Oct 30

Une leçon de journalisme pour les 4°

Au collège Saint Dominique, le 19 octobre 2017, l‘ancien journaliste Joël Benoît, maintenant retraité, est venu expliquer en quoi consiste le métier de journaliste à toutes les classes de 4èmes dans le cadre du cours de Français, en lien avec la séquence Presse.

Joël Benoît a d’abord été enseignant et clown. Ensuite il a commencé sa carrière de journaliste en 1984 poussé par des personnes. Elles voulaient qu’il soit rédacteur d’un journal de radio appelé Magie de la voix sur Fusion FM. En effet c’était le début de la radio. En 1981 François Mitterrand venait de rendre la radio libre. A l’époque il y avait  quatre stations de radio. Ceux qui voulaient faire de la radio malgré tout devaient se cacher et par exemple émettre depuis un bateau en pleine mer !  » L’important n’est pas que le sujet m’intéresse moi ou les lecteurs mais aussi les agences car si ça ne les intéresse pas elles ne paient pas. » indique Monsieur Benoît. Il ajoute son secret : « Il faut « écouter » pour permettre aux autres d’écouter. »

Deux ans plus tard, après une dispute avec son patron il quitte la radio pour aller faire de la presse écrite dans le journal Le courrier maintenant devenu JSL. Il travaillait sur les faits divers, à l’époque appelés « les chiens écrasés ». Il a été marqué par cette époque de sa vie. Il nous a déclaré : « Ce n’était pas de simples événements, mais des gens ! […] Ce travail m’a permis de connaître les gens ». On s’attache aux personnes en les voyant dans la misère, on ne peut que les aider. Il nous a confié qu’il avait été marqué par la douleur de certains enfants rencontrés sur les lieux du « crime » (accident, incendie…) Mais le devoir d’un journaliste devait être aussi de se poser la question suivante « Comment tenir compte de la souffrance tout en faisant mon travail ? ».

Malgré cela  Monsieur  Benoît voulait davantage de liberté. Il est parti travailler à l’international. Il a donc voyagé au Canada, en URSS, aux États Unis d’Amérique, dans les pays de l’Est, en Allemagne ou encore en Chine où il couvrait les actualités sous le regard vigilant d’un guide qui était son traducteur et le surveillait.  Il a eu quelques problèmes avec les autorités comme des courses poursuites mais ne s’est jamais fait « mettre en taule » a t-il déclaré. De retour en France, Monsieur Benoît a continué à travailler gratuitement pour la télé chinoise. Par la suite, il nous a raconté quelque anecdotes, quelques scoops.

D’ailleurs, la valeur d’un scoop dépend de son importance et de son exclusivité. Il pouvait gagner de 500 à 75000 euros pour un scoop. Il n’a jamais été reporter de guerre mais a déjà eu affaire à des fixeurs (comme celui que nous avons étudié en Français le célèbre Bakhtiyar Haddad). Il nous a ensuite parlé des valeurs et des qualités d’un bon journaliste, comme la curiosité ou le respect, l’importance de s’interroger, ne pas balancer des infos « brutes », ne pas faire de la délation, et pratiquer la mise en perspective ; il s’agit de se poser les questions suivantes : À qui ça apporte ? Qu’est-ce que les gens vont dire ? Il nous a confié que malgré le fait qu’il n’ait jamais fait de très gros scoops, il a tout de même bien  gagné sa vie. Selon Monsieur Benoît, la vie de famille est difficile à concilier avec ce métier.  

Quand il travaillait pour « le courrier » on l’appelait Coco en effet c’est  comme cela qu’on appelle les journalistes de base. Maintenant Joël Benoît est reconnut dans la profession, aujourd’hui  journaliste honoraire « prix » décerné a un journaliste professionnel qui continue d’exercer ses fonctions même à la retraite en donnant des conseils aux nouveaux ou en écrivant encore des articles. Pour clore la séance il nous a déclaré « Journaliste c’est une passion, c’est toute ma vie ! »  La plupart des élèves ont trouvé cette conférence très intéressante, voici leurs ressentis :

ROCHET Swann :

« J’ai trouvé cette conférence très instructive, ça m’a plus car je me suis mis dans la peau du personnage de plus j’ai trouvé cette histoire très émouvante. »

TRIPA Maëlie :

« J’ai trouvé que cette intervention était très constructive, j’ai beaucoup aimé ! Elle m’a permis de voire notre cours sur la presse sous un autre angle. »

GIRARDOT Elisa :

« J’ai trouvé la conférence très intéressante, elle m’a permis de me rendre compte de ce qu’était un vrai journaliste. »

MAISIER Manon :

« J’ai trouvé ça très constructif ! On voit que le métier de journaliste n’est pas facile tous les jours ! C’était super intéressant !! »

