Fév 16

LE CAREME ET LA PASTORALE AU COLLEGE SAINT DOMINIQUE

Comme chaque année, le collège Saint Dominique prépare le temps du Carême.  Cette période de 40 jours avant Pâques est une période très importante pour les chrétiens.

Pendant ce temps de conversion, les chrétiens se tournent davantage vers Dieu et se préparent à la fête de Pâques, qui célèbre le passage de la mort à la résurrection de Jésus Christ. C’est aussi un temps de cheminement pour ceux qui se préparent à être baptisés.  Ce temps de conversion  est marqué par le jeûne, la prière et le partage.

La durée de 40 jours est un rappel biblique du temps que Jésus a passé dans le désert avant sa vie publique ou encore des 40 ans de traversée du désert par les Hébreux avant d’arriver dans la Terre promise. Le chiffre 40 est un chiffre important dans la bible.

Le Carême commence un mercredi, « le Mercredi des Cendres » et se termine le jour du « Vendredi Saint » qui rappelle la mort de Jésus.

Le collège Saint Dominique propose cette année, aux jeunes et aux adultes, une démarche sur le thème de « la gratitude », des temps de prières et de célébrations, ainsi que des actions de sensibilisation au partage et des actions de solidarité :

-Un temps de prière chaque jeudi  de 12h à 12h30

-L’accueil  de la « Caravane du diocèse » le mardi 31 mars

-Le sacrement de réconciliation le vendredi  3 avril

-La messe du Jeudi Saint et le Chemin de Croix du Vendredi Saint

-Des repas solidaires les vendredis 13 Mars et 10 Avril

-Des rencontres avec les associations « Suur Nugu », « Partir et Agir », « Artisans du Monde »  et  « Action contre la Faim »

– Le 10 avril sera aussi « une journée de la Fraternité », en lien avec tous les établissements de l’ensemble Saint-Charles.

Ce temps de Carême est donc un temps important avec de nombreuses propositions, un temps pendant lequel chacun peut s’ouvrir davantage aux autres et enrichir sa vie intérieure.

Au niveau de la Pastorale, le collège Saint Dominique propose un cheminement  tout au long de l’année scolaire.

-Pour les élèves de 6èmes un groupe de réflexion  est encadré chaque vendredi matin par des parents et des professeurs,  en fonction du choix de chacun : groupe de catéchèse, groupe de découverte de la foi, groupe de réflexion humaine et de culture religieuse.

-Les  5èmes, 4èmes et 3èmes peuvent venir, un vendredi par mois, partager un  temps de prière et de chant, puis un temps de réflexion chrétienne autour d’un pique-nique.

-Des « temps forts » sur des sujets concernant les jeunes sont également organisés deux ou trois fois par an dans les classes de 5e4e3e.

-Un atelier « Chapelet » est proposé le jeudi à 12h45 à tous ceux qui le désirent.

Plusieurs prêtres accompagnent les élèves et les adultes tout au long de l’année, viennent célébrer des messes ou le sacrement de réconciliation, proposer  un « Point écoute » : le Père Courtot, le Père le Chaix et le Père Lépée.

Auxanne Depriestre

Fév 16

¡ Los alumnos en España !


Durant la semaine du 12 au 18 janvier, les élèves hispaniques de 3ème sont partis pour l’Espagne.

Le départ s’est fait le dimanche soir, à 23 heures. Le groupe a fait le tour de la Catalogne et de la communauté Valencienne en bus. Les trajets étaient parfois longs, mais c’était l’occasion pour les collégiens d’apprendre à se connaitre, les professeurs ont également proposé des jeux et des films. Les 3èmes sont arrivés à Gandia le lundi soir pour rencontrer leur famille. Cette première soirée a fait l’objet de nombreux échanges afin de faire plus ample connaissance. Pendant le voyage, les élèves ont visité des villes emblématiques dont Barcelone, Valence mais encore Gérone connue par les jeunes par le phénomène de Game of Thrones. Ils ont découvert de nombreux mets espagnols tels que le chocolate con churros et la paella. L’océanographique de Valence a beaucoup plu aux adolescents, ainsi que la ville de Valence en elle-même. Les 3èmes ont avoué avoir eu des familles très accueillantes, et ont beaucoup aimé découvrir une nouvelle culture, autant à travers les visites qu’à travers leur famille d’accueil.

Nino Reina, Eglantine Guichard 3ème4

https://drive.google.com/file/d/145rQ48UH_-d0GlZtKc_lYdIKCqlQdAK0/view?usp=sharing

Fév 08

Les génocides commémorés

Lundi 27 janvier, à l’occasion de la journée de la commémoration des génocides, les élèves de 3ème se sont rendus au CDI pour présenter un livre sur la déportation des juifs.

