Déc 11

Elle est où la ligne ?

1, 2 ,3 albums 2015

Auteur : Davide CALI

Illustrateur : Joëlle JOLIVET

Editeur : Oskar © 2013

Album

Thomas, 10 ans, prend le train pour passer l’été chez sa grand-mère et échapper aux disputes entre ses parents.

Pourquoi l’amour s’arrête-t-il ?

Suite à une grève, il se retrouve bloqué à la gare de l’Est. Il mange son sandwich et discute avec Victor qui vit dans la gare depuis cinq ans.

Comment devient-on un « évaporé » ?

C’est quoi une vie normale ?

On part ensemble, puis les routes divergent, comme si on avait traversé des lignes sans le savoir.

Déc 10

Les cinq malfoutus

1, 2 ,3 albums 2015

Auteur : Beatrice ALEMAGNA

Editeur : Hélium © 2014

Album

Dans une bâtisse de guingois, vivotent harmonieusement cinq personnes que les différences amusent : le Troué, le Plié, le Mou, le Renversé et le Raté.

Arrive un bel homme élégant et prétentieux qui s’étonne de cette vie médiocre et sans projets.

Les cinq compères n’ont peut être pas d’idées mais ils ont chacun un talent, promesse de bonheur, de quoi laisser le Parfait pantois.

Déc 09

Les internes à la bibliothèque

photo Magali Fasulo

Ce mercredi 5 décembre les internes avaient rendez à la bibliothèque avec Olivier, animateur technique en charge de l’espace multimédia.

11 élèves accompagnés par Magali, surveillante, sont partis pour la bibliothèque dès 15h00.

La bibliothèque jeunesse étant encore en travaux, c’est dans l’espace adulte que l’animateur Olivier attendait les élèves.

Sur place il avait préparé plusieurs tablettes dont une reliée à un grand écran pour faire un Escape Game grandeur nature.

Après avoir présenté les différents jeux possible, les élèves ont fait plusieurs groupes :

photo Magali Fasulo

Daïan-Ji, Romanée et Morgane ont commencé par le jeu sur grand écran. Agent A, est un jeu d’aventure.Le joueur est un agent qui est chargé d’une mission : dénicher le repère de Ruby La Rouge. Pour cela il doit déjouer toutes les énigmes qu’elle a caché et débloquer de nombreux casse-tête et ainsi trouver une clé pour ouvrir un petit coffre qui contient une pièce de bois pour reconstruire un puzzle …

 

photo Magali Fasulo

 

Hugo et Angeline  ont joué a Windosill, qui est  jeu traditionnel très proche d’un Escape Game. Les joueurs sont enfermés dans une pièce et il faut trouver la clé pour ouvrir la pièce suivante. Il faut arriver à déplacer une petite locomotive et trouver un petit cube blanc qui permet d’ouvrir la porte et de faire avancer ainsi la locomotive. La différence avec un Escape Game c’est qu’il ne s’agit pas forcément de pièces mais de véritables scènes, en plein air, devant la mer, sous les étoiles ou dans une nuit un peu magique.

photo Magali Fasulo

 

 

Mattéo et Arsène ont commencé par le jeu Tiny Bang. Cest un jeu d’aventure où il faut chercher les pièces de puzzles et résoudre des énigmes.

 

 

 

 

photo Magali Fasulo

 

Pierre et Gabin ont fait le jeu Monument Valley, qui est un jeu vidéo de réflexion en 3D, mettant en scène la princesse Ida, personnage principal du jeu, dans un décor composé d’édifices avec des formes géométriques. Le joueur doit aider Ida à trouver son chemin vers la sortie en  passant tous les différents niveaux. Il y a en tout 10 niveaux appelés chapitres avec des difficultés croissantes.

 

 

photo Magali Fasulo

 

Elias et Émeric : le jeu de golf Mini Golf Match Up  qui est un jeu assez facile et amusant, dans lequel les joueurs doivent marquer plus de points que ses adversaires. Pour marquer des points : mettre la balle dans le trou en un nombre de coups minimum.

