Avr 01

Visite à la ferme

Toutes les classes de 6° se sont rendues à Laives pour visiter la ferme de Madame et Monsieur Perrousset. Lors de cette sortie, les élèves ont pu découvrir dans le cadre de la  » ferme ouverte  » le métier d’agriculteur.

Quelque élèves de 6°4 nous ont indiqué ce qu’il ont fait durant cette matinée. Les élèves ont pu s’intéresser à l’élevage de vaches charolaises. Les hôtes de la ferme leur ont appris à les nourrir ainsi qu’à les soigner.


Lorsque nous sommes arrivés sur le parking de la ferme, nous avons changé de chaussures pour que celles-ci soient plus adaptées. Puis nous sommes partis en direction de la ferme où Madame Perrousset nous attendait. Elle nous a expliqué le fonctionnement de sa ferme, nous avons appris qu’un nouveau veau devait bientôt naître. L’agricultrice nous a emmenés devant les vaches pour nous expliquer la différence entre le foin et la paille : le foin est constitué d’herbes sèches et la paille de tiges de blé. Nous sommes allés un peu plus loin pour voir où cela était rangé pour l’hiver. Nous leur avons donné à manger sans grand succès puis nous sommes montés derrière le bâtiment pour admirer de loin les génisses et d’autres vaches. C’était l’heure de partir, nous sommes tous redescendus pour remercier nos hôtes. Cette journée était pleine de découvertes et d’admiration pour ces bêtes.

Lola Gaillard et Leopold Simon

Fév 12

Rame en 5ème au collège Saint Dominique

 

 Le 31 Janvier et le 1er Février, les quatre cinquièmes du collège Saint-Dominique ont participé à la course « Rame en 5éme » qui clôture les trois autres activités proposées à savoir : Le jeux des calories, le quiz SVT, les 40 secondes.

Le jeux des calories consiste à déterminer combien de calories on dépense en 1 minute. D’abord chaque élève de la classe choisit un plat sur sa feuille et regarde combien de calories il contient et en combien de temps il peut les brûler, par exemple, pour un kiwi il faut 3 minutes.

Le quiz SVT consiste à repérer des informations pour remplir un questionnaire sur les différents organes qui agissent quand on fournit un effort comme le cœur, les poumons et aussi la digestion pour pouvoir évaluer ce que dépense l’organisme lorsqu’il est en activité sportive.

Le but de la troisième épreuve est d’aller le plus loin possible en 40 secondes, une façon efficace de s’entrainer.

L’objectif de cette opération est de développer chez les jeunes un esprit sportif et compétitif pendant ces deux journées, mais c’est également l’occasion de mettre en pratique des connaissances plus théoriques : pour l’activité de brûlage de calories avoir des notions en mathématiques est indispensable, on améliore aussi  les notions de SVT avec le quiz. En somme, c’est la possibilité d’avoir « un esprit sain dans un corps sain »…

Nathan et Marine

Anthonin Lambert

Oct 10

A la rencontre des agricultrices

Dans le cadre de la semaine du goût, ce lundi 8 Octobre au Collège, Bernadette Carillon et Evelyne Perousset toutes deux éleveuses de bovins sont venues présenter leur métier aux classes de 6èmes

Elles possèdent un élevage de vaches laitières qui  élèvent leurs veaux de 2 à 8 semaines. Le bétail est ensuite envoyé à l’abattoir et vendu aux bouchers de Bourgogne.

Les élèves de 6ème ont remarqué qu’en Bourgogne, tous les produits nécessaires sont présents : viandes, fruits, légumes, produits laitiers… sauf les poissons de mer. Cette prise de conscience de la richesse de notre région s’est faite lorsque Mme Carillon et Mme Perousset  leur ont proposé  de créer un menu de Noël :

En entrée :

Vin blanc provenant des vignes de Bourgogne, l’une des agricultrices étant productrice de Crémant de Bourgogne. Cette année, elle a  récolté 40 tonnes de raisins. Le jus de cassis est également Bourguignon. Les salades au canard, pains tartinés de rillettes sont également des entrées de notre région.

En plat de résistance :

La dinde de Bresse est le plat le plus fameux accompagné des légumes de notre région.

Le fromage :

Comté (Appellation d’ Origine Contrôlée), fromage de chèvre et fromage de vache.

