Fév 25

Découverte du monde professionnel


Ce stage d’une durée de 5 jours consécutifs, a pour objectif de renforcer notre expérience professionnelle afin de concrétiser l’idée de la réalité du travail en entreprise que les collégiens ont. Ce passage est obligatoire dès lors que l’on est en classe de 3e, il est inclus dans le parcours d’orientation professionnelle et scolaire.
Cette année c’est du 3 au 7 février que les classes de 3e de Saint-Dominique ont pu effectuer leur stage. Globalement ce stage s’est très bien déroulé, et a permis à certains de confirmer leur future orientation professionnelle.

Sur un échantillon de 10 élèves, seulement 3 élèves sur 10 élèves ont eu beaucoup de mal à trouver leur stage dans un domaine qui leur plaisait, car les entreprises n’ont pas forcément les mêmes horaires ou ne prenaient pas les stagiaires. Hina rocha E. Conceicao :  « j’ai eu beaucoup de mal à trouver un stage dans le domaine de la médecine animale car ils ne prenaient en stage que les personnes clientes de leur entreprise »


Fanny Paillard :  « j’ai postulé dans une entreprise qui m’intéressait fortement mais ils ont mis trop longtemps à me répondre, j’ai dû me rediriger vers un milieu qui ne m’intéressait pas » 5 élèves sur 10 ont trouvé un stage dans le domaine qu’ils recherchaient (pompier, police, sous-préfecture, cabinet d’avocats)


Malgré le bon déroulement de leur stage certains élèves ont eu un décalage entre leur vision du travail en entreprise et la réalité du monde du travail. Gaspard Pericaud : « je ne voyais pas du tout le travail en entreprise comme ça, je comprends mieux pourquoi il faut que j’exerce un métier qui me plaît »

Oscar Litalien : « j’ai été agréablement surpris par l’esprit d’équipe incroyable des pompiers »

2 élèves sur 10 n’envisagent pas de faire de leur stage leur future profession : Antoine Sengel : « j’ai fait mon stage dans la police et j’ai découvert la partie administrative qui occupe la moitié de leur journée, ce milieu n’est pas en adéquation avec moi »

D’autres, en revanche, ont été confortés dans leur choix : Nino Reina : « mon stage dans la sous-préfecture m’a conforté dans ma future orientation professionnelle car je pensais qu’il ne s’occupait que de la partie militaire de la région mais finalement j’ai été surpris par la variété de ce milieu »

Une fois le stage terminé, les élèves de 3e se sont lancés sans perdre de temps dans la rédaction d’un rapport de stage. Quelques élèves ont même prévu de se servir de cette expérience pour le présenter lors de l’épreuve orale du brevet.

Noam Beddadi

Fév 24

Intervention du CLER

Le CLER (Centre de liaison des Equipes de Recherches – Amour et Famille) a été créé en 1962. Ses membres sont formés à l’écoute et à toutes les questions autour de l’amour, la famille. Ils peuvent intervenir auprès  de couples mais aussi auprès des jeunes du primaire au lycée. C’est ainsi qu’ils sont venus rencontrer les élèves de 3ème du collège Saint Dominique.

Les rencontres avec des membres du CLER  permettent de réfléchir sur des thématiques qui questionnent les adolescents : les relations affectives, le respect mutuel, l’amour,  les relations sexuelles.

Le fait de scinder les classes en groupe de filles/groupe de garçons permet de faire émerger davantage de questions qui peuvent êtres posées sans tabou. Souvent une question posée par l’un est en fait une question que se posent aussi les autres !

Les interventions du CLER permettent de réfléchir sur des questionnements tels que le sens des responsabilités ou le respect vis-à-vis d’un partenaire. Elles permettent aussi de réfléchir aux aspirations profondes, à la vie affective, relationnelle, sexuelle, de chaque jeune. Des questions que l’on ne poserait ni aux parents, ni devant un grand groupe trouvent place pendant l’intervention du CLER  d’autant que la confidentialité est annoncée dès le début.

Le CLER intervient donc à un moment où on se pose beaucoup de questions sur la vie affective, l’amour, la sexualité et même s’il ne répond pas à toutes les interrogations, il permet d’engager une réelle réflexion sur ces différents thèmes que l’on peut poursuivre seul ou avec nos amis.

