Un journaliste à St do

DSCN7592C’est le vendredi 30 septembre 2016 que le journaliste indépendant Joël BENOIT nous a présenté son fabuleux métier. Nous étions une soixantaine de quatrièmes à écouter son témoignage, qui servait à clôturer l’initiation à la presse dispensée en ce début d’année par nos professeurs de français et de documentation.

Joël BENOIT, de son pseudonyme Léon LA-PLUME débuta dans la radio avant d’être animateur et responsable d’un journal quotidien.  Ensuite il est parti plusieurs fois sillonner  les continents en tant que journaliste indépendant et est allé en Chine pour filmer des reportages culturels dans une région où les occidentaux ne s’aventuraient pas ; « les gens du coin venaient toucher mon nez car ils trouvaient qu’il était trop long » raconte-t-il en souriant.

Pour répondre à la question d’un de nos camarades, un journaliste gagne entre 1200 et 2500 euros par mois voire plus nous a-t-il révélé mais cela dépend de son expérience. Pour être journaliste, il faut obligatoirement parler anglais. Les qualités sont qu’il faut être honnête, curieux, respectueux et éprouver de l’empathie car cela permet aux personnes  de se sentir moins mal à l’aise face aux questions que l’on peut leur poser !

Le métier est en pleine évolution. Ainsi la notion de scoop n’existe plus car il y a une diffusion continue de l’information et si les réseaux sociaux sont un outil efficace pour avoir accès à l’information, ils sont également un facteur de stress supplémentaire pour tout bon journaliste qui veut respecter le code déontologique de la profession, et notamment vérifier les sources et l’authenticité du fait avant toute publication. Le témoignage de Joël BENOIT était très pertinent et complet si bien que l’une de nos camarades a déclaré à la fin de la séance :  » je pense que cette intervention a bien finalisé la thématique vue en français, cela nous a permis de comprendre la vie d’un journaliste au quotidien. »

 

SCHENKER Rayan 4°4

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.