Au bout de 10 minutes de jeu, Olivier a fait tourner les groupes afin que tout le monde puisse faire les différents jeux proposés.

 

A 17h00 les élèves ont aidé Olivier à ranger et sont retournés à l’internat pour le gouter et l’étude.

Merci à Olivier pour son accueil et pour ses nombreuses astuces pour passer au niveau supérieur dans les différents jeux et merci à Magali pour l’accompagnement.

Olivier et Magali décideront d’un prochain rendez pour une autre séance fin janvier ou début février.

En effet, la bibliothèque jeunesse devrait ouvrir le 22 janvier.

La semaine prochaine les internes se rendront à la patinoire et le mercredi des vacances  ils se rendront en ville et au marché de Noël, une soirée sera proposée aux internes du collège et du lycée.

A très bientôt

Magali

Déc 08

Le salon du livre

Les dédicaces. photo Véronique Guyon

Ce lundi 3 Décembre Madame Guyon s’est rendue au salon du livre à Montreuil. Ce salon a lieu tous les ans à la même période de l’année.

Là- bas nous pouvons y rencontrer, des auteurs, des illustrateurs, découvrir des nouveautés et les faire dédicacer. Madame GUYON a pu en avoir quelques unes tel que l’album :

 

 

Dédicace de Smudja  Gradimir. photo véronique Guyon

« Mausart  » de Thierry JOOR et de Gradimir SMUDJA

 

 

 

 

 

 

 

mais également des romans comme «  Louise MICHEL, NON à l’exploitation » écrit par Gérard DHOTEL… d’autres dédicaces sont disponibles au CDI.

DEPRIESTRE CONIN Auxanne.

Déc 07

Les maîtrisiens en tournée en Allemagne

photo Magali Fasulo

Dans le cadre d’un échange avec l’orchestre à corde de l’école de musique de Dunningen 62 maîtrisiens ont fait le déplacement en bus ce vendredi 30 novembre.

Accompagnés par Isabel Paulo, Thibault Casters, Nathalie Dutel, Magali Fasulo et Sandrine Martha, les élèves sont partis à 6h00 direction l’Allemagne.

Cet échange franco/allemand s’inscrivait dans la continué du programme sur la commémoration du centenaire de l’armistice. En effet, il y a quelques semaines les enfants musiciens allemands étaient venus à Chalon pour quelques jours et aujourd’hui c’était au tour des élèves français de se rendre sur place.

A l’arrivée en Allemagne, pour ce premier jours les maîtrisiens avaient rendez vous à Europapark grand parc d’attractions où ils se sont bien amusés.

Puis ils se sont rendus à Dunnigen pour retrouver les familles qui les hébergeaient.

Le lendemain matin,  tout le monde avait rendez vous à 9h30 à l’église pour une grande répétition avant le concert de 16h00.

Pendant la messe. photo Magali Fasulo

Lors de ce concert, 62 élèves maîtrisiens accompagnés par 60 musiciens allemands ont pris place dans l’église pour interpréter un oratorio intitulé « L’homme qui titubait dans la guerre ». Des solistes professionnels étaient présents, de jeunes violonistes de 6 ans ont fait des solos. Un très beau concert très émouvant appréciés du public venu nombreux ce jour-là écouter les enfants.

A la fin du concert la foule s’est levée, pour saluer les enfants et l’orchestre et pour réclamer un ultime chant.

La soirée s’est terminée par une visite du marché de Noël et un repas dans les familles d’accueil.

Dimanche après un lever aux aurores, les élèves de la maîtrise et les musiciens allemands sont tous partis en bus pour Reute qui se trouve à 2h00 de route.

Sur place ils se sont installés à l’église pour une petite répétition avant l’animation de la messe qui a débuté à 10h00.

Une fois la messe terminée tout le monde s’est retrouvé pour le déjeuner et ensuite c’était l’heure de se dire au revoir et quelques larmes ont coulés entre les élèves français et les allemands. Une séparation difficile pour certains qui avaient réussit à tisser des liens avec les familles d’accueil allemandes. Les adultes ont décidé de garder contact et de partager un nouvel échange.

