Les apprenties-journalistes du collège chez AREVA !

C’est une formidable opportunité qui a été offerte le jeudi 23 mars aux neufs élèves de 3° inscrites dans l’atelier presse  du collège : visiter AREVA et pouvoir prendre toutes les photographies qu’elles voulaient !

L’aventure a commencé par la proposition de la branche de l’industrie en la personne de Mme Aurélie Deliance de participer à un concours de photographies dont le but est de valoriser le monde industriel. Mme Guyon, professeur-documentaliste au collège Saint-Dominique a tout de suite inscrit les neufs filles de niveau troisième de son atelier presse qui se déroule tous les jeudis de 12h40 à 13h40. Seul notre collège a eu d’ailleurs le privilège de participer à ce concours local et donc celui de visiter le site d’AREVA à Saint-Marcel.

L’usine de Saint-Marcel assemble des pièces bien particulières qui équipent les réacteurs nucléaires telles que les pressuriseurs, les cuves et les générateurs de vapeur, énormes monstres de métal de 21 mètres de long et de 350 tonnes! Après une présentation du site, de sa production et des consignes de sécurité effectuée par Pauline Pons, chargée de communication, une visite encadrée et expliquée par cette dernière s’est déroulée sur l’ensemble des ateliers. Equipées d’une chasuble jaune, de bouchon d’oreille, d’une oreillette pour entendre les explications, d’un casque, de lunettes et de chaussures de sécurité, les adolescentes ont pu arpenter, en respectant les couloirs de circulation marqués au sol, l’usine , mitraillant au passage ce qui les intriguait le plus : les mastodontes assemblés et prêts à être livrés mais aussi toutes les pièces nécessaires pour souder, percer, déplacer, contrôler avant l’assemblage final.


Pour l’une, ce qui a été le plus impressionnant est  »
la hauteur de toutes ces incroyables machines« , pour l’autre  » la précision, le sérieux et le professionnalisme des ouvriers« . L’expérience a été finalement agréable et instructive pour toutes.

Mr Lelu, photographe professionnel et président de l’association du musée Niepce, présent durant cette sortie, va ensuite faire exploiter les photographies les plus pertinentes afin de préparer une exposition.

Marie-Mathilde et Ségolène.

 

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.