JAY Lison

« J’ai pour ma part trouvé cette conférence très émouvante mais j’ai eu du mal à raconter son histoire comme Mr Benoît, avec la  magie dans sa voix,  ses yeux pétillants. Il m’ a transmis sa passion. »  

Par LISON JAY, ELBORG POUTREL ET ETIENNE DECLOUX

Oct 20

VOYAGE A YORK

Du 8 au 13 Octobre, avec les 5èmes, nous sommes allés à York, au Nord de l’Angleterre. Nous avons pris le bus jusqu’à Zeebrugge puis le bateau jusqu’à Hull. Nous avons découvert la ville de York et ses alentours et comme nous dormions chez l’habitant nous avons aussi découvert la vie quotidienne des anglais.

 

Durant le voyage, j’ai aimé le voyage en bateau :20171009083606_IMG_0088
le repas du soir et le petit déjeuner anglais (bacon, pomme de terre…) étaient copieux et très bons. Nous avons dormi dans une cabine avec 2 lits superposés : c’était la première fois que je dormais sur un bateau et j’ai bien dormi.

A notre arrivée à York, nous avons visité la ville et la cathédrale (York Minster)20171012111608_IMG_0376. L’après midi, nous visité le musée des vikings20171009154614_IMG_0145 et nous avons fait du shopping : c’était trop bien d’aller dans les magasins, d’acheter des produits anglais (souvenirs, bonbons, thé…) et de payer avec des livres sterlings. Le reste de la semaine, j’ai particulièrement apprécié la visite du musée de la médecine et la visite de la cathédrale.

Le soir, nous avons dormi chez l’habitant. Dans notre famille, nous étions 3 : c’était super de se retrouver entre copines. Nous avons essayé de parler avec la dame qui nous recevait, mais c’était difficile… Le midi, la famille nous préparait des sandwichs « anglais » : à l’œuf, au pain de mie et à la mayonnaise… Le soir, nous avons apprécié les fish and chips et les hamburgers.

J’ai vraiment beaucoup aimé les visites, le shopping et les soirées chez l’habitant et j’espère retourner en Angleterre bientôt.
Pascaline

J’ai adoré ce super voyage, toutes les visites étaient enrichissantes et fournies d’explications qui m’ont aidé à tout comprendre. C’était beaucoup de première fois pour moi : la première fois que je sortais de France,  la première fois que je prenais le bateau, la première fois que je partais plus de 3 jours sans voir aucun membre de ma famille… Ma famille était vraiment sympa et ne nous parlait qu’ en anglais pour enrichir notre vocabulaire. J’espère vraiment que j’aurai l’occasion de refaire un voyage aussi bien que celui-ci dans ma vie !

Juline Dumas, 5°1

Oct 19

Un journaliste à Saint Dominique

Jeudi 19 octobre 2017, les élèves de l’atelier presse et l’ensemble des 4èmes ont bénéficié d’une conférence sur le journalisme animée par Mr Joël Benoît, qui est dans le métier depuis une trentaine d’années.

Face à la multiplication des nouvelles à travers le monde en temps réel à l’heure d’internet, des réseaux sociaux, le nouveau programme de français a ajouté l’étude de l’information en classe de quatrième afin de sensibiliser les élèves sur ce domaine. De même, ceux de l’atelier presse, en attente de leur carte de presse junior, ont pu discuté avec ce professionnel afin de mieux appréhender leur rôle de journalistes-apprentis au sein du collège.

Vérifier l’information, la mettre en perspective en fonction du contexte, respecter les gens que l’on mentionne, accorder un droit de réponse… autant de règles qui constituent la déontologie de ce métier et sur laquelle « Léon la Plume », pseudonyme professionnel de Mr Benoît insiste dès le début de sa présentation.  D’autre part, des qualités telles que la curiosité, l’écoute, l’empathie, la prise de recul sont nécessaires pour exercer ce métier qui nécessite aujourd’hui au moins huit années d’études après le bac.

Atelier presse

Oct 19

Les réseaux sociaux au Collège

Vendredi 13 Octobre une conférence a eu lieu au Collège Saint Dominique auprès de tous les élèves de 4ème sur les dangers des réseaux sociaux animé par le Major Ragonneau.

