Voyage en cuisine pendant le confinement.

Cuisiner peut être un bon moyen de voyager en période de confinement tout en restant chez soi.

Mais il y en a beaucoup d’autres. La cuisine nous permet de voyager en nous faisant goûter de nouvelles saveurs qui nous font penser à d’autres pays ou même d’autres régions. Elle fait partie du patrimoine culturel et immatériel d’un pays et varie en fonction de celui-ci. Elle permet aussi de nous relaxer car nous ne pensons pas à ce que nous ferons plus tard mais à ce que nous sommes en train de faire. Certaines recettes peuvent être très longues mais le confinement rend leur réalisation possible. La cuisine nous fait faire une activité autre que le travail.

Le confinement a fermé les frontières entre pays et aussi entre départements mais la cuisine a recréé un lien avec tous ces endroits où nous ne pouvions pas voyager. Ce n’est pas le seul moyen de voyager et d’autres personnes les utilisent, comme la lecture, les films documentaires ou les jeux vidéos par exemple…

Mais la cuisine est l’un des meilleurs, que ce soit en famille avec des amis ou même tout seul, tout en se relaxant en faisant autre chose que du travail. Voici donc 4 idées de recettes à faire en confinement pour voyager et un petit conseil pour ceux qui n’ont pas le temps de faire à manger.

Tout d’abord, voyageons sur une petite île à l’est du grand pays où le covid est apparu en premier : le Japon, avec les sushis. C’est une recette particulièrement bonne mais un peu longue à faire. Mais ça tombe bien le temps on l’a. Le sushi est composé de riz, de plusieurs sortes de poissons et potentiellement de légumes comme de l’avocat ou du concombre. Il peut être enroulé de feuilles d’algues séchées qu’on appelle nori. Un point important pour leur réalisation : la cuisson et le dosage d’eau pour le riz. Il ne doit pas y avoir trop d’eau sinon le riz sera collant, ni pas assez, sinon il sera sec. Pour la cuisson, s’il cuit trop longtemps le riz sera sec aussi. Dernière étape, rouler le sushi : pour le fermer, un peu d’eau et le tour est joué.

Ensuite, prolongeons notre voyage vers l’Ouest, en nous rendant en Asie centrale avec les samossas (ou samoussas). Cette fois ci, le plat prend 30 minutes de préparation si vous n’êtes qu’un cuisinier du dimanche. Il est composé d’une farce entourée d’une feuille de brick pliée en triangle. Le samoussa peut être cuit dans un four comme en Ouzbékistan, mais il sera plus croustillant frit. Ce plat peut être préparé à l’avance et réchauffé au four le jour même sans perdre son côté croustillant. En fin de cuisson, déposer les samoussas sur une assiette avec du papier absorbant afin de retirer l’excès d’huile de cuisson. Bon appétit !

Puis voici le cassoulet en 3ème position. Bon d’accord la région est en France mais pour ceux qui n’habitent pas à Castelnaudary, cette recette fait voyager. Le cassoulet peut être composé de plusieurs viandes comme l’épaule d’agneau, l’échine de porc, la poitrine de porc salé, du confit de canard, de la saucisse de Toulouse et enfin de la couenne de porc et aussi de haricot blanc. Il y a aussi plusieurs techniques concernant la cuisson comme par exemple faire cuire juste une seule fois le cassoulet mais il y a aussi la technique consistant à faire cuire le cassoulet puis à le faire refroidir puis le faire recuire et ainsi de suite. Certaines personnes font recuire le cassoulet jusqu’à 10 fois voire plus. Une confrérie du cassoulet de Castelnaudary a été créée pour les amateurs de cassoulet vers 1970.

Cap au sud de l’Amérique, à l’ouest de notre position, le Mexique. Ce pays a comme fierté d’avoir les épices parmi les plus fortes du monde ! Donc attention aux papilles pour cette destination risquée. Les fajitas sont aussi beaucoup consommés en France grâce aux kits pour fajitas. Nous vous conseillons d’essayer de faire vos fajitas maison sans kit car vous avez du temps libre et pour changer un peu… Ce plat consiste à préparer chacun sa fajita favorite à base d’ingrédients variés. Pour la viande, c’est poulet ou bœuf haché ! Vous pouvez utiliser diverses sauces comme le guacamole, de la sauce tomate ou simplement de la crème.

Et la solution de facilité pour ceux qui n’ont pas le temps de faire la cuisine : le kebab ou la pizzeria drive.

Louis-Augustin MANDRILLON et Noé JOLIVET 3°2

Be Sociable, Share!

Les commentaires sont fermés.