La lecture

La lecture est un moyen d’évasion redécouvert par les français pendant le confinement. Ce passe-temps est utile car il approfondit les connaissances de chacun, enrichit son vocabulaire et aiguise son jugement tout en permettant de développer son imagination.

La lecture permet de se plonger dans des univers totalement différents, aux cadres spatio-temporels infinis. Certains auteurs inventent même entièrement un monde, une culture et une langue, tel que J.R.R Tolkien dans le Silmarillion. La proximité qu’on a avec l’imaginaire d’un auteur favorise le développement de sa propre créativité.

L’immense variété du type d’ouvrages qu’on peut lire offre l’opportunité d’approfondir sa culture générale (par exemple Le tour du monde en 80 jours de Jules Verne) tout en aiguisant son esprit critique et en affinant son jugement. Lire des auteurs permet d’enrichir son vocabulaire et par la même occasion de pouvoir mieux s’exprimer (que ce soit le raisonnement ou les sentiments) par exemple : Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand.

De plus, pendant le confinement où les problèmes liés à la crise sanitaire assombrissaient la bonne humeur des français, la lecture est un baume comme l’a écrit Montesquieu ;  « Je n’ai jamais eu de chagrin qu’une heure de lecture n’ait dissipé. ».

Enfin la lecture, en n’important aucune image, permet au lecteur de construire son propre imaginaire du récit qui lui est proposé par l’auteur.

Quand bien même cet imaginaire serait le plus proche de la description de l’auteur, la pensée est tout de même sollicitée, à l’inverse de l’illustration qui s’impose d’elle même.

Paul BROYER

Juliette CHATEAU,

Inès DE CORDON

Be Sociable, Share!

Les commentaires sont fermés.