Était organisé au CDI une lecture autour de l’album Grand-père de Gilles Rapaport auprès des deux classes de CM2 de la Colombière. L’histoire se passe dans un camp de concentration. Après la lecture, les élèves ont échangé avec les CM2 afin de faire ressortir ce qu’ils avaient retenu sous forme de mots. Ils devaient les écrire sur des papiers de couleurs.

les CM2 en pleine réflexion

Une intervention très apprécié au dire de Maxence  » c’était très intéressant, comme ça parlait des camps de concentration j’ai bien aimé ». Un moment important pour ne pas oublier l’histoire.

A l’occasion des portes ouvertes le samedi 15 février, une exposition aura lieu sur les différents génocides et vous pourrez retrouver les différents mots des élèves de CM2.

L’atelier presse

Fév 08

Crêpes à l’internat

Mercredi 6 février, une douzaine d’internes se sont retrouvés au self de l’internat pour préparer des crêpes.

Après avoir constitué deux groupes, un de filles et un autre de garçons, la pâte à crêpe a été confectionnée en suivant la recette : 500 g de farine, 5 œufs, 5 cuillères à soupe de sucre, 125 g de beurre, 1 pincé de sel et 1 litre de lait. Après avoir laissé reposer la pâte, les élèves ont fait cuire les crêpes afin de les déguster. Un après midi festif.

La semaine prochaine : préparation des portes ouvertes et petit tour en ville…

Magali Fasulo


Fév 01

A bord de l’Aquarius


En novembre 2017, les deux auteurs embarquent à bord de l’Aquarius, un bateau affrété par une ONG pour sauver des migrants en mer.
Ils donnent la parole aux membres de l’équipage, mais également aux migrants recueillis, dont les témoignages sont souvent poignants, voire insoutenables.

A partir de la 4e
Thèmes : Fait de société / immigration / témoignage
BD
RIZ

Auteur : Marco RIZZO et Lelio BONACCORSO
Editeur : Futuropolis


Jan 31

La rencontre secondes/troisièmes


Le prix littéraire a été mis en place par les professeurs documentalistes pour les classes de 4° et 3° du collège St Dominique et de 2° du lycée St Charles. Six bandes-dessinées regroupant plusieurs thèmes tels que le handicap, le harcèlement, le racisme, l’art, l’amour, l’immigration et la déportation ont été mises à disposition des élèves pour qu’ils en prennent connaissance. Le mardi 22 janvier 2020, les classes de 3°4 et de 2°1 ont eu l’occasion de se rencontrer au lycée St Charles pour mettre en place un travail collectif afin de promouvoir ce projet auprès des autres collégiens et lycéens.

Le matin, les deux classes ont pu, chacune leur tour, communiquer avec Charlotte Bousquet, auteure de Mots rumeurs, Mots cutter, une des bandes-dessinées du projet, par le biais d’une visio-conférence, afin d’obtenir réponse à leurs questions sur l’écriture de ce genre d’ouvrage. L’écrivaine a expliqué ses méthodes de travail, ses préférences, ses projets et les élèves, intéressés, ont pu en apprendre davantage sur ce livre et son auteure grâce à leur travail préparatoire effectué en classe. Vers midi, les élèves ont pu partager un pique-nique dans le cdi tous ensemble.

L’après-midi, des groupes ont été formés, mélangeant les troisièmes et les secondes, afin de réaliser un travail de réflexion sur une problématique cherchée au préalable par les secondes en cours de français. Les élèves ont pu en apprendre un peu plus sur leurs camarades, et travailler sur une des bandes-dessinées avec des personnes nouvelles et inconnues. Pour la plupart des élèves, cette rencontre a été bénéfique et leur a permis de rencontrer de nouveaux camarades et d’apprendre à travailler en groupe avec des personnes qu’ils n’ont pas l’habitude de côtoyer.

Léonie Chassigneux et Juline Dumas, 3°4

Jan 31

Une épreuve instructive : le brevet blanc

Les élèves de troisième ont participé au premier brevet blanc le 18 et 19 décembre 2019. Après plusieurs semaines de révisions, la pression est énormément montée. Durant toutes les épreuves, le stress a été palpable et bien présent. Les élèves ont bien profité des pauses pour relâcher la tension accumulée.

