Fév 26

Le jour où je suis partie

Tidir est une jeune femme qui habite un petit village du Maroc. Elle vient de perdre sa meilleure amie qui à la suite d’un viol a été contrainte d’épouser son agresseur. Celle-ci a choisi de se suicider pour échapper à son destin.
Tidir, elle, est révoltée. Elle ne comprend pas le geste de sa meilleure amie. Et puis, un jour le père de Tidir décide de la marier avec un homme qu’elle n’aime pas. C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.
Elle prend la décision de quitter sa famille. Elle veut rejoindre Rabat où aura lieu une manifestation en faveur des droits de la femme. Son périple est loin d’être facile. Elle devra affronter le regard et les préjugés des gens qu’elle croise.

Auteur : Charlotte BOUSQUET
Editeur : Flammarion
Roman
Passerelle 3e/2nde
Thèmes : Maroc / mariage forcé / condition de la femme

Fév 15

Découverte du musée Denon

Les élèves de 6èmes se sont rendus au Musée DENON de Chalon, pour visiter une partie de la section Beaux-arts, pendant une matinée.

Dans le cadre du programme d’histoire et du travail interdisciplinaire nommé : « Voyage en Antiquité », ils ont découvert comment des artistes ont pu représenter les héros antiques, les animaux imaginaires, les dieux antiques et leurs aventures. L’occasion de voir que les mythes sont des sources d’inspiration pour les peintres et artistes de toutes les époques.
Les élèves ont aussi, en atelier, réalisé une production autour des vases grecs. Des vases grecs anciens ont été observés puis, sur le papier et à l’encre de Chine, les 6èmes ont composé un décor mythologique sur la silhouette d’un vase à fond rouge.
Une belle et intéressante visite, bien rythmée, qui donnera envie à plusieurs de retourner au musée Denon afin de mieux connaître la richesse de ses collections.
Cette visite s’inscrit aussi dans le parcours artistique et culturel de l’année.

L’atelier presse

Fév 10

Après-midi à la bibliothèque et soirée jeux pour les internes

Mercredi 7 février les internes du collège, 11 au total se sont rendus à la bibliothèque accompagnés par Magali et par Christine.

Olivier l’animateur multi média avait préparé un jeu de type escape game sur grand écran avec une tablette.

Ce jeu avait déjà était utilisé par les internes lors de la séance précédente mais les élèves n’avaient fait que deux chapitres.

Ce jeu vidéo d’aventure est un jeu de logique, d’observation, où le joueur qui a le rôle d’un agent secret doit neutraliser une espionne Ruby le rouge.

Cette espionne est une dangereuse prédatrice qui s’en prend aux agents secrets  en trouvant les énigmes.

Pour cela il doit se déplacer dans différentes pièces, trouver des indices et résoudre des codes secrets.

Avec l’aide d’Olivier l’animateur, les élèves  ont manipulé à tour de rôle la tablette pour passer  à l’étape suivante aidés aussi par les autres élèves rivés sur le grand écran pour essayer de trouver des indices et résoudre les différents casse tête.

Très souvent les élèves sont arrivés à résoudre les problèmes mais  quelquefois l’œil et l’expérience d’Olivier étaient indispensables pour passer à l’étape suivante.

Merci à Olivier d’avoir proposé cette activité qui a passionné et captivité les élèves qui malgré tout, n’ont pas pu aller jusqu’au dernier chapitre.

Il faudra revenir pour une autre séance et pour tenter de finir cet escape game qui en fait est en perpétuel évolution car comme a indiqué l’animateur. D’autres chapitres viennent sans cesse se rajouter à ceux déjà existants.

Magali prendra donc rendez vous pour tenter d’avancer un peu plus dans ce jeu.

Une fois l’animation bibliothèque terminée les élèves sont repassés à l’internat pour le gouter puis sont allés au collège pour faire les devoirs en étude.

Le soir après le repas pour fêter tous ensemble les vacances de Févier, Isabel Paulo avait réservée au SH’BOOM à Champforgeuil.

Ce nouveau complexe qui à ouvert en fin d’année a pour concept  de se retrouver tous ensemble dans une grande salle de jeux :

dav

Les internes lycéens et collégiens ont donc pu profiter par équipes de 8 des jeux « FUN INDOOR » à savoir le trampoline, le Bubble foot qui est un jeu de foot mais où les joueurs sont dans une grande boule transparente un peu comme les tenues des sumos, le snookbal qui est un billard avec les pieds et tir sur une cible géante.

Sonia et Sarah les jeunes propriétaires du lieu ont fait tourner les  groupes en donnant les explications pour les activités.

Les élèves étaient ravis de pouvoir s’amuser et de se défouler et ont adorés le bubble foot qui s’est plus transformé à faire tomber ses adversaires qu’a marquer des buts.

Merci à Isabel d’avoir proposée cette activité à Claudine, Mathilde et Magali d’avoir accompagné les élèves.

Bonnes vacances à tous et à très bientôt.
Magali

Fév 09

Rame en 5° !

Jeudi 1° février 2018, les élèves de 5°2 et 5°4 ont participé au projet Rame en 5° ! lancé par la fédération Française d’Aviron, en partenariat avec l’Éducation Nationale.

Rame en 5° ! est un programme éducatif et sportif à destination des élèves de 5°.

Il vise à développer la pratique de l’aviron scolaire et à sensibiliser les enfants sur les aspects de la nutrition, en relation avec le programme de SVT de 5°.

