Avr 07

New York à Thurey

Le vendredi 31 mars, a eu lieu le concert des maîtrisiens dans l’église de Thurey. Lors de cette prestation, ils ont présenté les différentes œuvres musicales qu’ils vont emporter à New York pour leur tournée.

Ce concert d’une heure et demie a été organisé par la commune de Thurey dans une église remplie de spectateurs attentifs. Du lyrique au gospel avec entre autres Den tod, Ave verum, Happy day, Go tell it, Go where I sent thee… , la maîtrise a fait visiter différentes cultures avec énergie et a rempli l’église de sa voix collective. Le public enjoué l’a accompagnée de chaleureux applaudissements. Ce programme ne sera chanté qu’une fois en France puisqu’il a été composé spécialement pour la tournée de la maîtrise à New York qui aura lieu aux prochaines vacances de Pâques.

Ségolène et Sarah

Avr 03

L’atelier presse chez Nicéphore Cité

Ce vendredi 24 mars, dans le projet du concours de photographies sur l’industrie, les 3èmes de l’atelier presse sont allées à Nicéphore Cité pour trier, faire le montage et tirer leurs photos.

Toujours accompagnées par deux élèves du CIFA et de leur professeur d’arts appliqués Nathalie Garrey ainsi que de  M.Lelu photographe professionnel, professeur au CIFA de Mercurey et président de l’association du musée Niepce, les neufs filles de l’atelier presse du collège ont procédé à la sélection et au montage de leurs photographies .

Ces montages photo seront validés par AREVA, puis tirés par L’UIMM instigateur de ce projet en la personne de Madame Aurélie Deliance afin de réaliser une exposition ultérieurement.

nicéphore cité par St_Dominique

Fév 10

Week-end de la Saint-Vincent tournante à Mercurey

Les 28/29 janvier,  les maîtrisiens ont animé la  messe d’intronisation des  vignerons, moment phare de la Saint -Vincent Tournante. Avant  de  vous  révéler les émotions de nos chanteurs de la maitrise dans un prochain  article, rappelons pour ceux qui ne connaissent pas ce qu’est la Saint-Vincent  tournante.

La  Saint-Vincent  tournante  est une  fête  viticole  en Bourgogne, qui se déroule chaque année à la fin du mois de Janvier. Elle a lieu à chaque fois dans un village différent : ce dernier est choisi après sélection des demandes déposées par les représentants des villages. La Saint-Vincent tournante a été créée en 1938 par la confrérie des Chevaliers du Tastevain du château du Clos Vougeot. Elle  n’est pas seulement une fête qui rend hommage aux différents Crus et Terroirs de Bourgogne à  travers des dégustations et des cérémonies traditionnelles, elle marque également  l’entraide qui existe entre  les vignerons. Par exemple,  si  un vigneron de Volnay tombe gravement malade, alors les adhérents de la Saint-Vincent de Volnay lui viennent en aide en lui faisant ses vignes, mais cette  solidarité ne fonctionne pas uniquement auprès des  gens qui sont malades, elle se manifeste aussi  pour ceux qui ont pris du retard dans le travail de la vigne.

Laure Virely

Jan 13

Quand le métal-gothique fait renaître le romantisme…

Imaginez deux secondes : Vous marchez à la lisière d’une forêt. Vous vous y engouffrez. Il fait nuit, et votre seule compagne est la mystérieuse et belle pleine lune qui se fait voir dans ce ciel nocturne et silencieux…
Peu à peu, au fil de votre promenade, vous tombez sur une imposante croix, posée sur un imposant ancien piedestal. Puis, vous arrivez à un grand portique donnant sur un château assez colossal, à l’allure plutôt sombre…. : voici même les éléments propres à un décor gothique.Vous pensez être dans un livre de genre gothique du 19e siècle alors qu’en fait, vous êtes en plein dans un clip d’un groupe musical métal !
Certaines chanteuses appartenant à ces groupes ont d’ailleurs, par leur style vestimentaire, une certaine parenté avec l’héroine adulte de la famille Adam’s qui rappelle l’attirance des romantiques gothiques pour les ténèbres et une certaine forme d’attraction pour tout ce qui est morbide… Mais se limiter à ce seul point de vue serait bien réducteur et ne prendrait pas en compte la richesse de ce courant musical. Si l’on se penche sur les paroles, l’on voit que des thèmes comme la mélancolie, la nature, l’idée de perte, la difficulté d’aimer ou encore l’impression d’être en décalage avec la société sont des thèmes récurrents qui trouvent leur source dans le courant littéraire romantique du 19 e siècle.
Ainsi par exemple, »Je suis venu trop tard dans un monde trop vieux » , d’Alfred de Musset, l’exemple même de l’auteur romantique par excellence, fait écho à « The nightmare, I built my own world to escape » (en français : « Je me suis créé mon propre monde afin de m’échapper de ce cauchemar ») dans « Imaginary » d’Evanescence. Comme quoi les arts se mélangent et s’inspirent les uns avec les autres dans un incessant retour vers les tendances du passé. C’est ce qu’on peut appeler l’héritage culturel…

Marie-Mathilde

Jan 09

Coopéralivres : un voyage lecture sur le thème de la coopération

DSCN7815

Jeudi 5 janvier les élèves de CE de Mme Mitanchey sont venus au CDI pour découvrir la première partie du voyage-lecture Coopéralivres. 7 livres ont été présentés par Mmes Guyon et Rizet.

DSCN7826

 

Lundi 9 janvier, ce sont les élèves de 6e4 non maîtrisiens qui sont allés dans la classe des CE présenter 5 autres livres.