En dessert :

La bûche fait son entrée. Les élèves de 6ème nous ont donné la recette :

œufs de Bourgogne, farine fait avec du blé du Bourgogne, huile de tournesol, lait des vaches laitière de notre région. De quoi nous mettre l’eau à la bouche !

Les élèves ont également pu découvrir les particularités des vaches charolaises de Bourgogne. Elles ont notamment  le pelage blanc. Certaines sont inséminées (injection de spermatozoïdes). Les veaux sont déclarés puis reçoivent leur identifiant en numéro (EDE).

Maintenant parlons des b et des taureaux. Les bœufs sont castrés contrairement aux taureaux. L’une des agricultrices nous a expliqué que les bœufs sont envoyés en Italie.

Enfin cet agréable entretien s’est achevé sur un dernier conseil d’une des ces spécialistes des bons produits : moins faire confiance au BIO du supermarché (BIO étranger) et accorder son crédit  au BIO en vente directe comme sur les marchés et surtout une excellente dégustation.

DEPRIESTRE CONIN Auxanne et GESNOUIN Lauryne

Mar 29

Les 6°2 à la chèvrerie de M. Gonot à Russilly

Jeudi 22 mars 2018, à 8h, toute la classe a pris le bus pour aller à Russilly, un hameau de Givry.

Le bus nous a déposé à 500m de la chèvrerie, nous avons marché dans le hameau, passant à coté d’un lavoir et d’un four à pain très jolis.

A la ferme, nous avons été accueillis par un chien de berger et par Lucie, associée du Gaec.

Elle nous a conduit dans le bâtiment des chèvres. Celles-ci venaient d’être traies, elles mangeaient de la luzerne sèche.

Là, Lucie nous a expliqué l’élevage des chèvres. L’élevage existe depuis 1962, le père de M.Gonot s’est installé à Russilly avec quelques chèvres, depuis l’exploitation à évolué et le nombre d’associé a augmenté. Le GAEC est composé de 3 personnes et comprend  90 chèvres, 45 chevreaux et 5 boucs, il y a aussi des vaches charolaises. Les chèvres sont élevées pour leur lait alors que les vaches le sont pour leur viande.

En hiver les chèvres sont dans le bâtiment et ne sortent que s’il fait beau et chaud alors que l’été, elles sont dehors et ne rentrent que pour les traites et la nuit. La nourriture de ces animaux est en partie cultivée par les agriculteurs du Gaec, sur place. Ils achètent seulement les compléments alimentaires (pierre à sel, vitamines).

Pour que les chèvres aient du lait, elles doivent avoir un chevreau. Elles portent 5 mois et au mois de février / mars elles mettent bas, généralement la journée, lorsque les agriculteurs sont présents. Elles n’ont qu’une seule portée par an mais peuvent avoir des jumeaux.

Les cabris sont séparés de leur mère quasiment à la naissance, ils boivent le colostrum (premier lait riche en vitamines et anticorps) pour les fortifier puis sont élevés à la louve : machine qui fabrique du lait artificiel et le distribue aux cabris grâce à des tétines. Les chèvres produisent environ 3 litres de lait par jour tous les jours. La traite a lieu 2 fois par jour à 7h et 18h. Le lait est gardé pour fabriquer des fromages. Pour fabriquer du fromage, il faut environ 3 jours : après la traite, le lait est chauffé à 20°, on ajoute de la présure et du petit lait et on laisse le lait cailler 48h.

Le lait caillé est mis en moule pour que le petit lait s’égoutte puis les fromages sont démoulés. A partir de là, soit ils sont vendus frais « nature », soit  enrobés d’épices (herbes de Provence, échalote, paprika, persillade), soit mis à sécher pour vendre des fromages demi-secs ou secs. Nous avons terminé la visite très enrichissante par une dégustation.

Elèves de 6ème2

 

 

 

 

 

Mar 02

Quinzaine des sciences au Collège

La quinzaine scientifique, du 5 au 16 mars, succède à la traditionnelle Semaine des Maths durant laquelle un thème en particulier est abordé. Cette année nous pourrons découvrir les liens entre les mathématiques et la notion de mouvement.

A cette occasion, le CDI organise une exposition sur l’histoire des sciences. Le mercredi 14 mars, sera la journée mondiale de Pi : le PI DAY. Plusieurs autres activités seront proposées telles que des conférences (faisant le lien entre les maths et les sciences expérimentales), la visite d’un planétarium gonflable par les classes de 4èmes, et un concours mathématiques interne sous la forme d’un QCM, qui se déroulera le Lundi 12 mars. Une épreuve  pour les 6èmes/5èmes d’une part, et une pour les 4èmes/3èmes d’autre part.