Sur la route du retour, ils se sont arrêtés dans une petite ville allemande pour effectuer les derniers achats dans un petit marchés de Noël typique. Arrivée à 23h00 à Chalon.

Un grand merci aux enfants qui se sont très bien comportés pendant ce séjour dans les familles. Merci aux familles allemandes pour l’accueil très chaleureux qu’ils nous ont fait. Merci aux accompagnateurs, à Thibault Casters et Isabel Paulo pour la préparation et l’organisation de ce voyage.

La maitrise proposera une aubade pour les commerçants de la Citadelle et du centre ville ce samedi 8 décembre, n’hésitez pas à venir nombreux les écouter.

A très bientôt.

Magali

Déc 06

Quand des apprentis-journalistes interviewent un journaliste confirmé

Le 15 novembre 2018, nous avons interviewé monsieur Gaye.  Cet ancien professeur de mathématiques  est devenu coordinateur de plusieurs projets médiatiques à vocation pédagogique auprès de collégiens et de lycéens pendant une dizaine d’années.

Il est maintenant à la retraite. Loin d’être inactif, il a choisi de devenir  journaliste bénévole de ChalonTV, une » jeune » web télévision qui se donne pour objectif de s’adresser à tout le monde, jeunes ou plus âgés en couvrant différents évènements du bassin chalonnais. A ce titre, l’équipe journalistique composée de Dominique Gaye et d’un cameraman, Damien Naulier,

Damien Naulier

intervient dans les locaux du collège sur « des temps forts » tels la mise en place de la nouvelle direction de l’établissement ou encore pour la réalisation d’un reportage sur l’exposition de la guerre intitulée  » La famille dans la guerre ». Passionné, Dominique Gaye nous a présenté les  » dessous » d’un reportage, notamment en nous faisant prendre conscience que lorsqu’ils filment pendant une heure ou deux, de nombreuses coupes sont ensuite faites au montage pour finalement avoir un résultat que de quelques minutes ! Enfin, d’une manière générale, pour être journaliste, il faut avoir certaines qualités comme être curieux, ce qui est la base du journalisme, et de ne pas être timide.

Classe 4e3

Posté dans CDI
Déc 04

Au lycée, comment ça se passe ?

Le lycée, en ce moment, connait un véritable changement dans ses filières générales puisque les trois connues L (littéraire), ES (économique et sociale) et S (scientifique) cesseront d’exister au profit d’un tronc commun auxquelles s’ajoutent des matières choisies par les élèves. Restent en l’état actuel les bacs pro, avec un panel de plus de 200 formations proposées. Plus limités dans le choix, 8 bacs technologiques s’offrent à ceux qui, sans vouloir intégrer directement le monde professionnel, ont une idée précise du milieu dans lequel il veulent travailler

Le Bac STMG (sciences et technologies du management et de la gestion) :
Forts en connaissances en gestion, en économie et en droit, les bacheliers STMG peuvent envisager différentes poursuites d’études en BTS et DUT surtout, mais aussi en classe prépa, en écoles ou à l’université.
Le Bac STI2D (sciences et technologies de l’industrie et du développement durable) :
Forts en connaissance en science industrielle, les bacheliers STI2D peuvent envisager différentes filières d’études supérieure : BTS et DUT  principalement, mais aussi écoles, université et classe prépa.
Le Bac STD2A (sciences et technologie du design et des arts appliqués) :
Les bacheliers STD2A peuvent s’inscrire BTS, DMA et DN MADE. Autres possibilités : intégré une école d’art, l’université ou une prépa art et design.
Le Bac STL (sciences et technologies de laboratoire)
Formés à la démarche scientifique expérimentale, les bacheliers STL ont accès à des poursuites d’études variées : BTS et DUT principalement, mais aussi école, prépas ou université.
Le bac ST2S(sciences et technologies de la santé et du social):
Le bac ST2S donne accès a un certain nombre de formation sociales et paramédicale, principalement en écoles, mais aussi en BTS et en IUT.
Le bac STAV (sciences et technologies de l’agronomie et du vivant) :
Équilibré dans toutes le matières, ce bac technologie agricole permet de continuer ses études dans les domaines de l’agriculture, de l’agroalimentaire ou du service en milieu rural.
Le bac TMD (techniques de la musique et de la danse) :
Pour les élèves les plus talentueux dans ces matières, ce bac permet d’envisager l’accès aux formations supérieurs artistiques en musique ou en danse, à un niveau professionnel. Autre voie : l’université, avec des cursus préparant à l’enseignement ou encore à la méditation culturelle.
Le bac STHR (sciences et technologies de l’hôtellerie et de la restauration) :
Au terme de 3 années d’enseignements techniques spécifiques, les bacheliers STHR accèdent au BTS et aux écoles spécialisées du secteur. Ils peuvent aussi s’engager dans des formations en gestion, en tourisme ou en vente.

