Mar 22

Nina Volkovitch

Nina Volkovitch : La lignée

Carole Trébor

Editions Gulf Stream

Depuis les bombardements sur Moscou (1941) et l’exil de son père en Europe, Nina Volkovitch n’a plus grandi. En 1948, sitôt l’arrestation de sa mère directrice de musée, cette toute petite jeune fille de 15 ans est envoyée à l’orphelinat de Karakievo. Dans ses bagages, 15 cartes postales d’artistes européens utilisées comme codes secrets par les opposants au régime et sa poupée dans laquelle elle découvrira un mot, un couteau d’ivoire et une boussole. Son objectif : fuir. Ses chances : ces objets aux pouvoirs étranges et des complicités secrètes.

Russie communiste, art, destin

Mar 22

Certificat d’étude du Burkina Faso

Le vendredi 15 mars, les élèves de 6°3 et de 6°5 ont respectivement passé leur certificat d’étude du Burkina Faso à 9h pour les uns et 10h pour les autres. Les élèves étaient surveillés par Mr Berthet . L’épreuve consistait à répondre aux questions sur différents problèmes de mathématiques présenté à la façon du Burkina Faso. L’épreuve durait environ 45 minutes. Les élèves ont beacoup cherché, et pas toujours réussi, ce qui est normal contenu de la différence des programmes.

Lucas Guichard et Candice Phelippeau

Mar 21

Intervention sur le tabac

Lors de la journée du 15 mars, les 5ème 1 ont profités d’une intervention sur les danger du tabac. C’est une association qui est intervenue pour expliquer aux enfants ce qu’est le tabac et ses conséquences.

Il y a plus de composants mesurés dans la fumée que ceux qui sont indiqués sur le paquet. Le composant qui rend les fumeurs addicts est la nicotine. Le cerveau reste intacte même lorsque l’on fume, en revanche c’est le corps qui subit les maladies. Il en existe 23 sortes, comme les cancers, les infarctus, les accidents vasculaires cérébraux, ménopauses précoces…

A cause de certains composants, le fumeur fini par avoir des poumons emphysémateux : des poumons grignotés par les composants de la cigarette. Des fumeurs meurent prématurément. En France, 75000 décès par an sont liés au tabagisme actif et 7500 sont dus au tabagisme passif.

Le tabac roulé est plus toxique (4 fois plus de produits toxiques dans la fumée pour un même poids de tabac). Depuis 1991, fumer dans les lieux publics est interdit (établissements scolaires compris). Les personnes fument de plus en plus jeune même parfois au collège pour se faire accepter dans un groupe d’amis qui fument ou par peur de ne pas faire comme les autres.

Fumer ou ne pas fumer est une décision majeure.

Gabrielle et Mathilde

 

Mar 21

Le jeu de l’oie des 6°2

  1. La classe de 6e2 a fabriqué un jeu de l’oie  pendant 5 séances .L’objectif de ce jeu est de permettre aux élèves d’approfondir leurs connaissances en répondant à des questions. . La fondatrice de ce projet est Madame Doublot, professeur d’anglais. Les élèves sont par groupe de deux pour jouer.

 

Alicia et Amal

Mar 21

Défi Pi

 

 

 

 

 

 

Le Jeudi 14 mars 2013, un défi a été lancé. En effet, dans le cadre de l’évènement la « Quinzaine des Maths », le Collège Saint Dominique mobilise les 500 élèves aidés des professeurs, pour former un Pi géant dans la cour. Au profit d’une association humanitaire, la photo sera vendue en carte postale à l’ensemble du collège, en vue des actions du Carême. « Au départ, cela n’avait pas vraiment de but précis, mais parfois il est bien de se réunir, et de faire quelque chose tous ensemble » s’est exprimé Mr Troubat, Professeur de Mathématiques.

