Nov 30

L’exposition sur les femmes au CDI

L’exposition » Femme la moitié du monde » s’est terminée jeudi . Elle était adressée à toutes les classes du collège et avait pour but de montrer l’histoire des femmes dans différentes cultures (chinoise, spartiate, égyptienne…).

Elle se composait de quatre grandes parties couvrant les domaines scientifiques, historiques, sociologiques, notamment en abordant dans ce domaine la question du harcèlement et de l’égalité à travers le monde. L’exposition était très qualitative et très enrichissante dans plusieurs matières comme la SVT ou encore l’histoire, permettant à chaque professeur voulant l’exploiter d’y trouver son compte. Monsieur DURY professeur d’histoire déclare  » qu’elle est très bien faite, que le thème est important et elle peut intéresser tous les niveaux de classes et toutes les matières ». Malgré le cout de la location qui s’est élevé à 480 euros pour l’établissement, Madame GUYON professeur documentaliste n’a pas hésité à la proposer à l’ensemble des élèves du CM2 à la 3e soit un total de 543 élèves. En effet elle estime qu’il est important de sensibiliser les jeunes aux statuts de la femme dans la société et de montrer les progrès qu’il reste encore à faire en ce domaine.

Landry et Matisse

Nov 06

La famille dans la grande guerre

 » Père, mère, enfant : la famille dans la grande guerre  » voici une exposition proposée au CDI du mercredi 7 novembre au jeudi 15 novembre. Cette exposition a été prêté par l’Historial de la grande guerre. Et n’oubliez pas le concert le la Maîtrise  » ORATORIO 1918″ à l’église Saint Pierre, le samedi 10 novembre à 20h accompagné par l’orchestre de jeunes Allemands de Dunnigen.

                          Tous ceci dans le cadre des festivités du Centenaire de l’Armistice.

 

Sep 28

Exposition explosive au CDI

Du 17 septembre au  28 septembre a été  présenté au CDI, l’exposition « Dessine-moi la guerre : 1914-2014, regards des dessinateurs de presse sur les guerres » par l’association Cartooning For Peace.

Cartooning for Peace est un réseau international de dessinateurs qui combattent, « avec humour, pour le  respect des cultures et des libertés. » Pour cela l’association utilise des dessins de presse pour dénoncer des intolérances, et notamment exercer la liberté d’expression.

Lancée depuis mars 2015, l’exposition questionne ainsi la place du dessinateur dans les conflits en comparant le rôle des dessinateurs propagandistes de 1914 aux dessinateurs journalistes et critiques d’aujourd’hui.
Elle est présentée sous la forme de dix grands panneaux éclairant les thèmes importants de la première guerre mondiale (les chefs de guerre, les combattants, les armes chimiques de l’époque…) et des guerres qui se sont déroulées jusqu’à nos jours.

Selon Madame Guyon, la documentaliste, le but de cette exposition est double.
Tout d’abord cette dernière est directement liée au programme des 3èmes en Histoire géographie et en français sur la guerre. Pour les autres élèves, c’est une ouverture culturelle sur le dessin de presse, sa symbolique, son rôle.

Pour Madame Lemaignen, professeure d’histoire, cette exposition lui parait très intéressante puisqu’elle a le regard actuel sur tout ce qui est véhiculé dans la presse et plus particulièrement, dans ce cas, sur les illustrations (par exemple les caricatures, les dessins humoristiques, les figures de style…°

Une exposition riche et passionnante.

Avis aux élèves, la prochaine sera sur : L’homme et son environnement

Inès Marascia et Pascaline Bois

Mar 13

Justice des mineurs

Vendredi 2 mars une employée de la mairie est venue faire une conférence sur la justice des mineurs à toutes les 4èmes. Cette conférence avait pour nom « 13/18 questions de justice » car elle cible les enfants entre 13 et 18 ans, les adolescents. La conférence a duré 2 heures. Nous étions dans la salle Oasis.
La justice : c’est avoir des droits ET des devoirs.
Un nourrisson qui naît en France à des droits dès sa naissance. Le droit du sol par exemple qui dit qu’un enfant qui naît en France a la nationalité français contrairement à certains pays où cela ne marche pas aussi facilement.