Rame en 5° !  s’articule autour d’une séance d’aviron indoor et d’ateliers de SVT sur le fonctionnement du corps humain, abordant les thèmes tels que les apports et les dépenses énergétiques, les appareils cardio-vasculaire, respiratoire et digestif.

Axel Mirbel, du club d’aviron de Chalon sur Saône, accompagné de 2 rameurs, est venu nous aider dans la mise en œuvre du projet au cours de cette journée : animation d’ateliers et présentation du matériel nécessaire à la pratique de cette activité.

L’atelier presse

Fév 05

Le don d’organes expliqué aux 3°

 

M. Rollin, président de France ADOT 71 (association des dons d’organes et de tissus) vient comme chaque année présenter le don d’organes aux élèves de 3°.

 

 

 

Quels sont les organes que nous pouvons donner de notre vivant ou à notre mort ?

Quelles sont les conditions pour donner et/ou pour recevoir un organe ?

Comment se déroule le don d’organe ?

Qu’est ce que la loi dit à propos du don d’organe ?

Toutes ces questions ont été abordées par M Rollin, bien placé pour en parler, puisqu’il est lui-même greffé du cœur depuis environ 18 ans.

 

L’atelier presse

Fév 04

De l’Amour en Autistant

Saltimbanque de la différence, amoureux des langues et des cultures, Josef Schovanec nous entraîne dans un nouveau voyage, peut-être le plus surprenant et le plus déroutant qui soit pour une personne autiste : l’amour !

Auteur : Josef SCHOVANEC
Editeur : Plon

Adultes
Thèmes : amour / autisme / autobiographie Documentaire

 

Fév 02

Les relations entre filles et garçons


Le jeudi 11 janvier les classes de 4e1 et 4e3 ont assisté à une conférence sur les relations filles-garçons par le CLER.  Ce dernier a été créé en 1970 par des médecins, leur objectif étant de réfléchir sur les relations et les sentiments humains.

Deux animatrices étaient présentes Nathalie et Marie-Christine, elles ont partagé la classe en deux, d’un côté les filles, de l’autre les garçons.

Dans chaque groupe les intervenantes ont permis aux élèves de prendre conscience que les relations garçons-filles au moment de l’adolescence sont assez complexes.

En effet, les filles et les garçons ne considèrent pas la relation amoureuse sous le même angle : les unes sont plus romantiques, les autres au contraire plus factuels.

Cette intervention semble importante à cet âge de façon à permettre aux adolescents de gérer leur relation plus sereinement.

Une  conférence d’une heure très intéressante.

Cette dernière se déroulera le jeudi 8 février pour les  classes de 4e 2 et 4e4

Lison Jay

 

 

 

Fév 01

Les gestes qui sauvent

Dernièrement, Mr. LACROIX a formé les délégués aux premiers secours sur deux heures. Nous l’avons interviewé pour avoir son ressenti :

Bonjour ! Tout d’abord, est-ce que c’est vous qui avez tenu à donner cette formation? Combien d’élèves sont formés aux cours de vos interventions ?

Je donne les heures de secourisme dans la mesure où je suis moniteur de secourisme. En effet seul un formateur de secourisme peut dispenser des cours.
Cette année j’ai formé tous les élèves de 3è au PSC1 soit 111 élèves et tous les délégués de 6e, 5e et 4e soit 26 élèves aux gestes qui sauvent (GQS).

Pourquoi avoir choisi de former les élèves délégués en plus des 3èmes aux premiers secours ?

Nous formons les 3° depuis 2010 et l’idée de former les délégués est une initiative du gouvernement en réponses aux attentats de 2015 en vue d’avoir la possibilité de réagir au mieux face à une situation de crise.
Cette notion de citoyenneté est importante car c’est en portant secours aux autres ou à notre famille que nous pouvons limiter l’aggravation de l’état de santé, voire de sauver des vies, avant l’arrivée des professionnels.

Deux heures, c’est court. De quoi avez-vous parlé principalement ?

La formation des GQS (gestes qui sauvent) est une sensibilisation aux gestes de premiers secours.
Normalement vous avez dû aborder des notions à l’école primaire.
Cette formation pour les délégués aborde les thèmes de la prévention, de l’appel aux urgences, de faire face à une hémorragie externe, d’effectuer les gestes face face à une victime inconsciente qui respire mais aussi à une personne qui ne respire plus, c’est à dire effectuer une RCP (Réanimation Cardio pulmonaire).
Le rôle de délégué est donc important, il sera en mesure avec l’adulte présent de reconnaître une situation, de protéger la victime, de faire appeler ou d’appeler les urgences et peut-être de faire les gestes essentiels.

Avez-vous mis en situation pratique les élèves et comment ?

Tous les élèves voient les gestes ,les apprennent par groupe de deux.
En 3e, nous avons plus de temps et nous mettons les élèves en situation afin de s’assurer qu’ils maîtrisent bien les gestes à effectuer et ce qui permet de leur donner des conseils en vue d’être plus performant.

Pensez-vous qu’au collège, il y a suffisamment de prévention aux premiers secours ou estimez-vous qu’il y en a trop peu ? En quoi trouvez-vous ça utile ?

Au collège Saint Dominique, les 3e ont la chance d’être tous formés aux premiers secours.
Cela me parait très important de savoir que les élèves quitteront le collège en ayant une formation qui leur permettra de faire face à un évènement important et qu’ils soient capable de réagir. Face à un problème de santé vital les premières minutes sont précieuses. Les premiers témoins agiront ou non, c’est cette notion de citoyenneté déjà évoquée qui est si importante.

Juline DUMAS, 5e1