronomie reprend après une année d’arrêt

DSCN7792M. Cottet, professeur de mathématiques au collège Saint Dominique, organise depuis quelques années l’atelier astronomie c’est-à-dire  l’étude de l’univers. Le fait d’échanger avec les élèves et leur apprendre beaucoup de choses sur l’espace était sa principale motivation. M. Cottet aimerait bien trouver une planète où l’on pourrait vivre aussi bien que sur la Terre.

Durant cet atelier, M. Cottet apprend aux élèves de multiples choses, par exemple : la gravitation de l’espace et de la terre, les planètes, les astres…

Voici les témoignages de quelques élèves de M. Cottet.
Célian Jobert :  » L’astronomie me fascine beaucoup. Je trouve ça intéressant de travailler sur l’espace car il y a tant de choses à savoir sur l’Univers tellement il est vaste.

Martin Brun : J’aime beaucoup la Science donc tout ce qui est autour de l’espace me fascine beaucoup ainsi que la gravitation. »

Lors de notre interview sur l’atelier astronomie, M. Cottet nous a expliqué ce qu’est une constellation : C’est un regroupement d’étoiles que nous croyons proches mais en réalité, elles peuvent être très éloignés entre elles.

Chiara Ollier et Augustin des Touches 5e2

Nov 19

Le prix Nobel de la Paix !

Du lundi 3 octobre au lundi 10 octobre, les Prix Nobel récompensent de grandes personnalités, en chimie, en littérature, en médecine ou psychologie, en physique ou encore celles qui ont contribué à la paix dans le monde.

Parlons plus particulièrement du prix Nobel de la Paix, récompense décernée à « la personnalité ou la communauté ayant le plus ou le mieux contribué au rapprochement des peuples, à la suppression ou à la réduction des armées permanentes, à la réunion et à la propagation des progrès pour la paix ». Il a été créé en 1901 et fut décerné à Henry DUNANT, un suisse, pour son rôle dans la fondation du comité international de la Croix-Rouge. Aucune récompense n’a été décernée pendant les deux conflits mondiaux (sauf en 1917 et 1945).

Cette année le Prix Nobel de la paix a été décerné à Juan Manuel SANTOS le président colombien pour ses efforts en faveur du processus de paix avec les FARC (Force Armées Révolutionnaires de Colombie) ou encore guérilla communiste terroriste connue entre autres pour ses rapts tel que celui d’Ingrid Betancourt que tout le monde a encore en tête. En effet, en Colombie après le rejet d’un referendum qui visait à mettre fin à 52 ans de conflit historique, un nouvel accord de paix a été signé à la Havane, le 24 Août 2016. C’est un accord historique sur un prochain cessez le feu définitif et le désarmement de la rébellion.

sources : journaux : « Le monde », « Le Dauphiné » et « Wikipédia »

LAMBERT Nathanaëlle 3°4

DUPE Axelle 3°4

 

Nov 18

HOMMAGE AUX SOLDATS QUI SE SONT SACRIFIES POUR LA FRANCE

Le 11 novembre est un jour  férié car nous  rendons  hommage aux victimes de la  Première Guerre Mondiale qui se sont battues pour sauver la France.

Il y a  cent deux ans a eu lieu une  guerre que  l’on nomme  la guerre 14-18. Le principal ennemi de la France était l’Allemagne mais au final ce conflit a touché plus ou moins 35 pays ! Cette guerre désastreuse a fait près de 20 millions de morts en Europe et près de 8 millions de morts à travers le monde. Parmi les rescapés, certains de nos soldats sont revenus gravement blessés, des membres inférieurs mais aussi au niveau du visage d’où l’expression des  » gueules cassées ». A partir de 1915, cette guerre est devenue une guerre des tranchées dans lesquelles se terraient les « poilus », nom donnés aux soldats en raison de leur apparence puisqu’ils ne pouvaient ni se laver ni se raser. Mais ces derniers n’étaient pas à l’abri des gaz toxiques, même avec des masques spéciaux, ils risquaient à tout moment leur vie…

Le 11 novembre 1918 à 11 heures  fut signé un accord de fin de guerre entre les belligérants, mettant fin aux combats de ce terrible conflit : c’est le fameux armistice de 1918. Ainsi le calvaire de ces hommes prenait fin. Aujourd’hui chaque citoyen est appelé à participer à ces commémorations qui rendent ainsi hommage au courage de ces hommes.