Le Major Ragonneau est officier de police depuis vingt cinq ans. Cela fait dix ans qu’il s’occupe des mineurs et quatre ans qu’il fait de le prévention dans les collèges. En effet l’objectif de cette conférence était de nous faire prendre conscience des dangers potentiels de ces réseaux sociaux. Le travail du major Ragonneau est de retrouver les personnes qui harcèlent, blessent, émettent des rumeurs, insultent sur les réseaux sociaux. Ces différentes formes de harcèlement peuvent agir sur la santé physique, morale et sociale selon l’OMS (organisation mondiale de la santé). Elles sont punies par la loi. Il s’est appuyé sur une vidéo « Maitre John »

Cette conférence nous a ouvert les yeux sur les dangers des réseaux sociaux. Cela nous a permis d’échanger et de réfléchir sur le harcèlement, qui dans certaines situations finit de façon tragique. Ce qu’il faut retenir c’est que » notre liberté d’expression , s’arrête là où commence celle des autres. »

Joachim, Agathe, Ambre et Célian

Oct 17

Initiation vélo à l’internat

Mercredi 10 octobre, dans le but d’organiser des sorties vélos sur la voie verte au printemps prochain, les internes ont participé à une animation « parcours sportif dans la cour du Collège Saint Dominique. Le rendez-vous était à 15 heures.

Huit internes étaient présents. Pour le collège du devoir : Antoine, Emmanuel, Simon, Nolhan et Dimitri. Pour le collège Saint Dominique : Axel, Swann, Daïn-ji et Louis.

Deux groupes ont été formés pour essayer les vélos et les casques afin de s’équiper.

Ils ont ensuite rempli un questionnaire autour du vélo,  l’objectif de ce dernier était de tester les connaissances des élèves sur le matériel, les règles de sécurité et faire le point sur la pratique du vélo.

Pendant ce temps j’ai installé deux parcours dans la cour du collège, un petit et un plus grand.

Ensuite, les élèves ont fait plusieurs passages pour tester leur capacité.

Sur le petit parcours, les élèves ont fait plusieurs passages individuel pour bien évaluer leurs compétences.

Christine a donné le départ et j’ai en vélo suivi  la progression des élèves.
dav
Puis sur le grand parcours les élèves devaient faire plusieurs exercices, un premier passage en changeant les vitesses ; il fallait passer de la plus petite vitesse à la plus grande et un deuxième passage en changeant les vitesses dans l’autre sens.

 

Cela a permis de vérifier si tout le monde était capable de changer les vitesses et si les vélos fonctionnaient tous.

Pour le deuxième exercice il fallait cette fois-ci tester les freins et être capable de freiner à un endroit bien précis.

Pour le troisième exercice il fallait être capable de faire un slalom en contournant les cônes installés autour du parcours.

Enfin un dernier exercice, pour vérifier leur capacité a slalomer plus vite ainsi qu’en « danseuse »  soit en position debout.

Ces exercices ont permis de tester les élèves. Pour certains, la pratique du vélo est plus aisé que d’autres et ce n’est pas une question d’âge ou de taille car à cet exercice Daïn ji élève de sixième s’est montré très performant.

D’autres séances seront nécessaires avant d’envisager une sortie en extérieur au printemps c’est pour cela que j’ai décidé avec les enfants qui ont apprécié cette première séance de refaire une autre activité vélo mercredi prochain si la météo est au rendez-vous.

Merci à Christophe Lacroix professeur d’Eps au collège Saint Dominique de m’avoir  aidé pour cette activité et à Christine.

Pour fêter les vacances de la  Toussaint qui arrivent bientôt, mardi 17 octobre, les internes collégiens et lycéens se rendront au Colisée pour voir un match de l’ELAN CHALON et mercredi  18 au soir  un repas amélioré sera proposé  à tous les internes au self de l’internat où nous fêterons les anniversaires des élèves nés au mois de septembre et au mois d’octobre.

A bientôt pour d’autres activités.

Magali, responsable des internes collégiens.

Oct 16

La semaine du goût s’invite à Saint Dominique

Dans le cadre de la semaine du goût,  ce mardi 10 octobre 2017, deux agricultrices sont venues expliquer aux classes de 6°ème leur métier et les sensibiliser aux produits du terroir.  

Madame Evelyne Perrousset et madame Annick Lacroix  possèdent toutes deux des troupeaux de vaches importants mais qui sont destinés à des utilisations différentes. En effet les Charolaises  sont élevées pour la consommation de l’homme tandis que les Montbéliardes sont des vaches laitières. Madame Perrousset n’a pas que cette activité puisqu’elle fait également de l’ensilage (maïs broyé et fermenté), de l’enrobage (foin entouré de plastique) et des céréales pour nourrir ses bêtes. Aucun doute que ses journées sont bien remplies !!

Cette rencontre s’est terminée sur un petit déjeuner composé de lait entier ou demi-écrémé accompagné de tartines de beurre. Quel plaisir !! Nous souhaitons vivement leur prochaine venue…

Marina Vian et Jeanne Terracol 6°5

Oct 15

Des cailloux à ma fenêtre

Ce roman, qui se déroule pendant la Seconde Guerre mondiale, aborde le conflit à travers les yeux de Marie, jeune habitante de la petite île bretonne de Sein, et de Jean, également originaire de l’île, qui s’est engagé dans la Résistance en Angleterre, alors que Marie reste dans sa Bretagne natale. On se retrouve emporté au fil des pages, ému par la bravoure et le sacrifice de nombre des personnages, touché par leur engagement et leur intégrité.

