Sep 28

Exposition explosive au CDI

Du 17 septembre au  28 septembre a été  présenté au CDI, l’exposition « Dessine-moi la guerre : 1914-2014, regards des dessinateurs de presse sur les guerres » par l’association Cartooning For Peace.

Cartooning for Peace est un réseau international de dessinateurs qui combattent, « avec humour, pour le  respect des cultures et des libertés. » Pour cela l’association utilise des dessins de presse pour dénoncer des intolérances, et notamment exercer la liberté d’expression.

Lancée depuis mars 2015, l’exposition questionne ainsi la place du dessinateur dans les conflits en comparant le rôle des dessinateurs propagandistes de 1914 aux dessinateurs journalistes et critiques d’aujourd’hui.
Elle est présentée sous la forme de dix grands panneaux éclairant les thèmes importants de la première guerre mondiale (les chefs de guerre, les combattants, les armes chimiques de l’époque…) et des guerres qui se sont déroulées jusqu’à nos jours.

Selon Madame Guyon, la documentaliste, le but de cette exposition est double.
Tout d’abord cette dernière est directement liée au programme des 3èmes en Histoire géographie et en français sur la guerre. Pour les autres élèves, c’est une ouverture culturelle sur le dessin de presse, sa symbolique, son rôle.

Pour Madame Lemaignen, professeure d’histoire, cette exposition lui parait très intéressante puisqu’elle a le regard actuel sur tout ce qui est véhiculé dans la presse et plus particulièrement, dans ce cas, sur les illustrations (par exemple les caricatures, les dessins humoristiques, les figures de style…°

Une exposition riche et passionnante.

Avis aux élèves, la prochaine sera sur : L’homme et son environnement

Inès Marascia et Pascaline Bois

Sep 24

Strada Zambila

Ilinca, jeune roumaine de 11 ans vit avec sa petite soeur et ses grand-parents, ses parents étant partis travailler en France depuis quelques mois.
On suit son quotidien, le manque de ses parents, partis si loin pour améliorer leur confort de vie, et enfin une amitié inattendue avec Florin, un camarade de classe. Florin est rom, population complètement rejetée en Roumanie. Elle va apprendre à le connaitre, lui et sa famille, et tous les clichés et préjugés les concernant vont être mis à mal.

Auteur : Fanny CHARTRES
Editeur : Ecole des Loisirs
Collection : Neuf
Roman
A partir de la 6e
Thèmes : Roumanie / Émigration / Famille /Adolescence / Relation enfant/grands-parents

Sep 21

Les internes en pleine action

Angeline

Mercredi 19 septembre, les collégiens internes   de l’Ensemble Saint Charles au nombre de 16  se sont retrouvés au parc des Aubépins.

Une fois les tâches hebdomadaires  incombant à la vie d’internes,  ces derniers se sont rendus à pieds au parc des Aubépins afin de découvrir les activités auxquelles ils allaient participé.

Le jeu du bérêt fut le premier, un jeu d’équipes ou tous le monde a participé avec Magalie, surveillante et responsable des activités du mercredi après-midi.En effet, Magalie a fait découvrir différents jeux qu’elle a prêté.

Une fois ce jeu terminé, les élèves ont pu jouer  à différents jeux, qui se sont terminé par une sieste sous les arbres, la chaleur étant une des raisons.

Les plus courageux ont joués un peu au foot et au vortex.

Après avoir pris le goûter, les élèves sont rentrés à l’internat afin de se mettre au travail .

La semaine prochaine les internes se rendront tous au parc des combes pour une après midi intégration avec également les élèves internes du lycée.

Magali

Angeline

Sep 17

Carol-lyn au CDI

réalisé par l’atelier presse

Caro-lyn mangaka était présente au cdi ce lundi auprès des classes de 6e4 et 6e1, afin de leur faire découvrir son métier, sa passion. Elle va intervenir aussi mardi et jeudi auprès des 6e5, 6e2 et 6e3. L’objectif de cette rencontre, faire découvrir l’histoire du manga et le métier de mangaka.

Pendant trente minutes, caro-lyn a retracé l’histoire du manga. Un manga c’est une image illusoire, une image grotesque. Le mot « manga » est apparu pour la première fois en 1814 et a été repris en 1947 par Tesuka. En effet Osamu Tezuka (手塚治虫  Wikipédia)est né le  à Toyonaka, et mort le  à Tokyo.

C’est un mangaka, animateur, designer, producteur, scénariste d’animation.On le surnomme au Japon, le dieu du manga.

« Sa force de création est colossale : plus de 170 000 pages dessinées au cours de sa carrière. Il a signé environ 700 œuvres et réalisé environ 70 séries animées, téléfilms animés, longs et courts-métrages d’animation » Wikipédia.

réalisé par l’atelier presse

Découverte pour les jeunes les techniques pour créer un manga, les différentes étapes : scénario, storyboard, planches avec encrage, l’impression et pour finir la lecture.

Puis les élèves se sont initiés au dessin, à partir d’un CHIBI,  (ちび/チビ wikipédia)  mot japonais qui défini une petite personne, un bébé ou un enfant. Ce petit personnage peut permettre au mangaka de faire passer toutes les émotions en les exagérant. Chacun s’est essayé, une grosse tête avec de petites oreilles des résultats sympathiques de la part des enfants.

Une après midi riche, un travail sérieux de la part des élèves.