Nos Droits :
•Droit de s’exprimer,
mais il a des limites car on ne tolère pas les propos racistes, sexistes… tous les propos discriminants sont interdits en France.
•Droit à l’instruction,
l’école par exemple est obligatoire de 6 à 16 ans.
•Droit d’être entendu,
la maltraitance par exemple est prise très au sérieux encore plus pour les jeunes car ils sont jugés incapable de se défendre seul. Le numéro 119 a été créé spécialement pour ces cas là. Les enfants ne risquent rien en appelant ce numéro car tout à été prévu pour ne pas mettre l’enfant en danger. En effet l’appel n’apparaît sur aucune facture et même en demandant des détails un parent ne peut pas savoir que son enfant a appelé ce numéro, de plus le numéro est gratuit, disponible 24 heures sur 24 et ce sont des professionnels qui peuvent vous donner des conseils utiles au bout du fil.
•Droit d’être protégé,
par ses parents la plupart du temps. Détails dans le code pénal.
•Droit d’être défendu,
par exemple lors d’un procès l’enfant est obligatoirement accompagné d’un avocat car on ne le considère pas à même de se défendre seul, et si l’enfant ne peut pas le payer c’est l’état qui le fait.
•Droit à une justice adaptée,
les enfants sont jugés différemment des adultes car ils n’ont peut être pas conscience de ce qu’ils ont fait, et ils ne pourraient pas résister à la même peine qu’un adulte. Si un enfant et un adulte sont condamnés pour la même chose et que l’adulte est condamné à 4 ans de prison et 2 000 euros d’amende, un enfant lui, ne sera condamné qu’à 2 ans de prison et 1 000 euros d’amende. la peine est divisée par deux tant que le coupable a moins de 18 ans.

Les enfants comme les adultes peuvent commettre des infractions (ce sont les moins graves), des délits ou des crimes (ce sont les plus graves).

Les Devoirs d’un enfant :
•Respecter la loi,
mais attention si nous sommes en voyage par exemple c’est la loi de l’autre pays qui va nous juger.
•Contraventions,
si on ne porte pas de casque par exemple un enfant est tout aussi responsable qu’un adulte.
•Infractions,
un enfant peut lui aussi avoir jusqu’à 3000 € d’amende au bout de la deuxième fois.
•Délit,
un enfant peut être lui aussi placé en garde à vue.
•Les crimes,
un enfant qui a plus de 16 ans peut être jugé comme un adulte quand il commet un crime la peine n’est plus divisée par deux.

À l’époque romaine la justice pour enfants était différente. Elle s’appelait le « Pater Familias » et comme le dit le nom c’est le père de famille qui en était responsable. Il avait le droit de vie ou de mort sur ses enfants et sa femme.

C’est seulement à partir de 15 ans et 3 mois que la justice estime un jeune capable de choisir si il désire ou non un rapport sexuel. Quand les deux enfants ont moins de 15 ans et même s’ils sont tous les deux d’accord, les parents peuvent porter plainte contre les parents de l’autre enfant.

En justice il existe les « circonstances aggravantes » exemple si on pousse une personne dans la rue la peine est plus importante si la victime est âgée ou enceinte…
en France le port d’armes est interdit mais être retrouvé avec des ciseaux dans ses poches peut aussi entraîner des choses.

Il existe aussi le numéro de secours, le 3020 qui est le numéro pour les harcèlements. Si on est harcelé on peut aussi écrire au juge des enfants sans timbre (sans payer d’argent).

Lison Jay 4*1

 

Mar 02

Quinzaine des sciences au Collège

La quinzaine scientifique, du 5 au 16 mars, succède à la traditionnelle Semaine des Maths durant laquelle un thème en particulier est abordé. Cette année nous pourrons découvrir les liens entre les mathématiques et la notion de mouvement.

A cette occasion, le CDI organise une exposition sur l’histoire des sciences. Le mercredi 14 mars, sera la journée mondiale de Pi : le PI DAY. Plusieurs autres activités seront proposées telles que des conférences (faisant le lien entre les maths et les sciences expérimentales), la visite d’un planétarium gonflable par les classes de 4èmes, et un concours mathématiques interne sous la forme d’un QCM, qui se déroulera le Lundi 12 mars. Une épreuve  pour les 6èmes/5èmes d’une part, et une pour les 4èmes/3èmes d’autre part.

