Avr 06

Séance cinéma au CDI

Le jeudi 25 mars 2021, les élèves du collège Saint-Dominique, à Chalon-sur-Saône, ont eu l’occasion de visionner un spectacle sur Colette Colvin, une jeune militante anti-ségrégationniste afro-américaine inconnue du grand public, projeté au Centre de Documentation et d’Information de leur collège.

Les élèves ont pu s’inscrire à cette projection en se rendant au CDI, un peu avant la projection, durant une récréation, ou dans leurs classes respectives, où Madame Guyon, la professeure documentaliste est intervenue pour faire la promotion de la projection du spectacle. Cette projection a été organisé à l’occasion de la semaine contre la discrimination. Une trentaine d’élèves étaient présents.

Aminata

Avr 06

Quinzaine de la presse au CDI

La quinzaine de la presse se termine, des animations autour des médias et de la liberté d’expression, avec quizz, mots mêlés, mots fléchés ont eu lieu.
De nombreux élèves ont visité cette exposition en participant aux activités comme toutes les classes de 6ème et 4ème.

Vous pourrez encore profiter de cette dernière jusqu’à vendredi.

La classe presse

Avr 01

Journée spéciale au CDI

Mardi 23 mars, à l’occasion de la semaine de la presse, les 5e 3 ont participé à un concours national : « Concours de Une »

Ce concours était l’occasion d’en découvrir un peu plus sur le métier de journaliste tout en s’amusant. La classe presse a été choisie par Mme Guyon pour participer au concours national de une. Ce concours a été préparé plusieurs semaines à l’avance par la classe. Les élèves ont tout d’abord dû former leurs groupes, imaginer le logo ainsi que le slogan du journal. Ils se sont entraînés pendant plusieurs jours à rédiger des articles à partir d’anciennes dépêches.

Trier, décortiquer, rédiger c’est ce que les élèves ont fait pendant la première partie de la matinée, accompagnés par Mme Boldrini, professeure de français et Mme Guyon, professeure documentaliste.

Les dépêches comportaient un large choix, certains groupes ont choisis de parler d’actualité internationale et d’autres de parler de sujet précis comme les animaux ou les sports. En milieu de matinée les articles ont commencés à être rédigés et la plupart ont été finis en fin de matinée. Les apprentis journalistes ont pu profiter de la pause méridienne pour souffler un peu et se sont remis au travail lorsque les cours on repris. Après les articles finis, les élèves ont créés la maquette de leurs une en assemblant des dessins, des textes fait par leurs soins tels de vrais journalistes « j’ai bien aimé car on a pu approfondir le métier de journaliste et la collaboration était super » témoigne une élève. Les résultats de leurs travaux étaient très réussis. Puis vint le moment des votes le journal Le p’tit collégien (Artémise, Lily, Ethan, Gabriel, Lennie et Camille) a été choisi pour représenter la classe dans la catégorie papier et le journal Teen Actu (Théo, Octave, Rose, Clelia, Maxence, Hyacinthe et Eloïse) a été choisi dans la catégorie numérique « Il y avait vraiment une bonne ambiance et tout le monde était très investi ! » témoigne Hyacinthe. Malgré la compétition, l’ambiance était très conviviale avec très peu de tension « je pense que cette journée a été très instructive drôle pour nous tous, c’est vraiment à refaire. ».Et même si tous n’ont pas été sélectionnés, les élèves repartent ravis et enrichis de cette journée.

Artémise 5e3

Mar 29

Je suis CharLiberté !

Tom, Sarah et Slimane, 3 collégiens de 3ème décident de créer « CharLiberté Hebdo », un journal hebdomadaire, motivés par les attentats du 7 janvier. L’équipe de rédaction s’agrandit au fil du livre, alors qu’elle ne commence que composée d’un rédacteur en chef, d’un dessinateur et d’une reporter.
Mais cela attirera l’attention de certains élèves qui ne sont pas d’accord avec la publication du journal presque satirique… Les trois adolescents devront affronter l’hostilité des élèves, harceleurs ou religieux extrémistes, qui souhaitent la disparition du journal.
Tout est mélangé, dénigré, déformé, sans parvenir à empêcher CharLiberté de conquérir un lectorat grandissant.

Roman
A partir de la 4e
Thèmes : Liberté d’expression / Harcèlement
R
TEN

Auteur : Arthur Tenor
Editeur : Scrineo

Mar 22

Les Pointes noires

Eve grandit dans un orphelinat du Mali avec un rêve bien en tête : celui de devenir un jour danseuse étoile. Quelques bouts de tissus et elle s’exerce déjà dans la cour de l’orphelinat. Quelques années plus tard, c’est en France que son histoire se poursuit, sous le regard aimant de ses parents adoptifs.
Et même si sa vie a changé du tout au tout, Eve n’a jamais renoncé à son rêve. Elle suit désormais une formation solide, épaulée par sa professeure, qui l’encourage à se présenter au très difficile examen d’entrée à l’Opéra de Paris. Jusqu’à ce jour où cette remarque,  » trop foncée « , jaillit de la bouche d’une connaissance et vient tout faire basculer. Eve réalise brutalement que dans ses livres, dans les films et sur les scènes de ballet, il n’y a jamais aucune trace d’une danseuse étoile noire.
Et dire que cette réalité, aveuglante, ne l’avait jamais percutée ! Et si, pour Eve, toutes ces années à la poursuite de son rêve n’étaient qu’une illusion ?

Également disponible au CDI Les pointes noires à l’opéra

Roman
A partir de la 6e
Thèmes : Danse / racisme / adoption
R
NOE

Auteur : Sophie Noël
Editeur : Magnard Jeunesse

Mar 19

Pour les amateurs d’expo !

