Juin 09

Les 5èmes courent contre la faim

Ce vendredi 1er juin, tous les 5èmes ont participé à une Course Contre la Faim ayant pour but d’aider des familles en Irak en soutenant l’association Action Contre La Faim.

Cette course s’est déroulée au stade Garibaldi entre 10 et 12h. Les élèves ont couru environ 45 minutes par binômes afin de récolter un maximum d’argent pour l’association. Chaque duo avait pour objectif de faire le plus de tours possibles car ils avaient tous trouvé des parrains avant la course. Ces parrains avaient fait des promesses de dons : pour chaque tour, ils promettaient de donner une somme de leur choix. Les élèves étaient donc partis à « la chasse aux parrains » afin de récolter un maximum de fonds. Dès que les binômes faisaient un tour, les 6°1, venus exprès pour l’occasion, cochaient une case sur leur carton avec la couleur correspondant à leur classe.

Les 5èmes se sont tous dépassés ! Le maximum de tours fut de 23 et le minimum de 13… Dans chaque classe, le meilleur binôme remportait une médaille et la meilleure classe repartait avec un beau trophée. Cela faisait 4 ans que les 5°1 gagnaient la coupe et les autres classes étaient bien décidées à l’emporter cette fois-ci… Et bien c’est réussi ! Les 5°2 ont remporté la grande Course Contre la Faim ! (selon le calcul suivant : la moyenne de tours divisée par le nombre d’élèves dans chaque classe) Maintenant, il ne reste plus qu’à récolter l’argent et à voir la somme obtenue ! Sera t-elle supérieure à celle de l’année dernière ?

Juline DUMAS, 5°1

Mar 29

Rencontre avec l’association Action Contre La Faim

Mercredi 28 Mars, une représentante de l’association Action Contre La Faim est venue sensibiliser les élèves de 5ème en leur montrant un film puis en leur expliquant le principe de la Course Contre La Faim à laquelle ils participeront en fin d’année le 1 Juin.

Pour commencer l’heure, la bénévole nous a expliqué comment les différents membres de l’association interviennent dans le monde entier en apportant de l’aide aux gens dans le besoin, en offrant par exemple des médicaments faits avec de la pâte de cacahuète afin de les aider à retrouver une alimentation « saine ». Pour savoir à qui donner en priorité ces soins, ils ont mis en place un test avec un brassard prenant le périmètre brachial : ils mesurent le bras et définissent si l’enfant a, oui ou non, besoin d’être pris en charge rapidement.

Ensuite, l’intervenante nous a passé un film tourné en Irak montrant un camp de refugiés créé par l’association Action Contre la Faim. On a pu voir plusieurs enfants nous expliquant leurs conditions de vie et nous montrant des photographies de leurs lieux d’habitations.

Enfin, on nous a expliqué que, en juin, nous courrons pour que ces enfants aient une vie meilleure. Il nous suffira de trouver des parrains qui nous feront des promesses de don en nous donnant la somme qu’ils souhaitent par tour du stade effectué. Les années précédentes, la somme était très élevée, et les professeurs, étonnés de voir l’engagement des élèves. Nous espérons à notre tour relever le défi haut la main et ainsi aider ceux qui en ont besoin.

Juline DUMAS, 5°1 et Alice SAUVAT, 5°3

Mai 15

Tous pour lutter contre la faim !

DSCN1663Le vendredi 12 mai avait lieu la célèbre  » Course contre la Faim  » pour tous les cinquièmes. En effet, depuis plusieurs années, ces élèves courent pour récolter des fonds reversés à l’association : Action contre la faim qui lutte contre la faim dans certains pays. Après Haïti, c’est pour l’Éthiopie que ces élèves vont récolter de l’argent : pour cela, il faut en premier lieu, aller récolter des promesses de dons qu’il faudra ensuite  multiplier par le nombre de tours fait le jour J. La journée débute par le départ du collège à 10h en direction du stade Garibaldi. Durant la course, les élèves n’étaient pas obligés de courir, ils ont pu marcher, selon leur choix et leurs capacités, l’essentiel est qu’ils ont parcouru  un maximum de tours pour un maximum de dons. Nous remercions les 6e1 pour leur aide et toutes les félicitations au coureurs particulièrement  aux 5e1 qui ont brillamment remportés la course !

DSCN1674

Elborg

Avr 17

Intervention contre la faim

Ce mercredi 12 avril, les élèves des classes de 5e ont assisté à une intervention  de l’association « Action contre la faim » au sujet de « La course contre la faim » auquel ils vont participer.

Nous avons interviewé l’intervenante :

St Do : Pourquoi faites vous partie de cette association ?

ACF : Car c’est mon travail, je suis salariée de l’association et que j’ai décidée de me consacrée à cette cause.

St Do : Faites-vous partie de cette association depuis longtemps ?

ACF : Je travaille pour action contre la faim depuis seulement deux mois.

St Do : Pour vous qu’est ce que Action contre la faim ?

ACF : Une association qui travaille pour améliorer les conditions de vie de millions de personnes en difficultés.

St Do : Dans quels pays intervenez-vous ?

ACF : Nous intervenons dans 47 pays en difficultés.

St Do : A qui reviendront les fonds que vous récolterez ?

ACF : Pour la course contre la faim les dons reçus serviront à mettre en place des programmes en Ethiopie, au Yémen, au Pakistan et en République Démocratique du Congo.

St Do : Recevez-vous beaucoup de donations ?