Une interview a été faite auprès des élèves de 3°4 avec des résultats différents : les garçons ont l’air d’avoir été très satisfaits de cette intervention, les filles un peu moins. Les garçons ont posé beaucoup de questions et les intervenants semblent avoir répondu à leurs attentes. En revanche, les filles ont été plus timides et l’échange moins fructueux. Néanmoins le bilan reste globalement positif.

Théophile COLLIN

Fév 16

¡ Los alumnos en España !


Durant la semaine du 12 au 18 janvier, les élèves hispaniques de 3ème sont partis pour l’Espagne.

Le départ s’est fait le dimanche soir, à 23 heures. Le groupe a fait le tour de la Catalogne et de la communauté Valencienne en bus. Les trajets étaient parfois longs, mais c’était l’occasion pour les collégiens d’apprendre à se connaitre, les professeurs ont également proposé des jeux et des films. Les 3èmes sont arrivés à Gandia le lundi soir pour rencontrer leur famille. Cette première soirée a fait l’objet de nombreux échanges afin de faire plus ample connaissance. Pendant le voyage, les élèves ont visité des villes emblématiques dont Barcelone, Valence mais encore Gérone connue par les jeunes par le phénomène de Game of Thrones. Ils ont découvert de nombreux mets espagnols tels que le chocolate con churros et la paella. L’océanographique de Valence a beaucoup plu aux adolescents, ainsi que la ville de Valence en elle-même. Les 3èmes ont avoué avoir eu des familles très accueillantes, et ont beaucoup aimé découvrir une nouvelle culture, autant à travers les visites qu’à travers leur famille d’accueil.

Nino Reina, Eglantine Guichard 3ème4

https://drive.google.com/file/d/145rQ48UH_-d0GlZtKc_lYdIKCqlQdAK0/view?usp=sharing

Fév 08

Crêpes à l’internat

Mercredi 6 février, une douzaine d’internes se sont retrouvés au self de l’internat pour préparer des crêpes.

Après avoir constitué deux groupes, un de filles et un autre de garçons, la pâte à crêpe a été confectionnée en suivant la recette : 500 g de farine, 5 œufs, 5 cuillères à soupe de sucre, 125 g de beurre, 1 pincé de sel et 1 litre de lait. Après avoir laissé reposer la pâte, les élèves ont fait cuire les crêpes afin de les déguster. Un après midi festif.

La semaine prochaine : préparation des portes ouvertes et petit tour en ville…

Magali Fasulo


Jan 31

La rencontre secondes/troisièmes


Le prix littéraire a été mis en place par les professeurs documentalistes pour les classes de 4° et 3° du collège St Dominique et de 2° du lycée St Charles. Six bandes-dessinées regroupant plusieurs thèmes tels que le handicap, le harcèlement, le racisme, l’art, l’amour, l’immigration et la déportation ont été mises à disposition des élèves pour qu’ils en prennent connaissance. Le mardi 22 janvier 2020, les classes de 3°4 et de 2°1 ont eu l’occasion de se rencontrer au lycée St Charles pour mettre en place un travail collectif afin de promouvoir ce projet auprès des autres collégiens et lycéens.

Le matin, les deux classes ont pu, chacune leur tour, communiquer avec Charlotte Bousquet, auteure de Mots rumeurs, Mots cutter, une des bandes-dessinées du projet, par le biais d’une visio-conférence, afin d’obtenir réponse à leurs questions sur l’écriture de ce genre d’ouvrage. L’écrivaine a expliqué ses méthodes de travail, ses préférences, ses projets et les élèves, intéressés, ont pu en apprendre davantage sur ce livre et son auteure grâce à leur travail préparatoire effectué en classe. Vers midi, les élèves ont pu partager un pique-nique dans le cdi tous ensemble.

L’après-midi, des groupes ont été formés, mélangeant les troisièmes et les secondes, afin de réaliser un travail de réflexion sur une problématique cherchée au préalable par les secondes en cours de français. Les élèves ont pu en apprendre un peu plus sur leurs camarades, et travailler sur une des bandes-dessinées avec des personnes nouvelles et inconnues. Pour la plupart des élèves, cette rencontre a été bénéfique et leur a permis de rencontrer de nouveaux camarades et d’apprendre à travailler en groupe avec des personnes qu’ils n’ont pas l’habitude de côtoyer.