L’atelier presse

Sep 15

Je suis ton soleil

Le jour de sa rentrée en Terminale, Déborah remarque deux garçons, un qu’elle trouve moche, un qu’elle trouve trop beau.
Gageons que :
– le premier est super sympa et tombera amoureux d’elle – et que le second est très con (idiot, bourreau des coeurs, voire les deux) et que notre jeune héroïne sera amoureuse à sens unique.
Pas si simple…
Depuis que sa meilleure amie se fait rare pour vivre l’Amour, Déborah se sent seule, surtout que ça va mal à la maison : tandis que papa flirte dehors, maman se flétrit dedans.
Ce gros roman de 460 pages commence comme une bluette, puis bifurque vers une histoire d’amitié, plutôt jolie.

Auteur : Marie PAVLENKO
Editeur : Flammarion
Roman
Passerelle 3e/2nde
Thèmes : amitié / amour / adolescence

Sep 14

C’est la rentrée à l’internat

dav

Cette année Magali Fasulo surveillante d’internat accueille 24 élèves les mercredis après-midi dont 12 élèves du collège du Devoir, 6 de Saint Dominique et 6 du collège Camille Chevalier en section sportive natation.

Au programme de ce premier mercredi après-midi, une fois le repas de midi pris sur le site du collège Saint Dominique les élèves se sont retrouvés dans la cour du collège pour jouer tous ensemble.

Les élèves avaient le choix entre basket, football, jeu du mölkky (un jeu de quilles finlandaise).

Une fois le temps libre terminé les élèves sont rentrés à l’internat ou dans les chambres. Ils ont pu ranger, aérer et faire un petit « brin de ménage ».

Puis les élèves sont partis en ville faire un petit tour pour découvrir le centre ville après être passés par la rue piétonne, la place de l’Hôtel de Ville et ensuite ils ont fait un arrêt par le supermarché Monoprix où certains élèves ont fait le plein de boissons et de gâteaux pour l’internat.

A 16h00 les élèves sont remontés à l’internat pour faire un jeu de questions réponses par équipes.

Aksel et Maxime deux élèves de 3° scolarisés au collège Camille Chevalier ont fait deux équipes en mélangeant bien garçons et filles et les élèves des différents collèges.

Pour le premier jeu il fallait découvrir en 10 indices un personnage célèbre (un acteur, un sportif ou un personnage de fiction).

Magali et Jean-François Lude, surveillant présent le mercredi après-midi avec les lycéens, ont posé les questions à tour de rôle et à ce jeu-là c’est l’équipe de Maxime qui a marqué les 10 points en premier et qui a remporté un paquet de Twix.

Pour le deuxième jeu, les élèves devaient remplir une fiche de 10 indices et compléter en mettant 10 renseignements les concernant afin de les reconnaître.

Une fois les fiches complétées, Magali et Jean-François ont procédé au jeu en lisant les fiches de chaque élève. Le but du jeu était donc de reconnaitre par équipes le plus vite possible la fiche d’un élève ce qui permettait de marquer un point.

Par exemple Manon sur sa fiche avait noté :

1 : J’ai des cheveux ondulés.

2 : J’habite près de Louhans.

3 : J’ai 13 ans.

4 : Je suis fille unique.

5 : Je ne suis pas bronzée.

6 : Hier je portais un tee shirt à rayures.

7 : J’ai un élastique au poignet.

8 : J’ai les yeux marrons.

9 : J’ai une bague.

10 : Je n’ai pas d’appareil dentaire.

 

Je suis, je suis : Manon.

A ce petit jeu de découvrir qui est qui cette fois ci c’est l’équipe d’Aksel qui a gagné par 10 à 7.

L’équipe a remporté un paquet de Mars.

Pour terminer, Magali a distribué le goûter et à distribué à chacun un verre de Coca ou d’Orangina.

Une fois le gouter terminé, les élèves sont tous montés en étude à l’internat.

Pour cette première heure d’étude, comme les élèves n’avaient pas beaucoup de devoirs, Magali avait préparé des photocopies d’emploi du temps à compléter pour mettre dans les chambres d’internat et dans les casiers des élèves.

Il y avait aussi des exemplaires de page de cahier de présentation à colorier pour différentes  matières.

Une fois l’étude terminée, les élèves sont allés diner et ensuite se sont retrouvé dans la cour et dans le foyer des collégiens.

Le planning des mercredis sera bientôt disponible, à noter une sortie après-midi intégration au parc des Combes le mercredi 26 septembre.

Merci à Magali d’avoir préparé le jeu et le goûter à Jean-François pour son aide lors du jeu de questions et à Isabel pour sa présence lors de cette première sortie en ville.

Sep 07

La Révolution d’Aurore – 1793 aux côtés d’Olympe de Gouges

Aurore, 20 ans, suit avec passion les événements qui secouent la France en cette période de Révolution. Elle assiste au procès de Louis XVI, et de fil en aiguille fait la rencontre d’Olympe de Gouges. Grande défenderesse des libertés et des femmes, cette dernière n’hésite pas à prendre position et à dénoncer les dérives de la Révolution… ce qui n’est pas du goût de tout le monde.
Aurore devient la secrétaire particulière d’Olympe et prend part à sa lutte. C’est donc aux côtés de la jeune fille qu’on fait la connaissance de cette grande dame et de son combat acharné pour la justice et l’égalité. Dans une société où la place de la femme est au foyer, cette rebelle qui ose réclamer à cor et à cri l’égalité des hommes et des femmes dérange et certains ne reculeront devant rien pour la faire taire.

Auteur : Catherine CUENCA
Editeur : Nathan
Collection : Une regard sur…
Roman
A partir de la 5e
Thèmes : Revolution / historique / condition de la femme / Olympe de Gouges