Auteur : Jessie MAGANA
Editeur : talents hauts
Collection : Les Héroïques
Roman
A partir de la 4e
Thèmes : guerre 39-40 /résistance / roman épistolaire

Oct 14

Premier voyage

IMG_0093 IMG_0304Départ pour l’Angleterre.

Je pars en Angleterre en car

Sur mon téléphone, « je regarde de la musique »

J’ai mal au sourire parce que j’ai beaucoup ri

Jamais sortie de France

Oh des éoliennes! Elles se fondent dans le décors

Mathilde me fabrique un bracelet

De magnifiques champs s’offrent à nous

Des petites gougouttes glissent lentement sur les vitres

On part manger alors rendez-vous à et quart au car

Assises sur un muret, on engouffre nos sandwichs

Avec de la neige synthétique, on peut skier sur les terrils

Dehors, sur le bord de la fenêtre, l’araignée se fait souffler par le vent

Arrivées sur le bateau à la cheminée géante

Sur le pont, j’ai vu la mer pour la première fois. C’est l’infini avec deux, trois mouettes qui font peur à Marysa.

Ça y est, nous sommes arrivées en Angleterre.

Nous avions tellement envie d’aller voir la mer.

Audrey, Marysa et Madame Catimel

 

Oct 13

Invitation aux collégiens à participer au conseil de jeunes

Jeudi 5 octobre, nous avons rencontré et interviewé Emmanuel SARRE, chargé de missions au service démocratique local de la ville de Chalon-sur-Saône et Cédric ADAM, animateur au service jeunesse. Ils tenaient un stand dans la cour du Collège sur la pose méridienne. Leur but était de sensibiliser les jeunes aux valeurs et à l’engagement citoyen en les incitant à participer au Conseil des Jeunes pour cette année 2017/2018.

Ils nous ont expliqué en DSCN2040quoi consistait le service jeunesse. Dans ce service jeunesse, il y a : le kiosque jeunesse, l’espace jeunesse, le pôle jeunesse (accueil de loisirs) et l’accompagnement scolaire. Puis ils ont répondu à nos questions.

Bonjour ! En quoi consiste votre présence ?

Nous sommes là pour promouvoir le conseil municipal des jeunes, expliquer aux collégiens de Chalon en quoi ça consiste.

Justement, en quoi consiste le conseil des jeunes ?

C’est un peu la démocratie des jeunes ! Ce sont des endroits ou des évènements dans lesquels on se retrouve avec pleins d’actions pour quand les jeunes ne vont pas à l’école.

Comment fait-t-on pour intégrer le conseil municipal des jeunes ?

Nous allons dans tous les collèges de Chalon et nous essayons de recueillir des candidatures.  Il faut remplir le questionnaire au dos du flyer de sensibilisation puis nous étudirons les candidatures pour choisir les plus motivés d’entre vous ! Quatre jeunes seront sélectionnés dans chaque collège en respectant la parité (prendre autant de filles que de garçons).

Quels sont vos projets ?

Nous voulions faire un rallye citoyen pour les 6èmes et 5èmes de tous les collèges, une grande boum pour tous les 3èmes le soir du brevet, une visite de l’ONU à Genève ainsi qu’un débat café citoyen. Plus bien entendu toutes les idées que proposeront les jeunes !

Faire parti du conseil des jeunes, qu’est ce que cela implique ?

Nous faisons une réunion une fois par mois le mercredi après-midi mais si cela est nécessaire, en fonction des projets les réunions peuvent être plus fréquentes.

 Pour finir, participer au conseil des jeunes peut être enrichissant pour la ville de Chalon et pour vous même ! N’hésitez pas à vous inscrire… Vous ferez peut être parti des 24 élèves sélectionnés !

Juline Dumas et Inès Marascia, 5ème1

Oct 13

7h A Nous l’Angleterre

Dimanche 7 octobre, 7 heures, départ pour 100 élèves de 5èmes pour l’Angleterre, plus particulièrement le Yorkshire. Ils sont accompagnés par huit adultes, six professeurs et deux accompagnateurs CCE. Lundi visite de la ville de York et de Jorvik Centre. Mardi nous serons dans le village de Haworth ou vécurent les sœurs Brontë  et nous ferons la visite du Thackray médical Museum. Mercredi nous visiterons le château Howard (18ème siècle), un des plus grand château du pays, puis nous nous rendrons dans la ville de Whitby, ville portuaire du Yorkshire nord. Nous terminerons par Le National Railway Muséum, jeudi. Un programme riche …..

Véronique Guyon