Léonie Chassigneux et Juline Dumas, 3°4

Jan 31

Une épreuve instructive : le brevet blanc

Les élèves de troisième ont participé au premier brevet blanc le 18 et 19 décembre 2019. Après plusieurs semaines de révisions, la pression est énormément montée. Durant toutes les épreuves, le stress a été palpable et bien présent. Les élèves ont bien profité des pauses pour relâcher la tension accumulée.

Le temps des épreuves a été  bien réparti mais pas toujours utilisé au profit de la qualité des copies. Le 18 décembre les élèves ont commencé par trois heures de français, l’épreuve sans doute la plus redoutée de tous. Le lendemain ces derniers ont repris par deux heures de math puis une heure de technologie et de physique chimie. Après un repas de Noël bien mérité, les élèves sont arrivés requinqués pour finir par l’épreuve d’histoire géographie et EMC. Ceux-ci ont trouvé que c’était une expérience très enrichissante, afin de les préparer au jour du brevet. Pour pouvoir réussir leur examen avec la meilleure note possible, les élèves devront prendre les révisions beaucoup plus au sérieux et ne pas négliger un seul chapitre. Cette expérience a été très enrichissante pour eux tous en leur apprenant à surmonter leur stress pour donner le meilleur d’eux-mêmes. Par ailleurs, ils ont aussi pris conscience qu’ils avaient encore beaucoup de choses à apprendre pour exceller le jour du vrai brevet !

Léo Birtig et Armand Tomasset

Jan 17

Les 5e4 à l’honneur

Embarquement pour le 14ème voyage lecture au collège. Pendant deux jours les élèves se sont retrouvés « acteurs » devant leurs pairs.

Après deux semaines de travail intensif avec leur professeur de Français, Mme Boldrini pour apprendre leur texte et une semaine avec le professeur documentaliste, Mme Guyon pour mettre en scène les huit albums, les élèves de 5ème4 étaient fin prêt pour la représentation.

Ils ont joué la scénographie 123 albums d’une façon très professionnelle. Huit albums présenté, La femme du potier, Moi c’est tantale… à toutes les classes de 6ème et 5ème ainsi que mardi soir auprès des parents et de l’équipe pédagogique venus très nombreux.

Un réel succès, félicitations à ces élèves qui ont tout donné et à l’association Livralire (http://123albums.livralire.org)qui permet de faire vivre un tel projet.

Des élèves heureux, « merci Madame, c’était trop bien » Nathan, « c’est quand que l’on recommence » Lisa. Eh bien bientôt, car la suite ce sont les lectures épicées : la lecture d’un album complet mis en scène et cette fois ci dans les classes. Alors au travail pour ce nouveau défi.

L’atelier presse

Jan 16

La pré-maitrîse en week-end à Faucigny.

Dans le cadre d’un échange avec la maîtrise de Faucigny, les pré-maîtrisiens scolarisés à l’école primaire se sont rendus ce week-end en Haute Savoie.

C’est au mois de novembre que les deux maîtrises s’étaient rencontrées lors du séjour à la Salette.

Les enfants sont partis de Chalon à 7h15 bus et sont arrivés à Bonneville vers 10h15. Sur place les responsables de la maîtrise de Faucigny avaient préparé avec l’aide de l’office de tourisme un jeu de pistes pour découvrir la ville. Ce parcours a permis aux élèves de voir des monuments historiques comme le château, le pont de l’Europe, la fontaine et l’église sainte Catherine.

Une fois le jeu de pistes terminé, les enfants sont allés manger et après le repas ils se sont rendus en bus à la station de ski les Brasses pour faire de la luge.

Après s’être équipés de pantalons de ski, de bottes, de gants et casques, les élèves se sont élancés du haut de la piste dédiée à la pratique de la luge et se sont amusés pendant plus d’une heure sous un soleil radieux.

Une fois l’activité luge terminée, les élèves sont repartis en bus direction La Roche sur Foron pour une répétition avec les choristes de Faucigny.

Après la répétition il était l’heure de passer à table et une fois le repas terminé les élèves sont partis dormir en famille d’accueil ou à l’hôtel.

Au programme du lendemain une messe était prévue à l’église de La Roche sur Foron, puis après le repas un concert était programmé à l’église Saint Nicolas de la Cluses.

Les enfants sont rentrés ravis et émerveille de ce week-end ensoleillé et riches de ce bel échange avec la toute petite maîtrise de Faucigny.

Magali Fasulo