Dans cette même période, une semaine japonaise est organisée au CDI d’où la mise en place d’ateliers de jeu de Go et d’origamis, manière ludique de faire le lien avec les mathématiques !

Pour plus d’informations, n’hésitez à vous documenter au CDI en lisant Cosinus, le magazine des maths et des sciences.

Juline DUMAS et Inès MARASCIA, 5°1

QUINZAINE  SCIENTIFIQUE

Programme

DU 5 AU 16 MARS 2018

DES ATELIERS …
 LUNDI 5 MARS MATINEE : VINCENT BOUDON
(DIRECTEUR DE RECHERCHES AU CNRS)
CALCULS DE DISTANCES DANS L’UNIVERS (3IEME)

LE PLANETARIUM DE LA SAB …
 MARDI 6 MARS MATINEE
SYSTEME SOLAIRE, COSMOS (4IEME)

UN CONCOURS …
 LUNDI 12 MARS À 12H45 EN SALLE D’ETUDE (POUR TOUS)

DES CONFÉRENCES …
 LUNDI 5 MARS MATINEE : VINCENT BOUDON (CNRS)
« MESURES DE DISTANCES DANS L’UNIVERS » (3IEME)
 MARDI 13 MARS À 12H45 EN SALLE 3IEME1 : G.COTTET
« LA LUNETTE ASTRONOMIQUE ET GALILEE » (POUR TOUS)
 JEUDI 15 MARS À 12H45 EN SALLE 3IEME1 : G.COTTET
« LES TROUS NOIRS » (POUR TOUS)
 VENDREDI 16 MARS APRES-MIDI : JOSE-LUIS JARAMILLO (ENSEIGNANT-CHERCHEUR EN MATHEMATIQUES)
« LES ONDES GRAVITATIONNELLES »

UNE EXPOSITION …
 DU 5 AU 16 MARS : « QUESTIONS D’ESPACE » EN SALLE SAINT DOMINIQUE
 DU 5 AU 16 MARS : « QUINZAINE SCIENTIFIQUE AU CDI : PI DAY »

Fév 09

Rame en 5° !

Jeudi 1° février 2018, les élèves de 5°2 et 5°4 ont participé au projet Rame en 5° ! lancé par la fédération Française d’Aviron, en partenariat avec l’Éducation Nationale.

Rame en 5° ! est un programme éducatif et sportif à destination des élèves de 5°.

Il vise à développer la pratique de l’aviron scolaire et à sensibiliser les enfants sur les aspects de la nutrition, en relation avec le programme de SVT de 5°.

Rame en 5° !  s’articule autour d’une séance d’aviron indoor et d’ateliers de SVT sur le fonctionnement du corps humain, abordant les thèmes tels que les apports et les dépenses énergétiques, les appareils cardio-vasculaire, respiratoire et digestif.

Axel Mirbel, du club d’aviron de Chalon sur Saône, accompagné de 2 rameurs, est venu nous aider dans la mise en œuvre du projet au cours de cette journée : animation d’ateliers et présentation du matériel nécessaire à la pratique de cette activité.

L’atelier presse

Fév 05

Le don d’organes expliqué aux 3°

 

M. Rollin, président de France ADOT 71 (association des dons d’organes et de tissus) vient comme chaque année présenter le don d’organes aux élèves de 3°.

 

 

 

Quels sont les organes que nous pouvons donner de notre vivant ou à notre mort ?

Quelles sont les conditions pour donner et/ou pour recevoir un organe ?

Comment se déroule le don d’organe ?

Qu’est ce que la loi dit à propos du don d’organe ?

Toutes ces questions ont été abordées par M Rollin, bien placé pour en parler, puisqu’il est lui-même greffé du cœur depuis environ 18 ans.

 

L’atelier presse

Fév 02

Les relations entre filles et garçons


Le jeudi 11 janvier les classes de 4e1 et 4e3 ont assisté à une conférence sur les relations filles-garçons par le CLER.  Ce dernier a été créé en 1970 par des médecins, leur objectif étant de réfléchir sur les relations et les sentiments humains.

Deux animatrices étaient présentes Nathalie et Marie-Christine, elles ont partagé la classe en deux, d’un côté les filles, de l’autre les garçons.

