Nov 30

Artisans du Monde au CDI

Comme nous vous l’avions annoncé la semaine dernière, notre traditionnelle vente au profit d’Artisans du Monde a eu lieu ce mardi 28 novembre au CDI auprès de tous les élèves et adultes de l’établissement.

P1000306

Pendant toute la journée, sur les heures de cours pour les 6èmes-5èmes et sur les temps de récréation pour les 4èmes-3èmes, les élèves se sont rendus au CDI afin d’effectuer leurs achats au profit d’Artisans du Monde.

Une journée riche en émotions et échanges.P1000305

L’atelier Presse

Nov 27

Du dynamisme chez Magali !

Nous pouvons la croiser dans les couloirs, dans la cour, à la vie scolaire, avec la Maîtrise ou encore en étude… et bien sûr à l’internat ! Mais qui est vraiment Magali Fasulo ?

Surveillante d’internat, Magali est une interlocutrice privilégiée des internes qu’elle côtoie en particulier le mercredi après midi, organisant telle une animatrice professionnelle, des sorties pour ces derniers- c’est d’ailleurs cet aspect de son métier qu’elle préfère particulièrement ! – Elle les encadre jusqu’à l’heure du coucher.  Contrairement à ce que l’on pensait, elle ne vit pas au sein de l’internat, même s’il lui arrive d’effectuer un remplacement au même titre qu’une surveillante de nuit. Habituellement, elle travaille de 12H à 19H le mercredi.

Magali avec son BAC en poche a commencé à travailler dans les centres de loisirs pour les enfants de primaires et de maternelles. Pour elle, la façon d’exercer son métier à l’heure actuelle n’a rien de comparable avec celle d’autrefois. En effet, elle souligne que la priorité maintenant est de favoriser les dialogues avec les élèves au détriment des sanctions qui ne sont envisagées qu’en dernier recours… Être à l’écoute et juste : voilà sa devise !

Effectuer ce métier n’est pas toujours simple ; par exemple, il peut y avoir beaucoup de classes en étude c’est pour cela qu’il faut avoir un juste milieu entre l’autorité, l’écoute et le respect. Ce métier nécessite évidemment de savoir travailler en équipes : celles de la vie scolaire, de l’internat, des professeurs et de l’ensemble des acteurs du collège. Pour conclure, il faut toujours être  juste, équitable, patiente et… dynamique !

Léa MOREAU et Lily Rose DEBRAIS, 4°3

Nov 26

Crêpes à l’internat

Ce mercredi 22 novembre les internes se sont tous retrouvés au self de l’internat pour faire des crêpes.

9 élèves étaient présents Daian-ji, Arsène, Swan, Axel, Clément, Louis, Dimitri, Emmauel et Nolan les élèves étaient encadrés par Magali et Christine.

Pour faire la recette les élèves ont regardé sur internet et ont noté sur une feuille les ingrédients nécessaires.

500 g de farine.

5 œufs.

3 cuillères à soupe d’huile.
dav

3 cuillères à soupe de sucre.

1 litre de lait.

Les élèves ont fait deux groupes et ont suivi les conseils de Christine qui, pour éviter que la pâte face des grumeaux, avait indiqué aux élèves de mettre d’abord les œufs

Ensuite de les mélanger puis de mettre le sucre et l’huile et pour terminer d’alterner entre un peu de farine et un peu de lait en mélangeant tout doucement pour que la pâte devienne bien homogène.

Ensuite les élèves sont montés faire le ménage dans les chambres.

Trois élèves sont restés pour aider Magali à ranger, Nolan a lavé les tables, Emmanuel a lavé les ustensiles tandis qu’Axel les a essuyé.

Une fois terminé, ils ont rejoint les autres pour faire le ménage tandis que la pâte à crêpes  « reposait » au frais dans le frigo.

Un fois le ménage des chambres terminés les élèves sont redescendus au self pour commencer la cuisson.

Magali a fait deux groupes, un groupe qui a débuté la cuisson et l’autre qui, en attendant, à joué dehors au basket puis nous avons changé.

Dès que les crêpes étaient terminées, les élèves se sont installés autour d’une grande table pour déguster les crêpes à la confiture et au nutella.

Merci à Magali d’avoir proposé et préparé cette activité et d’avoir apporté les ustensiles et le matériel et à Christine pour son aide.

Un grand merci également à La société Elior et au Chef Monsieur Martin pour avoir fourni les ingrédients, le nutella et la confiture.

Prochaines activités mercredi 29 activité tablette à la bibliothèque de Chalon suivie d’une sortie en ville puis de deux sorties à la patinoire.