ACF : Oui, comme la course à laquelle les élèves de St Dominique ont participé l’an dernier a rapporté  3495 euros

Nous avons également interviewé un élève ayant assisté à cette intervention :

St Do : Quel est ton ressenti par rapport à l’intervention ?

Elève : J’ai aimé assister à cette intervention car ça m’a appris ce pourquoi nous allons courir.

St Do : Qu’as tu compris ?

Elève : Que des gens avaient vraiment besoin que je coure pour qu’ils puissent vivre dans de meilleures conditions.

St Do : Cette intervention t’a-t-elle motivée pour la course ?

Elève : Oui je vais essayer de faire le plus de tours possible pour aider ces gens.

St Do : As-tu des idées pour venir en aide à cette association ?

Elève : Oui je vais faire en sorte d’avoir beaucoup de parrain pour gagner un maximum d’argent.

Maelie et Agathe

Mar 16

Une petite force pour ces enfants…

DSCN9365Venue exceptionnelle des représentants des associations du Burkina Faso le vendredi 10 mars auprès des élèves de 5°.

Les élèves  ont assisté à l’intervention de Désiré Bunzi, président de l’association PAN BILA gérant les écoles et les centres d’accueils pour jeunes mamans. Ils ont également rencontré Emmanuel et  Joke Soetaert, présidents de l’association de Suur Nuggu. Un lien très fort existe entre cette association et le collège Saint Dominique puisque ce dernier participe a un effort de soutient grâce à diverses actions comme  » La course contre la faim ou l’opération « Bol de riz »  récoltant ainsi des fonds pour les reverser pour parrainer des enfants de l’association comme la petite Marina. Lors de cette intervention, les élèves ont appris beaucoup de choses, ils savent désormais que PAN BILA signifie  » Petite Force  » et Suur Nuggu « Cœur d’Espérance ».

PAN BILA à été fondée par un couple belge en 1981. Au départ, ils ont débuté la création d’un centre d’accueil et ont entamé une procédure de parrainage pour permettre à de jeunes burkinabés d’aller à l’école.

Nous avons interviewé Elborg une élève de 5°1 qui a assisté à l’intervention de M.Bunzi :

Presse : Nous savons que l’association PAN BILA créé divers centres pour les enfants mais lesquels ?

Elborg : Un centre d’accueil pour les filles et un autre pour les enfants des rues.

Presse : Pourquoi spécialement les filles ?

Elborg : Ils recueillent spécialement les filles car elles sont victimes de maltraitance, de trafic, de prostitution et de viol et certaines d’entre elles sont à la rue avec un enfant dès leur plus jeune âge. PAN BILA aide les jeunes mamans en leur permettant de trouver un travail, une école et de quoi vivre. En tout 61 filles et 30 bébés ont été recueillis par l’association.

 

Presse : Font-ils autre chose pour ces enfants ?

Elborg : Oui, ils trouvent leurs pères car dans ce pays un enfant sans papa n’existe pas !!!

Presse : Combien y a t-il de parrainages ?

Elborg : Il y a 225 enfants parrainés

Presse : Que font-ils du coté des écoles?

Elborg : Il y a 381 élèves répartis dans 7 classes. Dans les écoles publiques, il y a 90 ou 100 élèves par classes.

Lison et Maëlie

Mai 24

Kouri pou Ayiti ! (courez pour Haïti)

 Le vendredi 20 mai 2016, toutes les classes de 5° ont participé à « La Course Contre la Faim ».

Depuis une dizaine d’années, le collège St Dominique organise tous les ans une course contre la faim. Cette année, l’argent récolté permettra d’aider des familles en difficultés vivant à Haïti.

Cette matinée est organisée de la façon suivante : les élèves sont partis à 10 heures en direction du stade Garibaldi où un parcours était délimité. Une fois sur place, ils ont pris connaissance des règles et ont commencé à courir. Durant le parcours, des endroits d’ombre et de désaltération étaient prévus pour ceux qui avaient soif. Tous les participants n’étaient pas obligés de courir, ils pouvaient également marcher de telle façon à faire un maximum de tours et donc remporter un maximum d’argent au profit de l’association « Action Contre la Faim ». Chaque élève a eu un passeport solidaire où il pouvait trouver des parrains qui proposaient une somme en fonction du nombre de tours.

« Action Contre la Faim » est une association qui a pour but d’aider les personnes vivant dans les pays pauvres et sous-développés. Pour aider cette association à accomplir sa mission, rendez-vous sur http://www.actioncontrelafaim.org/.

A l’année prochaine et di ou mèsi a tout pasaje !  (merci à tous les coureurs).

Dupé Axelle-Lambert Nathanaëlle 4°4

Le titre et la formule de fin sont en haïtien selon Google traduction.


Course contre la faim par St_Dominique

Juin 05

La course contre la faim

En ce vendredi 29 mai 2015, s’est déroulée la course contre la faim à laquelle les classes de  5° du collège saint Dominique ont participé. C’est une action de solidarité proposée aux élèves de primaire, collèges et lycée. Chaque élève a eu un passeport solidaire, où il pourra trouver des parrains qui donneront une certaine somme en fonction du nombre de tours . Les élèves doivent donc effectuer autant de tours qu’ils le peuvent pendant les deux heures au stade Garibaldi. L’argent rapporté à a fin de la course ira pour des actions solidaires au Burkina Faso, l’un des pays les plus pauvres du monde.

Nous comptons sur vous , nos camarades de 5°, mobilisez-vous!

Emma et Ambre

 


Course contre la faim par St_Dominique