Dans chaque groupe les intervenantes ont permis aux élèves de prendre conscience que les relations garçons-filles au moment de l’adolescence sont assez complexes.

En effet, les filles et les garçons ne considèrent pas la relation amoureuse sous le même angle : les unes sont plus romantiques, les autres au contraire plus factuels.

Cette intervention semble importante à cet âge de façon à permettre aux adolescents de gérer leur relation plus sereinement.

Une  conférence d’une heure très intéressante.

Cette dernière se déroulera le jeudi 8 février pour les  classes de 4e 2 et 4e4

Lison Jay

 

 

 

Oct 16

La semaine du goût s’invite à Saint Dominique

Dans le cadre de la semaine du goût,  ce mardi 10 octobre 2017, deux agricultrices sont venues expliquer aux classes de 6°ème leur métier et les sensibiliser aux produits du terroir.  

Madame Evelyne Perrousset et madame Annick Lacroix  possèdent toutes deux des troupeaux de vaches importants mais qui sont destinés à des utilisations différentes. En effet les Charolaises  sont élevées pour la consommation de l’homme tandis que les Montbéliardes sont des vaches laitières. Madame Perrousset n’a pas que cette activité puisqu’elle fait également de l’ensilage (maïs broyé et fermenté), de l’enrobage (foin entouré de plastique) et des céréales pour nourrir ses bêtes. Aucun doute que ses journées sont bien remplies !!

Cette rencontre s’est terminée sur un petit déjeuner composé de lait entier ou demi-écrémé accompagné de tartines de beurre. Quel plaisir !! Nous souhaitons vivement leur prochaine venue…

Marina Vian et Jeanne Terracol 6°5

Mai 22

Le passé et l’avenir de l’aéronautique

A l’IUT de Chalon-sur-Saône s’est déroulé le jeudi 11 mai, le 4ème forum Science et Fiction auquel nous avons participé.

Durant cette journée, notre classe de 3e1, répartie en petits groupes a participé à divers ateliers ayant pour thème l’aéronautique. Parmi ces ateliers, nous avons eu la chance d’assister à la conférence de Vincent Boudon sur les dernières nouvelles de l’exploration du système solaire. Ainsi, nous avons pu apprendre que différentes sondes spatiales ont été lancées dans l’espace afin d’explorer de petites planètes et des astéroïdes tels que Dawn pour CERES et Curiosity pour Mars. Cette conférence portant sur l’avenir nous avons également pu assister à une conférence portant sur le passé : « Sur les traces de l’aéropostale. » Durant cette intervention Franklin Devaux, inventeur de la carte vitale, nous a raconté son périple à bord d’un Catalina de 1934 nommé Princesse des Étoiles, dans le but de revivre le parcours fascinant qu’avait accompli 70 ans avant ses idoles : Mermoz, Guillaumet et Saint Exupéry.

Ces deux conférences ont été fort enrichissantes. Elles nous ont permis de mieux réaliser le décalage entre le passé et l’avenir. Le reste de la journée nous avons pu participer à deux tables rondes par lesquelles nous avons eu beaucoup d’intérêt du fait que les sujets abordés nous parlaient moins.

Les commentaires des élèves sur ces tables rondes sont partagés : « C’était cool. » ; « On aurait dit un plateau TV. » ; « Ils ne parlaient qu’entre eux. » ; « Assez intéressant. » ; « C’était bien, mais c’était long. »

Après tout ça, nous avons découvert les diplômes permettant d’accéder aux métiers de l’air et de l’espace. A travers cette intervention nous avons pu prendre connaissance de divers métiers pour lesquels nous ignorions l’existence, tels que l’aérodynamicien. Comme précédemment, les commentaires des élèves sont mitigés au sujet de cet atelier fait par le CIO et SIO : »Intéressant mais… » ; « Très instructif. » ; « Il n’y avait pas que des métiers avec de longues études. » ; « Elle ne faisait que lire le diapo et lister les métiers. »

D’autres ateliers nous ont permis de découvrir de manière plus ludique le vaste thème qu’est l’aéronautique. Celui concernant le tube de Pitot et son fonctionnement ou encore la complexité d’une piste d’atterrissage.

Pour conclure, la classe a beaucoup apprécié cette journée à l’IUT où nous avons pu apprendre l’histoire de l’aérospatiale et les futures inventions et explorations de ce domaine.

Lucie, Colline, Noëlie, Eve