Agathe Ducoin et Laure  Virely

Nov 18

Congratulations !

Le vendredi 4 novembre a eu lieu, au self, la remise des diplômes Cambridge. Pour la session 2015-2016.

Mme Véronique CHAMPENOIS, directrice du collège Saint Dominique a présidé la remise des diplômes en compagnie de Mr TROUBAT, directeur adjoint, des trois professeures d’anglais Mmes DOUBLOT, LACROIX et MOREL, qui animent les ateliers de Cambridge tout au long de l’année et de Mr SPRAGGINGS, le directeur de l’institut Cambridge de Lyon. Cette soirée a été animée par les lauréats eux-même qui, grâce à des sketchs consacrés à la publicité, ont pu montrer leurs compétences linguistiques en anglais.

Cette année une trentaine d’élèves ont passé l’examen et la plus part l’ont réussi, tous les élèves ne l’ayant pas passé l’année dernière le passeront cette année.

Axelle DUPE détentrice du K.E.T nous a confié qu’elle a passé l’examen Cambridge car « plus tard, j’aimerais aller faire mes études à l’étranger et pourquoi pas vivre là bas »

Marie-Mathilde ROIZOT BOLDRINI, actuellement en formation déclare quant à elle : « je fais Cambridge pour pouvoir intégrer une classe européenne, voyager et pour mon futur métier chanteuse ».

Félicitations à tous !!

Nathanaëlle LAMBERT et Axelle DUPE

Nov 17

ALSACE 2016

photo groupe (petit)Les maîtrisiens sont partis en Alsace pour le festival des Pueri Contores. Ils y sont restés quatre jours. Ils ont pu dormir chez les petits chanteurs de Colmar (Maîtrise Saint Jean). Les chalonnais sont arrivés le vendredi à Colmar pour la cérémonie d’ouverture du festival. Le deuxième jour, tous les chanteurs se sont rejoins pour un rallye photo dans la ville. Le lendemain la Maîtrise  Chalonnaise Saint Charles et la maîtrise Saint Jean, se sont retrouvés pour un concert. Le samedi, la maîtrise de chalon a découvert la ville de Strasbourg en bateau avant de répéter pour le concert final du festival. Enfin le dimanche matin tous les petits chanteurs du Pueri Contores se sont rassemblés pour une messe commune avant de reprendre le trajet du retour.

Nov 16

Les Acteurs du collège !

Tous les jeudis, à partir de 12h45, se déroule l’atelier théâtre, animé par Mme Ancelot et le comédien professionnel Jérémie PERRIN.

Après le Conservatoire de Dijon, Jérémie Perrin a intégré la Compagnie du Théâtre de l’Espoir pour recevoir à l’âge de 23 ans un certificat d’aptitude théâtrale. Avec ses 18 années de théâtre amateur et professionnel, Jérémie, à 28 ans, a créé sa propre compagnie de théâtre en 2015 sous la forme d’une association portant le nom de Compagnie de Théâtre du Chant de Seigle.
Suite à un premier projet mené en commun l’an dernier avec la classe de 4ème1, Jérémie a accepté de renouveler cette belle expérience au sein du collège, mais sur l’ensemble des quatre niveaux cette fois-ci.

Cette année dans cet atelier, les activités sont tout d’abord des exercices théâtraux pris comme des échauffements puis les élèves enchainent avec des improvisations par deux sur un thème imposé par Jérémie. Les participants à l’atelier théâtre n’ont pas encore choisi ce qu’ils souhaitent faire à la fin d’année, probablement une pièce ou plusieurs sketchs ; ce seront les élèves qui décideront…

Charlotte et Annaléa