Dans cette même période, une semaine japonaise est organisée au CDI d’où la mise en place d’ateliers de jeu de Go et d’origamis, manière ludique de faire le lien avec les mathématiques !

Pour plus d’informations, n’hésitez à vous documenter au CDI en lisant Cosinus, le magazine des maths et des sciences.

Juline DUMAS et Inès MARASCIA, 5°1

QUINZAINE  SCIENTIFIQUE

Programme

DU 5 AU 16 MARS 2018

DES ATELIERS …
 LUNDI 5 MARS MATINEE : VINCENT BOUDON
(DIRECTEUR DE RECHERCHES AU CNRS)
CALCULS DE DISTANCES DANS L’UNIVERS (3IEME)

LE PLANETARIUM DE LA SAB …
 MARDI 6 MARS MATINEE
SYSTEME SOLAIRE, COSMOS (4IEME)

UN CONCOURS …
 LUNDI 12 MARS À 12H45 EN SALLE D’ETUDE (POUR TOUS)

DES CONFÉRENCES …
 LUNDI 5 MARS MATINEE : VINCENT BOUDON (CNRS)
« MESURES DE DISTANCES DANS L’UNIVERS » (3IEME)
 MARDI 13 MARS À 12H45 EN SALLE 3IEME1 : G.COTTET
« LA LUNETTE ASTRONOMIQUE ET GALILEE » (POUR TOUS)
 JEUDI 15 MARS À 12H45 EN SALLE 3IEME1 : G.COTTET
« LES TROUS NOIRS » (POUR TOUS)
 VENDREDI 16 MARS APRES-MIDI : JOSE-LUIS JARAMILLO (ENSEIGNANT-CHERCHEUR EN MATHEMATIQUES)
« LES ONDES GRAVITATIONNELLES »

UNE EXPOSITION …
 DU 5 AU 16 MARS : « QUESTIONS D’ESPACE » EN SALLE SAINT DOMINIQUE
 DU 5 AU 16 MARS : « QUINZAINE SCIENTIFIQUE AU CDI : PI DAY »

Fév 09

Rame en 5° !

Jeudi 1° février 2018, les élèves de 5°2 et 5°4 ont participé au projet Rame en 5° ! lancé par la fédération Française d’Aviron, en partenariat avec l’Éducation Nationale.

Rame en 5° ! est un programme éducatif et sportif à destination des élèves de 5°.

Il vise à développer la pratique de l’aviron scolaire et à sensibiliser les enfants sur les aspects de la nutrition, en relation avec le programme de SVT de 5°.

Rame en 5° !  s’articule autour d’une séance d’aviron indoor et d’ateliers de SVT sur le fonctionnement du corps humain, abordant les thèmes tels que les apports et les dépenses énergétiques, les appareils cardio-vasculaire, respiratoire et digestif.

Axel Mirbel, du club d’aviron de Chalon sur Saône, accompagné de 2 rameurs, est venu nous aider dans la mise en œuvre du projet au cours de cette journée : animation d’ateliers et présentation du matériel nécessaire à la pratique de cette activité.

L’atelier presse

Jan 22

Une intervention émouvante

Le mardi 16 janvier 2018, le collège Saint Dominique a eu le plaisir d’accueillir monsieur Pascal Croci, auteur de bandes dessinées, romans, et albums. Celui-ci a échangé sur ses œuvres avec les classes de 3ème. En effet, une de ses bandes dessinées a pour sujet le camp d’Auschwitz. Cette dernière étant en lien avec notre programme d’histoire sur la Seconde Guerre Mondiale.
L’artiste est doté d’un très bon coup de crayon, avec lequel il illustre tous ses ouvrages. Un graphisme original et différent qui sort de l’habituel. C’est en s’appuyant à la fois sur des témoignages et des documents historiques que Pascal Croci conçoit ses œuvres notamment celle d’Auschwitz. De cette façon, il cherche à émouvoir et toucher le lecteur sur des faits historiques durs mais incontournables.
Pascal Croci a la chance de pouvoir vivre de sa passion de dessinateur, et pour lui une bande dessinée est un réel travail de recherches et d’inspiration. On remarque d’ailleurs chez l’auteur un faible pour les vampires avec Dracula, et le monde de l’immortel : un style plein de frissons !
En revenant sur la bande dessinée d’Auschwitz, le dessinateur nous raconte en détails et en images le véritable enfer des camps de concentration et d’extermination durant cette époque, à travers des dialogues et des références entre  juifs, déportés et nazis. Un bel ouvrage peut-être dur à lire pour certain, par son réalisme mais touchant, intéressant et surtout important pour nous tous.
Pénélope De Bortoli 3e2

