Au lycée, comment ça se passe ?

Le lycée, en ce moment, connait un véritable changement dans ses filières générales puisque les trois connues L (littéraire), ES (économique et sociale) et S (scientifique) cesseront d’exister au profit d’un tronc commun auxquelles s’ajoutent des matières choisies par les élèves. Restent en l’état actuel les bacs pro, avec un panel de plus de 200 formations proposées. Plus limités dans le choix, 8 bacs technologiques s’offrent à ceux qui, sans vouloir intégrer directement le monde professionnel, ont une idée précise du milieu dans lequel il veulent travailler

Le Bac STMG (sciences et technologies du management et de la gestion) :
Forts en connaissances en gestion, en économie et en droit, les bacheliers STMG peuvent envisager différentes poursuites d’études en BTS et DUT surtout, mais aussi en classe prépa, en écoles ou à l’université.
Le Bac STI2D (sciences et technologies de l’industrie et du développement durable) :
Forts en connaissance en science industrielle, les bacheliers STI2D peuvent envisager différentes filières d’études supérieure : BTS et DUT  principalement, mais aussi écoles, université et classe prépa.
Le Bac STD2A (sciences et technologie du design et des arts appliqués) :
Les bacheliers STD2A peuvent s’inscrire BTS, DMA et DN MADE. Autres possibilités : intégré une école d’art, l’université ou une prépa art et design.
Le Bac STL (sciences et technologies de laboratoire)
Formés à la démarche scientifique expérimentale, les bacheliers STL ont accès à des poursuites d’études variées : BTS et DUT principalement, mais aussi école, prépas ou université.
Le bac ST2S(sciences et technologies de la santé et du social):
Le bac ST2S donne accès a un certain nombre de formation sociales et paramédicale, principalement en écoles, mais aussi en BTS et en IUT.
Le bac STAV (sciences et technologies de l’agronomie et du vivant) :
Équilibré dans toutes le matières, ce bac technologie agricole permet de continuer ses études dans les domaines de l’agriculture, de l’agroalimentaire ou du service en milieu rural.
Le bac TMD (techniques de la musique et de la danse) :
Pour les élèves les plus talentueux dans ces matières, ce bac permet d’envisager l’accès aux formations supérieurs artistiques en musique ou en danse, à un niveau professionnel. Autre voie : l’université, avec des cursus préparant à l’enseignement ou encore à la méditation culturelle.
Le bac STHR (sciences et technologies de l’hôtellerie et de la restauration) :
Au terme de 3 années d’enseignements techniques spécifiques, les bacheliers STHR accèdent au BTS et aux écoles spécialisées du secteur. Ils peuvent aussi s’engager dans des formations en gestion, en tourisme ou en vente.

En ce qui concerne le bac PRO, la plupart des bacheliers professionnels entrent directement dans la vie active, signe de la très bonne adéquation de ces diplômes aux besoins des employeurs. Un tiers poursuit poursuit toutefois des études supérieures, principalement en BTS.

Nathan, Zoé, Jasmine 4°3

Be Sociable, Share!

Les commentaires sont fermés.