L’éloge de l’imagination


Pendant le confinement 2020, à cause de l’épidémie, plusieurs heures ont été déshabillées de leurs occupations majeures. Du temps offert…, du temps de repos, mais il y a toujours un revers à la médaille. Les frontières de la majorité des pays ont été fermée et les mouvements des civils ont été  restreints au minimum. Quels moyens peut-on utiliser pour s’échapper dans de telles conditions ?

Imaginer et rêver. Telles sont les premières clefs ouvrant l’immense porte forgée de métal, vous empêchant de voyager chez vous. Quelle est la différence entre les deux, me demanderiez-vous ?  Commencez par imaginer une plage dorée, calme, le bruit des vagues déferlant avec douceur sur la plage. Imaginez maintenant la chaleureuse lumière du soleil sur votre peau. Ajoutez à cette image, des êtres qui vous sont chers…

Et au moment précis où vous terminez de peindre avec votre imagination ce tableau paradisiaque, vous rêvez. A partir de cet instant, l’exercice se complexifie, sans aucune bride , aucune limite, laissez le fougueux étalon de votre imagination partir au galop. Elle qui fut endormie, par la routine, et autre somnifère de notre quotidien, vous avez maintenant la possibilité de l’élever au summum de ses capacités. Une fois cet objectif accompli, vous accéderez à milles idées, vous permettant de vous épanouir dans votre art. Cet art quel qu’il soit vous permettra de voyager.

Peu importe votre spécialité, elle vous permettra de réduire considérablement votre temps d’ennui, vous ne serez plus chez vous, dans votre chambre ou votre canapé. Vous serez dans votre monde, où seuls vivent vos rêves et vos idées. Et dans ce monde créé de votre fantaisie, vous aurez la possibilité de toutes les réaliser. Ce sera peut être pendant le confinement, que naîtra en vous, l’idée d’une série Netflix ou d’un film révolutionnaire. Peut être que ce confinement vous permettra de créer de vos mains et avec vos pinceaux, un chef-d’œuvre digne d’un Van Gogh ou une planche de dessins constituant votre toute 1ère bande dessinée.

Si vous n’êtes pas un artiste. Alors vous avez la seconde possibilité, asseyez vous dans votre canapé, et ne faites rien. Laissez vos pensées vagabonder, suivez les distraitement, elle vous emmèneront sans doute dans des lieux magnifiques, des plages blanches du Mexique jusqu’au banquises gelées de l’arctique.  Vous vous apercevrez qu’aucune restriction, aucune limite, ne pourra vous arrêter, vous pourrez être là où vous le souhaitez. Même un monde issu de l’imagination cinématographique, vous sera accessible. Vous pourriez vivre une aventure dont vous êtes le héros : Braqueur de banques, résistant pendant la guerre, ou milliardaire profitant de votre Yacht. Tout ces rôles vous seront accessibles, tout cela grâce à votre imagination…

Je vous propose dès lors d’explorer vos rêves, de partir à la découverte d’histoire fantastique. Tout en restant chez vous…

Gabriel Bel , Collège Saint Dominique

Be Sociable, Share!

Les commentaires sont fermés.