 

 

 

Garance et Sandy

Mar 17

Le carnet rouge

Le carnet rouge

Annelise Heurtier

Editions:Casterman

Période : De nos jours
Niveaux conseillés
: niveau 4 et 3ème
Thèmes
:

– Inspiré de faits réels

– Renseignements sur le Népal : des grandes traditions, de la religion, mais aussi des aspects sombres comme : la prostitution, la pauvreté, l’inégalité

– Roman racontant l’histoire des Kumaris, fillettes népalaises élevées au rang de divinité vivante

– Histoire abordée sous forme de journal intime
Mots-clés :

Tragique, historique, culturel, journal intime, Népal, Kumaris, prostitution, désarroi, tristesse, pauvreté, vie quotidienne
Remarques :

– Roman qui peut-être choquant pour les âmes sensibles

– Histoire qui parle principalement de la vie au Népal

Mar 14

Après-midi à la fête foraine de Chagny avec les internes

Les internes sont partis à la gare de Chalon à 13h30 pour allez à celle de Chagny. Pour certains le train était une nouvelle découverte. Nous étions accompagnés de Magali Fasulo, Stéphanie Brucker ainsi que de sa fille. Nous sommes restés à la fête de 14h à 16h40. Nous avions quartier libre. Il y avait toutes sortes de manèges: à sensation (energy, stargate), à parcourir à pied (l’hymalaya, le palais des glaces) ou encore des autos-tamponneuses. Les internes ont bien profité de cette merveilleuse journée accompagné de churros, pomme d’amour, crêpes, frites, bonbons. Nous nous sommes rejoint à un point donné puis nous sommes malheureusement partis. Dans le train nous étions dans des compartiments par 6. C’était très bien. Nous tenons à remercier Mesdames Champenois,  Fasulo et  Bucker pour avoir organisé cette sortie.

Lucas et Charlotte

Mar 14

Paris et les 4e1

Ce voyage a eu lieu le jeudi 14 et le vendredi 15 février.
Il a été organisé par monsieur Gillot-Rouillard et  Mesdames  Guyon
et Weissmann. Le but de ce voyage était de permettre aux élèves de la classe de 4°1 de découvrir  la societé  au 19ème siècle à Paris, avec l’apparition  des grands magasins.

En classe l’étude de l’oeuvre au Bonheur des Dames d’Emile Zola, leur a permis de découvrir cette société.

En premier lieu , une visite de Paris en bateau mouche, puis l’après midi la visite de l’Opéra Garnier. Le lendemain matin après une nuit en auberge de jeunesse, ils ont visité le musée Carnavalet pour teminer par les grands magasins : les Galeries Lafayette, le Printemps.

Alicia et Amal

Mar 14

Les canadiens

Le collège Saint Dominique a accueilli quatre canadiens, Haly, Alex, Luke et Nicolas âgés de 13 à 14 ans. Ils résident à Toronto, Calgary et Coldclake. Ils sont venus en France pour découvrir le pays et être intégrés au système français. Chaque canadien est hébergé dans la famille de son correspondant pendant 2 mois et 3 semaines. Ils ne se connaissaient pas. Ils  trouvent la France agréable et chaleureuse mais leur famille leur manque. La France et le Canada ont environ 8h00 de décalage et des horaires pour déjeuner différents. Ils accepteront avec plaisirs de revenir en France pour découvrir de nouvelles choses. Les canadiens trouvent notre collège plus strict que le leur mais ils apprécient l’ambiance et la gentillesse des professeurs  envers eux. Nous remercions Haly, Alex, Luke et Nicolas d’avoir accepté de répondre à nos questions en Français.

Eliott, Théo, Lucie et Mathilde

Mar 12

Les sandales blanches

Les sandales blanches
Mallika Bellaribi
Editions Calmann-Levy

En 1956, Malika naît dans un bidonville à Nanterre. Elle est Algérienne, septième d’une fratrie qui en comptera neuf.
Son père tient une petite épicerie dans le bidonville.
Malika n’est aimée, ni par sa mère, ni par ses frères et soeurs.
Ils vivent dans une seule pièce où il n’y a pas l’eau courante ni l’électricité, dorment par terre.

En 1959, ils quittent le bidonville pour une « vraie » maison, avec deux pièces et une cave. Le luxe, pour eux qui vivaient à neuf dans dix mètres carrés !

Malika est renversée par un camion. Jambes écrasées, bassin fracturé… Sa vie bascule