L’exagération humaine

Depuis le 16 Mars 2020, la France fait face à une crise sanitaire de grande envergure causée par un virus nommée Covid-19. La conséquence de cette crise est le confinement total de la population qui pose des problèmes pour beaucoup d’entre nous, sauf pour certains comme moi.

Pourtant les français malgré les apparences et leurs propos vivent pour la plupart dans une maison. On estime qu’en France 68% d’entre eux possèdent une maison ce qui laisse entendre que la plupart de ces personnes ont un jardin comme moi. Pourtant il se plaignent de ne pas pouvoir sortir ce qui n’est pas entièrement vrai ! Pourquoi la France entre-t’elle dans une folie hyperbolique à propos du confinement ?

Pour commencer, les français, de par leur caractère réfractaire, refusent pour un grand nombre de se soumettre docilement à la loi et vont jusqu’à enfreindre celle-ci interdisant de sortir sans autorisation dehors. En France on estime que plus de 700 000 habitants ont reçu des amendes pour non respect du confinement. On peut supposer que certains ont réussi à échapper à l’amende ce qui grossi le nombre de ces réfractaires, de plus, quand à la télévision on interviewe les français à propos de leur ressenti, la plupart exprime un désir de stopper le confinement. Sur les réseaux sociaux, au bout d’une semaine, on remarquait déjà des gens atteints de faiblesse mentale à un tel point que ceux-ci faisaient n’importe quoi. Je ne citerai que les toilettes grenouilles*

je me suis amusé moi-même à la réaliser.

Contrairement à eux, je ne me sens pas réellement confiné car, à la base je ne sort pratiquement jamais et je reste tranquillement dans ma chambre. Pourtant l’homme est un animal social qui a besoin de relation humaine donc de rencontrer des gens. Je comprends donc que l’on veuille sortir voir ses amis, pourtant personnellement, je n’éprouve nullement ce besoin primaire, donc malgré la durée du confinement qui croît de jour en jour je ne me sens pas en cas de faiblesse morale au point d’enfreindre la loi pour je ne sais quelle futilité. Les relations humaines ne m’intéressent pas et sont futiles, vivre reclus de la société ne vaut pour moi pas plus qu’une piqûre de moustique, de plus les animés et les jeux vidéos me suffisent largement, bien sûr, la culture est essentielle mais pour moi elle ne fait pas tout. Je n’ai pas besoin de forcement rencontrer des gens pour me sentir heureux, ce que j’ai me suffit largement.

De plus la loi ne nous interdit pas de sortir si nous possédons une autorisation officielle qui se trouve facilement sur Internet. Bien sur il y a une restriction sur la sortie qui est : 1h maximum de sortie à pied dans un rayon d’1km, ce qui pour peu que l’on marche à un rythme régulier ne constitue en rien une contrainte énorme. Suite à cela, comme suggéré plus haut, quand on les interroge les français expriment en majorité un désir de retour à une vie normale, ce qui est compréhensible compte tenu de leur soif de liberté, je respecte totalement cette opinion même si, il faut l’avouer, le changement depuis le confinement varie en fonction du comportement du peuple français. Un exemple flagrant de la désinvolture de certains d’entre eux est qu’à Paris le jogging a été interdit entre 10 heures et 19 heures. En conclusion, je ne comprends pas cette hyperbolisation de la réaction des gens en confinement et cette hypocrisie des français à vouloir sortir voir des gens alors que d’habitude ils ne parlent que par téléphone et je dirais même plus ils vivent à travers leur téléphone et leur réseaux sociaux, je pense qu’il y a des méthodes moins radicales qu’enfreindre la loi pour exprimer son mécontentement.

En soit pourquoi le peuple exagère son comportement vis-à-vis des lois dû au confinement alors que finalement, elles ne sont pas si contraignantes et tout va à point qui sait attendre.

Léo Vannet  3e4

Be Sociable, Share!

Les commentaires sont fermés.