Le temps des épreuves a été  bien réparti mais pas toujours utilisé au profit de la qualité des copies. Le 18 décembre les élèves ont commencé par trois heures de français, l’épreuve sans doute la plus redoutée de tous. Le lendemain ces derniers ont repris par deux heures de math puis une heure de technologie et de physique chimie. Après un repas de Noël bien mérité, les élèves sont arrivés requinqués pour finir par l’épreuve d’histoire géographie et EMC. Ceux-ci ont trouvé que c’était une expérience très enrichissante, afin de les préparer au jour du brevet. Pour pouvoir réussir leur examen avec la meilleure note possible, les élèves devront prendre les révisions beaucoup plus au sérieux et ne pas négliger un seul chapitre. Cette expérience a été très enrichissante pour eux tous en leur apprenant à surmonter leur stress pour donner le meilleur d’eux-mêmes. Par ailleurs, ils ont aussi pris conscience qu’ils avaient encore beaucoup de choses à apprendre pour exceller le jour du vrai brevet !

Léo Birtig et Armand Tomasset

Jan 31

À la rencontre d’un auteur


Les élèves de 3ème4 de Saint Dominique et de 2nd1 de Saint Charles se sont retrouvés pour un temps d’échange avec Charlotte Bousquet, auteur de la bande dessinée Mots rumeurs, mots cutter. Cette dernière fait partie du « Prix littéraire BD » mis en place dans le cadre de la liaison 3ème/seconde.

Ne pouvant pas se déplacer, Charlotte Bousquet est intervenue auprès des élèves par E.conférence. Malgré cette incommodité, les deux classes ont pu lui poser des questions pertinentes sur sa vie d’écrivain, sur ses œuvres et en particulier sur sa bande dessinée Mots rumeurs, mots cutter.

L’auteur a beaucoup été influencée par la fantaisie et le monde de l’imaginaire, ce qui l’a amené à écrire son premier roman à 24 ans.

Charlotte Bousquet écrit depuis toute petite, elle a commencé par un journal intime, des nouvelles, mais elle choisit une formation de philosophe avant de se lancer totalement dans l’écriture d’ouvrages et d’en faire son métier.

Initialement ses livres n’étaient pas destinés à un public aussi jeune, cependant elle saisit une opportunité proposée par son éditeur qui la mène à écrire un livre pour ce type de public. Mots rumeurs, mots cutter est un livre qui évoque le harcèlement. L’auteur s’identifie à Léa, personnage principal de cette bande dessinée, inspiré de Charlotte Bousquet et de sa dessinatrice.

C’est un livre ayant pour but de sensibiliser les jeunes face au harcèlement afin de les faire réagir et réfléchir. Charlotte Bousquet aimerait que sa bande dessinée touche la société car de son point de vue, c’est un sujet encore trop peu abordé.

Camilla Gisonda, Eglantine Guichard 3ème4

Jan 19

Les sept étoiles du Nord


La maléfique reine des Glaces règne sur les terres gelées d’Erkenwald. Pour changer le destin du royaume, Eska, une jeune dresseuse d’aigles, et Flint, un inventeur à l’imagination infinie, se lancent dans un voyage qui les mènera des monts Eternels jusqu’aux confins de notre monde.
Deux héros qui cherchent leur place, un univers polaire fascinant, et le souffle de la grande aventure

Auteur : Abi ELPHINSTONE
Editeur : Gallimard Jeunesse

A partir de la 6e
Thèmes : magie / Heroïc Fantasy /
HF
R
ELP


Jan 17

Les 5e4 à l’honneur

Embarquement pour le 14ème voyage lecture au collège. Pendant deux jours les élèves se sont retrouvés « acteurs » devant leurs pairs.

Après deux semaines de travail intensif avec leur professeur de Français, Mme Boldrini pour apprendre leur texte et une semaine avec le professeur documentaliste, Mme Guyon pour mettre en scène les huit albums, les élèves de 5ème4 étaient fin prêt pour la représentation.

Ils ont joué la scénographie 123 albums d’une façon très professionnelle. Huit albums présenté, La femme du potier, Moi c’est tantale… à toutes les classes de 6ème et 5ème ainsi que mardi soir auprès des parents et de l’équipe pédagogique venus très nombreux.

Un réel succès, félicitations à ces élèves qui ont tout donné et à l’association Livralire (http://123albums.livralire.org)qui permet de faire vivre un tel projet.

Des élèves heureux, « merci Madame, c’était trop bien » Nathan, « c’est quand que l’on recommence » Lisa. Eh bien bientôt, car la suite ce sont les lectures épicées : la lecture d’un album complet mis en scène et cette fois ci dans les classes. Alors au travail pour ce nouveau défi.

L’atelier presse