Au cours de ces dernières semaines , le CDI a particulièrement été très actif, présentant pas moins de sept expositions, sur des sujets extrêmement variés, tels que l’environnement avec le bambou et les Objectifs du développement durable. Collant à l’actualité, une exposition sur la femme dans le monde est actuellement proposée, à l’occasion de la journée internationale de la femme.

Le terme journée internationale des droits de la femmes a été officialisé par les Nations Unies en 1977. Elle a été pensée et imaginée par les ouvrières et les suffragettes pour le droit de vote des femmes et une meilleure condition de travail.

Cette exposition est constituée de livres à emprunter pour pouvoir découvrir les femmes qui ont fait changer le monde et apprendre leurs histoires et leurs découvertes. Cette exposition présente aussi des portraits de femmes qui ont révolutionné l’histoire comme Olympe de Gouges luttant contre la discrimination et Simone Veil qui a éclairé le monde sur l’atrocité des les camps d’exterminations des juifs durant la seconde guerre mondiale.

Est visible également l’exposition « face aux écrans » avec une question principale : Quelles sont les conséquences des écrans sur le développement du cerveau des enfants et des adolescents ? Ce thème a déjà été travaillé en classe de 5°3 précédemment dans l’année, plus généralement en cinquième.

Le but : sensibiliser les jeunes sur les impacts des écrans sur leur cerveau mais aussi sur la construction du cerveau, le temps d’éveil qui leur est consacré, la chute des résultats scolaires, les impacts sur la santé et le mal être et l’addiction.

Après lecture de cette exposition, on finit par trouver une morale simple  et de bon sens : recréer des liens avec ses proches car le langage nous permet de communiquer, sauvegarder des savoirs importants, imaginer et partager des idées. Cette morale est le socle de notre pensée.

D’autres expositions sont à venir : autour de la liberté  de la presse mais aussi des fakes news dans le cadre de la semaine de la presse. Puis viendra le tour du printemps des poètes… A vos agendas et bienvenue au CDI !

Gabriel et Aloïs 5e3

Expo à venir

Mar 19

Escape game au CDI

Pendant 3 jours, les cinq classes de 6ème se sont succédées au CDI pour résoudre le problème.

Dans le cadre de la quinzaine des mathématiques, les 6ème se sont mis dans la peau d’un enquêteur pour éviter une catastrophe informatique. En équipe, ils devaient résoudre des énigmes toutes plus difficiles les unes que les autres.

Les élèves attendent avec impatience les prochaines semaines à thème :

Quinzaine de la presse du 22 mars au 3 avril ainsi qu’une sélection thématique dans le cadre de la semaine (22 au 26 mars) contre le racisme et la discrimination. Les élèves pourront découvrir aussi les haikus écrit par les 6ème dans le cadre du  » Printemps des poètes  » et de notre année sous l’étoile du Japon.

La classe presse

Pendant cette quinzaine les élèves ont pu découvrir une exposition sur  » 9 femmes et ainsi qu’une sélection thématique. Des jeux étaient proposés sur la pause méridienne des deux semaines, et plus particulièrement une initiation au jeu de Go par le club manga.


Mar 19

La forêt

« Dans le cadre d’un projet d’arts plastiques, ma classe a été amenée à réaliser un film de quelques secondes de A à Z. Tout d’abord, chaque élève a fabriqué sa propre forêt d’une largeur d’environ vingt centimètres, entièrement en carton. Notre source d’inspiration a été l’œuvre grandeur nature d’une artiste, que nous a montrée Mme MILLION, notre professeure d’arts plastiques. Par la suite, nous avons eu le choix de nous mettre en groupe ou pas, et avons imaginé et confectionné les éléments nécessaires à la conception de nos films. Nous les avons également faits à partir de carton. Puis nous avons pris des dizaines de photographies de nos forêt, animées par les éléments que nous avions découpés auparavant. Pour finir, nous avons monté nos films grâce au logiciel « iMovie ».

 Bathily Aminata, 4ème 4 » 

Mar 17

Et vous : qu’est-ce que « vous n’avez jamais dit »

Rencontre à l’école la Colombière des 6ème1 et CM2

Dans le cadre du voyage lecture 123 album, deux classes se sont rencontrées lors d’un après -midi festif.
Les 6ème ont choisi de présenter au CM2 l’album Je n’ai jamais dit de Didier JEAN et ZAD.

Une réflexion a eu lieu autour des illustrations de l’album qui ont permis des échanges riches. Cette animation était menée conjointement par des élèves de 6ème1 et de 3e3. Un échange qui s’est terminé par un goûter en plein air afin de respecter au mieux les gestes sanitaires.

La prochaine rencontre aura lieu début avril au collège Saint Dominique.

Véronique Guyon

Mar 15

Un été d’enfer

Arrivée de Russie, Vera veut à tout prix s’intégrer dans sa nouvelle vie à New York mais elle se rend compte très vite que ce n’est pas facile. Ses amies vivent dans des maisons luxueuses et leurs parents peuvent se permettre beaucoup de choses comme de les envoyer dans les meilleures colonies de vacances du pays. Vera et sa mère n’ont pas les mêmes moyens et ne peuvent pas se permettre ces privilèges. Mais cette année, elle part dans une colonie de vacances russe où elle compte bien en profiter. Cependant, rien ne se passera comme Vera l’avait prévu.
Bande dessinée
A partir de la 5e
Thèmes : Autobiographie/camp de vacances
BD
BRO

Auteur : Véra Brosgol
Editeur : Rue de Sèvres