Jan 13

Conférence sur les sciences de Mr. Pons

Mardi 9 janvier, Luis PONS, médecin américain, est venu donner une conférence au collège aux classes de 6°5, 5°1, 4°1 et 3°1 dans le but de nous expliquer l’histoire des sciences.

Monsieur PONS a commencé par mettre en avant les différences entre avant et aujourd’hui en mettant en parallèle par exemple les moyens de communications de la Préhistoire avec ceux de notre époque moderne ou encore le passage à l’urbanisation. Ensuite, il a montré toutes les inventions extraordinaires de l’espèce humaine, du feu aux vaccins en passant par les découvertes concernant l’univers et l’électricité. Au cours de cette présentation, il nous a parlé de plusieurs scientifiques tel que Thomas EDISON qui a trouvé personnellement l’ampoule électrique ou Louis PASTEUR qui à découvert le vaccin contre la rage ou plus loin encore COPERNIC qui a entièrement révolutionné notre façon de voir l’univers. Vers la fin, Mr. PONS nous a fait nous rendre compte que la planète serait bientôt entre nos mains et que les adultes nous ont laissé une poubelle. Il a déclaré que c’était à nous de changer ça.

Deux heures peuvent paraître longues, mais Mr. PONS, n’a pas eu le temps de tout nous expliquer tellement l’histoire des sciences regorge de personnes qui ont changé la vision du monde. Cette conférence était fort intéressante. « J’ai appris beaucoup de choses », déclare Juline. « Son discours était inspirant sur la fin par rapport à ce qu’il nous a dit sur le gaspillage et la pollution », remarque Inès. Pascaline trouve que « ses paroles étaient instructives ».

Juline DUMAS, Inès MARASCIA  et Pascaline BOIS, 5°1

Nov 18

Le conseil des jeunes de Chalon sur Saône

Le conseil de jeunes a été mis en place vendredi 10 novembre, il comporte 24 membres.  Ces élus représenteront  leur collège.

Les collèges suivants sont représentés :

Camille Chevalier : 5 élus

Robert-Doisneau : 5 élus

Jean Vilar : 4 élus

Le Devoir : 3 élus

Jacques Prévert : 2 élus

Saint Dominique : 5 élus (Jean Haquin, Oscar Litalien, Lorette Mercier, Lucas Renault et Éléonore Savarzeix)

Vous découvrirez la semaine prochaine l’équipe du Collège Saint Dominique, leurs fonctions , leurs projets.

CONSIL
Photo de Jean-Marc Mazue

L’atelier Presse

 

Oct 19

Les réseaux sociaux au Collège

Vendredi 13 Octobre une conférence a eu lieu au Collège Saint Dominique auprès de tous les élèves de 4ème sur les dangers des réseaux sociaux animé par le Major Ragonneau.

Le Major Ragonneau est officier de police depuis vingt cinq ans. Cela fait dix ans qu’il s’occupe des mineurs et quatre ans qu’il fait de le prévention dans les collèges. En effet l’objectif de cette conférence était de nous faire prendre conscience des dangers potentiels de ces réseaux sociaux. Le travail du major Ragonneau est de retrouver les personnes qui harcèlent, blessent, émettent des rumeurs, insultent sur les réseaux sociaux. Ces différentes formes de harcèlement peuvent agir sur la santé physique, morale et sociale selon l’OMS (organisation mondiale de la santé). Elles sont punies par la loi. Il s’est appuyé sur une vidéo « Maitre John »

Cette conférence nous a ouvert les yeux sur les dangers des réseaux sociaux. Cela nous a permis d’échanger et de réfléchir sur le harcèlement, qui dans certaines situations finit de façon tragique. Ce qu’il faut retenir c’est que » notre liberté d’expression , s’arrête là où commence celle des autres. »

Joachim, Agathe, Ambre et Célian