A très bientot

Magali
dav

Nov 25

Internet est-ce vraiment sûr ?

P1000282bisLe lundi 20 novembre M. Frédéric Husson est venu avec son collègue nous expliquer LES DANGERS D’INTERNET.

Il travaille au kiosque multimédia, 29 Boulevard de la République. Il a  tout d’abord expliqué  à tous les 6° son métier puis est entré dans le vif du sujet. En premier il nous a passé une vidéo qui montrait une fille qui avait diffusé sur son compte des photographies d’elle plutôt gênantes. Conséquence :  tout son lycée s’est moqué d’elle !

Ce premier témoignage a permis au groupe d’ échanger avant de visionner une 2ème vidéo illustrant un autre exemple de chantage auquel un utilisateur peut être assujetti s’il se livre trop sur les réseaux sociaux et nous en avons discuté aussi étendant la discussion aux sites dits sécurisés tels que Facebook.

Maxime Rabier et Marina Vian, 6°5

 

Nov 24

Le commerce équitable

P1000294Le Mardi 21 Novembre, quatre classes de sixièmes, accompagnés de leurs professeurs,  ont eu une intervention au CDI sur le commerce équitable par l’association « Artisan du Monde ». Étaient présent Monsieur Jacob, représentant d’Elior et Madame Joly, responsable de la pastorale.

Le commerce équitable est une forme de commerce plus « juste » entre les pays riches et les pays pauvres (cf tableau ci-dessous) situés au sud (Amérique du sud, Afrique, Asie… ). Cela leur permet de vivre de leurs récoltes, d’envoyer les enfants à l’école…

P1000301Les bénévoles de l’association nous ont mis en situation autour du jeu de la « baguette » : Ce jeu consistait à faire un groupe de cinq jeunes, chaque jeune représentait une partie de la population mondiale

Répartition de la population Catégorie Répartition des richesses
20% (1 jeune) Riches 80%
60% (3 jeunes) Reste du monde 18,8%
20% (1 jeune) Pauvres 1,2%

L’objectif des bénévoles d’ « Artisan du monde » est de nous faire comprendre que les plus pauvres, qui travaillent le plus, gagnent beaucoup moins d’argent que les plus riches, qui travaillent moins.

Elior est la société de restauration du collège. A cette occasion, l’équipe a réalisé pour le repas un gâteau au sucre Mascobado (sucre de canne complet venant des Philippines) ainsi qu’une dégustation de jus de fruits et de Spéculos pour sensibiliser le reste des collégiens au commerce équitable.

A l’initiative de Madame Joly, depuis plusieurs années, une vente est organisée au sein de l’établissement avec les bénévoles de Artisans du Monde. Elle aura lieu au CDI mardi 28 novembre de 9h à 15h45.

Cette vente est également ouverte aux parents de l’établissement.

 

Valentine Denoyes et Iseult Jayer,  6°4.
P1000296
P1000283

Nov 24

5 représentants du collège Saint Dominique au Conseil des jeunes de Chalon

P1000266Qui sont les représentants de notre collège au Conseil des jeunes de la ville de Chalon sur Saône ?

Cinq  élèves : Laurette et Eleonore en 6e4, Jean et Oscar en 5e2 et Lucas de 3e1  ont été sélectionnés à partir d’une lettre de motivation pour participer au Conseil des jeunes de Chalon. Les candidats ont été choisis en respectant la parité (c’est-à-dire autant de filles que de garçons).

Voici  l’équipe du collège Saint Dominique qui sera au côté des cinq autres établissements représentés dans ce Conseil des jeunes de la ville, dont la formation et le rôle vous ont été présenté dans un article précédent. Laurette et Eléonore ont déjà participé l’an dernier au conseil des enfants et sont très contentes de renouveler l’expérience cette année, heureuses de représenter à nouveau le collège. En effet, ces élèves sont les porte-paroles et présentent certains projets proposés par l’ensemble des élèves de leur établissement. A ce titre, ils comptent déposer une boîte à idées au CDI pour que chacun puisse faire des propositions d’actions à réaliser.

Un premier conseil a eu lieu le 10 novembre 2017, dans la salle du Conseil municipal, l’occasion pour chacun de faire connaissance avec les représentants des autres collèges de Chalon. Monsieur le maire a pris la parole pour préciser le fonctionnement du Conseil et les projets de l’année, tels  la visite de la plateforme Amazon. Cette réunion s’est achevée au salon d’honneur de la mairie pour un verre de l’amitié.

Ces conseils se déroulent une, deux, voire trois fois par mois. Tout dépend des projets à conduire… Ainsi, ces jeunes se sont déjà retrouvés deux fois ce mois-ci pour préparer la visite d’Amazon à Sevrey !