En ce qui concerne le bac PRO, la plupart des bacheliers professionnels entrent directement dans la vie active, signe de la très bonne adéquation de ces diplômes aux besoins des employeurs. Un tiers poursuit poursuit toutefois des études supérieures, principalement en BTS.

Nathan, Zoé, Jasmine 4°3

Déc 03

Après-midi crêpes à l’internat

Magali

L’après-midi crêpes , un rituel que Magali a institué à l’internat. Pour cela elle avait apporté deux appareils. La société Elior a donné les ingrédients nécessaires pour la préparation de la pâte à crêpe.

Dès 14h00 les internes se sont tous retrouvés au self de l’internat pour faire la préparation. Pour cela, ils ont fait deux groupes de 5 élèves en suivant la recette suivante :

 

 

500 g de farine

6 cuillères à soupe de sucre

6 œufs

1 litre de lait

125 g de beurre

Magali

Ensuite vers15h30, les élèves sont revenus au self pour faire cuire les crêpes toujours par groupe de deux et ils ont fait tour à tour des grandes crêpes ou des petites crêpes. Deux lycéens sont venus l’aider pour terminer la cuisson des crêpes et pour installer le gouter.

Dès 16h45 tout le monde s’est retrouvé au self pour déguster les crêpes, les lycéens qui avaient aidés, les collégiens qui ont fait la préparation et la cuisson des crêpes et les élèves de retour du cross.

En tout 28 élèves étaient réunis pour savourer les crêpes soit au nutella, soit au sucre ou à la confiture de fraises. Une fois le gouter terminé les élèves ont rangé le self et sont allés au foyer faire l’étude.

Merci à Magali pour la préparation de cette activité, à monsieur Martin de la société Elior pour le nutella, la confiture et les ingrédients nécessaires à la préparation.

La semaine prochaine un groupe fera : cuisine moléculaire et un autre se rendra à la bibliothèque pour faire un escape game sur grand écran.

Bonne semaine à tous à très vite pour d’autres activités.

Les élèves

Déc 02

Dix jours sans écrans

Les personnages sont plongés dans une aventure pendant 10 jours. Il s’agît d’un défi qui a été lancé par Madame Guégan, la maîtresse aux élèves de CM2. Pour relever ce dernier, il faut ne pas utiliser les écrans pendant 10 jours. (pas de télé, pas de tablette, pas de console …). Tous les enfants sont mis à l’épreuve, y compris Paul, Gordon, Paloma et Anouk. Deux camps s’opposent ; ceux qui savent se passer des écrans et les autres. Les parents d’élèves aussi jouent le jeu en menant des ateliers le soir après la classe.

C’est la misère pour Gordon car la télévision est indispensable pour sa famille.

Auteur : Sophie RIGAL-GOULARD
Editeur : Rageot

Roman 

A partir de la 6e

Thèmes : humour / écran / défi / école /

Du même auteur, également disponible au CDI :

15 jours sans réseau