DSCN7859

 

Les CE ont jusqu’à fin mai pour lire toute la sélection, puis élire leur livre préféré afin de le mettre en scène en juin.

Les 6e4 quant à eux, ont également une sélection de 12 livres à lire, élire leur préféré et le mettre en scène.

Les deux groupes se retrouveront fin juin pour un échange.

Le voyage-lecture est proposé par l’association chalonnaise Livralire.

Les documentalistes

Déc 04

Cuisine à l’internat : gâteau aux carambars

IMG_20161130_162905Ce mercredi 30 novembre les internes se sont retrouvés au self de l’internat pour faire un atelier cuisine.

Autour de Magali 9 élèves étaient présents :

Du collège du Devoir : Emmanuel, Sifédine, Anthony, Méline et Océane et du collège Saint Dominique : Noélia, Axel, Swan et Clara.

Les élèves ont décidé de faire deux groupes, un groupe de garçons et un groupe de filles.

Ils ont suivi la recette suivante que Magali avait imprimé sur le site marmiton.com

Pour les ingrédients :
– 200 g de farine
– 150 g de beurre
– 75 g de sucre
– 20 carambars
– 3 oeufs
– 1 sachet de levure
– 1 pincée de sel
– 75 cl de lait

Au début les élèves ont enlevé le papier des carambars, ensuite ils ont mélangé dans un saladier la farine, la levure, le sel et du lait.

Puis ils ont fait fondre dans une casserole le beurre et les carambars coupés en deux.

Une fois le mélange bien fondu ils l’ont versé à la préparation et ils ont bien fouetté l’ensemble.

Puis ils ont beurré un moule à gâteaux et mis la préparation dedans pour faire cuire les gâteaux.

Ensuite par groupes ils ont apporté la préparation dans la cuisine du local de la garderie pour faire cuire les gâteaux au four.

Puis sont retournés au self de l’internat pour ranger et faire la vaisselle.

Pendant que les gâteaux étaient en train de cuire les élèves ont pu jouer au foot ou au basket ou regarder au chaud la télé.

A tour de rôle et par groupes, ils sont allés surveiller la cuisson des gâteaux.

Une fois les gâteaux cuits ils ont pu les déguster et ils ont gardé une part pour Sifédine qui était parti au foot et pour les surveillants ainsi que pour les agents de service de la société Elior. (le cuisinier et son aide cuisinière).

Merci à Magali pour l’achat des ingrédients et pour le matériel.

Comme les élèves ont apprécié de faire de la cuisine une autre séance sera programmée au mois de janvier.

En attendant prochaines sorties le mercredi 7 et le mercredi 14 décembre patinoire suivi d’une soirée de Noël.

A très bientôt.

Nov 16

Les Acteurs du collège !

Tous les jeudis, à partir de 12h45, se déroule l’atelier théâtre, animé par Mme Ancelot et le comédien professionnel Jérémie PERRIN.

Après le Conservatoire de Dijon, Jérémie Perrin a intégré la Compagnie du Théâtre de l’Espoir pour recevoir à l’âge de 23 ans un certificat d’aptitude théâtrale. Avec ses 18 années de théâtre amateur et professionnel, Jérémie, à 28 ans, a créé sa propre compagnie de théâtre en 2015 sous la forme d’une association portant le nom de Compagnie de Théâtre du Chant de Seigle.
Suite à un premier projet mené en commun l’an dernier avec la classe de 4ème1, Jérémie a accepté de renouveler cette belle expérience au sein du collège, mais sur l’ensemble des quatre niveaux cette fois-ci.

Cette année dans cet atelier, les activités sont tout d’abord des exercices théâtraux pris comme des échauffements puis les élèves enchainent avec des improvisations par deux sur un thème imposé par Jérémie. Les participants à l’atelier théâtre n’ont pas encore choisi ce qu’ils souhaitent faire à la fin d’année, probablement une pièce ou plusieurs sketchs ; ce seront les élèves qui décideront…

Charlotte et Annaléa

Juin 28

Les 3èmes font leur show !

Le vendredi 17 juin, les 3èmes ont fêté leur dernier jour au collège. De 9h à 12h, ils se sont tous retrouvé dans la salle de sport et, sous la direction de M. Troubat, ont présenté leur numéros, fait leur show et surtout se sont amusé ! Tous les professeurs qui étaient disponibles sont venus pour leur dire au revoir, certains professeurs été déguisés en anges, panda ou encore girafe. Munis de leurs divers déguisements et habits, ils ont chanté, dansé, slamé, fait des tours de magies, de cirques, présentation de projet, de motocross etc…

Bonne continuation à tous et à bientôt !

Lambert Nathanaëlle et Dupé Axelle

Juin 17

Sortie à l’IUT du Creusot

Le mercredi 8 Juin, les élèves de 3°1 sont allés à l’IUT du Creusot accompagnés de Mr Troubat et de Mr Pagesy.

Les 3°1 avaient comme projet de fabriquer des robots par groupe de 2 ou 3 en décembre pendant les cours de technologie et sur leur temps libre à la maison. Après plusieurs travaux pratiques où les élèves ont appris le fonctionnement d’un robot, celui des LEDS etc, ils ont finalement choisi de fabriquer un prototype capable de détecter et d’éviter les obstacles, avec comme langage de programmation le langage C.

A l’université ils ont pu rencontrer Olivier Aubreton, chercheur et enseignant à l’Institut Universitaire de Technologie. La classe a été séparée en deux :

Un  groupe manipulait les robots fourni par l’IUT du Creusot tandis que l’autre présentait leur propre prototype et « le chercheur a trouvé cela très pertinent et même excellent »

 

William Berne et Julien Vincent