Nul doute que cette équipe est dynamique et que les projets fusent : mise en place d’un café citoyen, sensibilisation à la propreté des toilettes dans les collèges… de quoi responsabiliser chacun !

Pascaline et Alice

« Je me sens bien au conseil municipal des jeunes, il y a une bonne ambiance. Mais je me dis quand même que j’ai une grosse responsabilité qui est de représenter la ville de Chalon ». Eleonore

 

 

Nov 23

Monsieur Petit, pilier de la vie scolaire

Figure incontournable de la vie scolaire, nous pouvons le voir dans la cour de récréation, dans les couloirs ou dans son bureau, parfois il se rend dans nos classes, nous devons aller le voir pour lui donner notre carnet quand nous sommes en retard ou absents : Mr Petit est le CPE de notre collège.

Depuis maintenant 11 ans, il travaille au sein du collège. Après avoir occupé un poste de surveillant, il a passé une formation pour devenir CPE. Il aime toujours autant son métier, en particulier le côté humain, la rencontre avec les élèves pour pouvoir les aider dans des situations compliquées, afin que plus tard, ils puissent faire les bons choix par eux-mêmes. Son métier est un métier d’accompagnement, il épaule les élèves dans leur vie de collégiens et de futurs citoyens. Si le métier ne permet pas de tomber dans la routine, parfois il peut avoir des journées plus calmes que d’autres, certaines sont même plutôt mouvementées!
Si cette fonction vous intéresse, sachez qu’il faut avoir un BAC+5 plus une formation spécifique. En outre il faut être patient, à l’écoute, disponible et efficace. Monsieur Petit a eu l’opportunité d’être CPE à l’ancienneté, sans passer de concours, ni de master MEEF (métiers de l’enseignement de l’éducation et de la formation), ce qui est maintenant le parcours préconisé pour exercer ce métier.
NUTTE Inès et FREBY Rose , 4°3

Nov 21

AVS, un métier encore trop méconnu !

Au sein des établissements scolaires un nouveau métier est apparu entre 1999 – 2000 : celui d’AVS. Frédéric Mansot qui est à St Dominique depuis un peu plus de 7 ans exerce ce métier qui est complexe car l’auxiliaire de vie scolaire se trouve entre les professeurs et les élèves.

Le métier d’AVS consiste à aider des élèves en situation  de handicap qu’il soit physique ou psychique. Pour remplir cette fonction il faut avoir le baccalauréat ou un diplôme d’aide à la personne comme celui de CAP petite enfance.  Les AVS s’occupent d’élèves dans les collèges, les écoles primaires et les maternelles mais très rarement au lycée. Ce métier enrichit au niveau social et aide à comprendre tous les types de handicaps. Pour Frédéric, être AVS c’est très important puisqu’on aide les élèves bénéficiant de ce type de dispositif  et ponctuellement les autres élèves si besoin. Est-ce-que c’est facile de devenir AVS ? Oui et non car il y a une sélection, une liste d’attente à Mâcon à la DSDEN 71 (Inspection Académique)  pour notre secteur académique et de plus en plus de candidats qu’auparavant.

Hélène et Sarah 4°3

Nov 19

Baby-Sittor

Nine vit plus ou moins cloitrée surprotégée par une mère angoissée jusqu’au jour où celle-ci accepte un emploi inespéré. Arrive alors son baby sitter, un jeune indien chevauchant une grosse moto, un baby sittor !! Grâce à lui, un vent de liberté va souffler sur la vie de Nine jusqu’à espérer décider ses parents à la laisser partir en classe verte avec ses camarades…

Auteur : Isabelle RENAUD
Editeur : Thierry Magnier
Collection : En voiture Simone
Roman
A partir de la 6e
Thèmes : famille / liberté

Nov 18

Le conseil des jeunes de Chalon sur Saône

Le conseil de jeunes a été mis en place vendredi 10 novembre, il comporte 24 membres.  Ces élus représenteront  leur collège.

Les collèges suivants sont représentés :

Camille Chevalier : 5 élus

Robert-Doisneau : 5 élus

Jean Vilar : 4 élus

Le Devoir : 3 élus

Jacques Prévert : 2 élus

Saint Dominique : 5 élus (Jean Haquin, Oscar Litalien, Lorette Mercier, Lucas Renault et Éléonore Savarzeix)

Vous découvrirez la semaine prochaine l’équipe du Collège Saint Dominique, leurs fonctions , leurs projets.

CONSIL
Photo de Jean-Marc Mazue

L’atelier Presse